QEMU - Le Bottin des Jeux Linux

QEMU

Specifications

Title: QEMU Type: Tool
Genre: Emulation Temporary:
Category: Emulator ➤ Engine ➤ PC (Emulation & Virtualization) Commercial:
Tags: Emulator; Virtualizer Demo:
Released: Latest : 2.10.0-Rc0 / Dev : A588c49 Stage of dev.:
Date: 2017-07-28 Package Name: qemu
License: GPL v2+ & (LGPL, BSD) Repository: Debian
View: Third person Package: ✓
Graphic: 2D & 3D Binary: ✓
Mechanics: Real Time Source: ✓
Played: Single PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 12452
Created: 2010-08-20 Updated: 2018-01-16

Summary

[fr]: Un logiciel d'émulation et de virtualisation libre et multi-plateforme. En émulateur, il fait tourner des OS et logiciels prévus pour d'autres machines avec d'excellentes performances. En virtualiseur, il atteint une vélocité proche des performances natives en exécutant le code émulé directement sur le processeur hôte via un outil externe complémentaire [en]: A generic, free/libre cross-platform machine emulator and virtualizer. When used as a machine emulator, QEMU can run OSes and programs made for one machine (e.g. an ARM board) on a different machine (e.g. your own PC). When used as a virtualizer, QEMU achieves near native performances by executing the guest code directly on the host CPU.

Status

Lights on: Why ?: New version / Nouvelle version

Trailer & Reviews

Présentation des utilisateurs / Users presents :


Précédente version / Previous release (QEMU v. 2.5) :


Quelques exemples / Some examples (Showcase) :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site 1 2 3] [Features/About] [Screenshots] [Videos pv t ts gd gu gu r d ht ht ht ht ht ht ht ht ht ht ht ht[fr] ht[fr] ht[fr] g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g g][WIKI 1 2] [FAQ] [Changelog 1 2 3]

Commercial : (empty)

Resources
• a GUI for virtual machines using QEMU as the backend : [AQEMU]
Technical informations
[Open Hub] [The Linux Homefront Project (Windows 10 and Microsoft Edge on Linux with Qemu-KVM: HowTo and Demo)] [Archilinux.org (QEMU – comment utiliser Windows sous Linux) [fr]] [Guide simplifié pour QEMU [fr]]

Social
Devs (QEMU Team (Maintainers) [en]) : [Site] [Forums] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Fabrice Bellard [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube] [Google+]

On other sites
[Wikipedia (QEMU) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Kernel-based Virtual Machine) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Machine virtuelle) [fr] (Virtual machine) [en]]
[UBUNTU [fr]] [Debian (wiki)]

Reviews


News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[phoronix (20170726) (SotN)] [LinuxFr [fr] (20130614)]

Description [fr]

Un logiciel d'émulation et de virtualisation pour les architectures x86, par la QEMU Team (initié par Fabrice Bellard).

QEMU est un logiciel d'émulation et de virtualisation libre et multi-plateforme. En émulateur, il fait tourner des OS et logiciels prévus pour d'autres machines avec d'excellentes performances.
En virtualiseur, il atteint une vélocité proche des performances natives en exécutant le code émulé directement sur le processeur hôte via un outil externe complémentaire.

Dans notre cas, il pourra notamment permettre de faire tourner des jeux prévus pour un autre système d'exploitation.
Utilisé en émulateur, QEMU peut faire tourner des systèmes d'exploitation et des logiciels prévus pour une autre machine avec d'excellentes performances en terme de vélocité.
Utilisé en outil de virtualisation, il peut atteindre une vélocité proche des performances natives en exécutant le code émulé directement sur le processeur hôte à condition d'utiliser un outil complémentaire dénommé Kqemu (également dans les dépôts).
Néanmoins la virtualisation requiert que les machines hôtes et émulées utilisent un processeur compatible x86.

Attention : s'il permet de faire tourner un autre système d'exploitation dans une fenêtre Linux, en revanche, contrairement à Wine, il nécessite l'acquisition de cet OS.

QEMU dispose aussi d'une interface dénommée : AQEMU (lien ci-dessus).

Sites de ressources : voir la fiche "Ressources - Emulation PC".

Crédit image : The Linux Homefront Project (lien ci-dessus).

Voir aussi / See also (virtualisation) : QEMU, Oracle VM VirtualBox,


QEMU est un émulateur et un virtualiseur de machine, générique et open source.

Lorsqu'il est utilisé comme émulateur de machine, QEMU peut exécuter des OS et des programmes conçus pour une machine (par exemple, une carte ARM) sur une machine différente (par exemple, votre propre PC). En utilisant une traduction dynamique, il réalise de très bonnes performances.

Lorsqu'il est utilisé en tant que virtualiseur, QEMU réalise des performances presque originales en exécutant le code invité directement sur le CPU hôte. QEMU prend en charge la virtualisation lors de l'exécution sous l'hyperviseur Xen ou en utilisant le module KVM du noyau Linux. Lors de l'utilisation de KVM, QEMU peut virtualiser des invités x86, des PowerPC serveurs et embarqués, et des S390.

QEMU est membre du Software Freedom Conservancy.

Les versions de QEMU peuvent être téléchargées ici: http://www.qemu.org/download/



Debian:

Émulateur de processeur rapide

QEMU est un émulateur de processeur rapide : actuellement le paquet prend en charge l'émulation des processeurs ARM, CRIS, i386, M64k (ColdFire), MicroBlaze, MIPS, PowerPC, SH4, SPARC et x86-64. En utilisant la traduction binaire dynamique, il atteint une vitesse raisonnable tout en étant facile à porter sur les nouveaux processeurs. QEMU à deux modes de fonctionnement :

• émulation du mode utilisateur : QEMU peut lancer sur un CPU donné des processus Linux compilés pour un CPU différent ;
• émulation complète du système : QEMU émule un système complet, y compris un processeur et divers périphériques. Il permet de faciliter les tests et le débogage de code système. Il peut également être utilisé pour fournir un hébergement virtuel de plusieurs machines virtuelles sur un seul serveur.

Comme QEMU ne nécessite pas de correctifs du noyau hôte pour fonctionner, il est très sûr et facile à utiliser.

Ce paquet est un méta-paquet qui dépend de tous les paquets liés à qemu.


Wikipedia:

QEMU est un logiciel libre de machine virtuelle, pouvant émuler un processeur et, plus généralement, une architecture différente si besoin. Il permet d'exécuter un ou plusieurs systèmes d'exploitation via les hyperviseurs KVM et Xen, ou seulement des binaires, dans l'environnement d'un système d'exploitation déjà installé sur la machine.

Présentation

QEMU permet la virtualisation sans émulation, si le système invité utilise le même processeur que le système hôte, ou bien d'émuler les architectures des processeurs x86, ARM, PowerPC, Sparc, MIPS2

Sous Linux, il peut virtualiser, à l'aide de KVM, les environnements invités x86, ARM, PowerPC, MIPS (32 bits seulement), Sparc, ColdFire (motorola 68K) et quelques autres types de processeurs pour serveur, poste de travail ou embarqué, ainsi que S3902.

QEMU fonctionne sur les plates-formes x86, x64, PPC, Sparc, MIPS, ARM. Il fonctionne sous les systèmes d'exploitation Linux, FreeBSD, NetBSD, OpenBSD, Mac OS X, Unix et Microsoft Windows2.

QEMU permet d'exécuter un ou plusieurs systèmes d'exploitation (et leurs applications) de manière isolée sur une même machine physique. Il permet de simuler les périphériques PCI, son, USB

Les systèmes d'exploitation invités partagent ainsi les ressources de la machine physique de façon relativement invisible. Il n'y a donc, dans de nombreux cas, pas besoin d'adapter le système pour fonctionner sur QEMU.

KQEMU est un module pour le noyau Linux et pour FreeBSD qui permet d'accélérer l'émulation.

QEMU a été, à ses débuts, développé par Fabrice Bellard.

(...)

Description [en]

QEMU is a generic and open source machine emulator and virtualizer.

When used as a machine emulator, QEMU can run OSes and programs made for one machine (e.g. an ARM board) on a different machine (e.g. your own PC). By using dynamic translation, it achieves very good performance.

When used as a virtualizer, QEMU achieves near native performances by executing the guest code directly on the host CPU. QEMU supports virtualization when executing under the Xen hypervisor or using the KVM kernel module in Linux. When using KVM, QEMU can virtualize x86, server and embedded PowerPC, and S390 guests.

QEMU is a member of Software Freedom Conservancy.

QEMU releases can be downloaded here: http://www.qemu.org/download/


Debian:

Fast processor emulator

QEMU is a fast processor emulator: currently the package supports ARM, CRIS, i386, M68k (ColdFire), MicroBlaze, MIPS, PowerPC, SH4, SPARC and x86-64 emulation. By using dynamic translation it achieves reasonable speed while being easy to port on new host CPUs. QEMU has two operating modes:

• User mode emulation: QEMU can launch Linux processes compiled for one CPU on another CPU.
• Full system emulation: QEMU emulates a full system, including a processor and various peripherals. It enables easier testing and debugging of system code. It can also be used to provide virtual
hosting of several virtual machines on a single server.

As QEMU requires no host kernel patches to run, it is very safe and easy to use.

This package is a metapackage depending on all qemu-related packages.


Wikipedia:

QEMU (short for Quick Emulator) is a free and open-source hosted hypervisor that performs hardware virtualization (not to be confused with hardware-assisted virtualization).

QEMU is a hosted virtual machine monitor: It emulates CPUs through dynamic binary translation and provides a set of device models, enabling it to run a variety of unmodified guest operating systems. It also can be used together with KVM in order to run virtual machines at near-native speed (requiring hardware virtualization extensions on x86 machines). QEMU can also be used purely for CPU emulation for user-level processes, allowing applications compiled for one architecture to be run on another.

Licensing

QEMU was written by Fabrice Bellard and is free software and is mainly licensed under GNU General Public License (GPL). Various parts are released under BSD license, GNU Lesser General Public License (LGPL) or other GPL-compatible licenses.[2] There is an option to use the proprietary FMOD library when running on Microsoft Windows, which, if used, disqualifies the use of a single open source software license. However, the default is to use DirectSound.
Operating modes

QEMU has multiple operating modes:

User-mode emulation
In this mode QEMU runs single Linux or Darwin/Mac OS X programs that were compiled for a different instruction set. System calls are thunked for endianness and for 32/64 bit mismatches. Fast cross-compilation and cross-debugging are the main targets for user-mode emulation.
System emulation
In this mode QEMU emulates a full computer system, including peripherals. It can be used to provide virtual hosting of several virtual computers on a single computer. QEMU can boot many guest operating systems, including Linux, Solaris, Microsoft Windows, DOS, and BSD;[4] it supports emulating several instruction sets, including x86, MIPS, 32-bit ARMv7, ARMv8, PowerPC, SPARC, ETRAX CRIS and MicroBlaze.
KVM Hosting
Here QEMU deals with the setting up and migration of KVM images. It is still involved in the emulation of hardware, but the execution of the guest is done by KVM as requested by QEMU.
Xen Hosting
QEMU is involved only in the emulation of hardware; the execution of the guest is done within Xen and is totally hidden from QEMU.

(...)

Features

☑ Full-system emulation

Run operating systems for any machine, on any supported architecture

☑ User-mode emulation

Run programs for another Linux/BSD target, on any supported architecture

☑ Virtualization

Run KVM and Xen virtual machines with near native performance

Reviews & comments [fr]

Commentaires généraux :
Sur l'exemple de la copie d'écran ci-avant (honteusement pompée sur le WIKI ;), une distribution Knoppix tourne à l'intérieur d'une fenêtre d'une Mandriva.