Planescape: Torment - Le Bottin des Jeux Linux

Planescape: Torment

Specifications

Title: Planescape: Torment Type: Linux Game
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Hack & slash ➤ Graphical CRPG based on D&D Commercial: ✓
Tags: CRPG; Strategy; Adventure; Fantasy; Magic; Cult Classic; 1990s; Story Rich; Cinematic; Character Customization Demo:
Released: Not Tracking Package Name:
Date: Extern Repo:
License: Commercial Deb Repo:
View: Third person Package:
Graphic: 2.5D Binary:
Mechanics: Real Time Source:
Played: Single PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 14433
Created: 2014-10-15 Updated: 2017-11-26

Summary

[fr]: Le RPG de référence (sorti en 1999) s'inspirant de l'univers de Donjons et Dragons dont il reprend les principales règles, dans lequel le joueur incarne Sans-Nom, un immortel devenu amnésique après avoir été tué, dans sa quête pour retrouver la mémoire et comprendre les raisons de son immortalité. En progressant dans le jeu, il rencontre plusieurs personnages pouvant se joindre à lui. Le jeu offre une grande liberté dans sa progression et une place importante au dialogue et aux quêtes, la plus part des combats pouvant être évités en discutant ou en restant discret. [en]: An RPG taking place in locations from the multiverse of Planescape, an Advanced Dungeons & Dragons fantasy campaign setting. It's primarily story-driven; combat is given much less prominence than in most contemporary RPG. The protagonist, known as The Nameless One, is an immortal who has lived many lives but has forgotten all about them, even forgetting his own name. The game focuses on his journey through the city of Sigil and other planes to reclaim his memories of these previous lives. Several characters in the game may join The Nameless One on his journey.

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :


Interview des développeurs / Interview with Dev :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t t t ts (Unofficial) gd id id id r r r r r r r r[de] r[de] lp g g g g g g g g[fr] g[de] g[ru] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [Reviews] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2]

Commercial : [GOG]

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames] [mirandir.baldursgateworld.fr (Planescape: Torment - Guide d'installation) [fr]]

Social
Devs (Black Isle Studios [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [Facebook] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Chris Avellone [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [LinkedIn] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Planescape: Torment) [fr] [en]]
[Wikipedia (Infinity Engine) [fr] [en]]

Reviews
[metacritic] [jeuxvideo.com [fr]]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un RPG dans les décors de Donjons et Dragons dont il reprend également les principales règles, par le studio Black Isle Studios (fermé, développé par Chris Avellone, produit par Guido Henkel).
Il utilise une version modifiée du moteur Infinity Engine (du studio BioWare).

Planescape: Torment est le RPG de référence (sorti en 1999) s'inspirant de l'univers de Donjons et Dragons dont il reprend les principales règles, dans lequel le joueur incarne Sans-Nom, un immortel devenu amnésique après avoir été tué, dans sa quête pour retrouver la mémoire et comprendre les raisons de son immortalité. En progressant dans le jeu, il rencontre plusieurs personnages pouvant se joindre à lui. Le jeu offre une grande liberté dans sa progression et une place importante au dialogue et aux quêtes, la plus part des combats pouvant être évités en discutant ou en restant discret.

Voir aussi / See also(Infinity Engine) : Baldur's Gate II complete, Baldurs Gate: The Original Saga, GemRB, Planescape: Torment,


Sigil ... Un endroit avec des portes qui mènent partout dans l'existence, à condition d'avoir la bonne clé. Il s'agit d'un terrain neutre et une oasis pour les courses à travers le multivers, le tout sous l'ombre vigilante de la Dame des Douleurs, la régisseuse énigmatique de ces lieux.
Il est un lieu où la parole est plus puissante que l'épée, où la pensée définit la réalité, où la croyance a le pouvoir de remodeler les mondes et modifier les lois de la physique ...

Mais il y a là-bas beaucoup plus que Sigil. Hors de la ville et se trouvent les objectifs eux-mêmes : le trône des dieux, le champ de bataille de l'éternelle guerre sanglante, et le point de rencontre de plus d'horreurs et de merveilles qu'il n'ait jamais existé dans n'importe quel monde développé. Il y a assez de croisades, d'exploits, de trésors et de mystères à découvrir pour occuper une bande d'aventuriers pendant des siècles. Quoi qu'il en soit, tout ce qu'il faut, c'est la bonne porte, donc ne vous trompez pas !



Wikipedia :

Planescape: Torment est un jeu vidéo de rôle développé par Black Isle Studios et publié par Interplay Entertainment le 12 décembre 1999. Le jeu se déroule dans le multivers de Planescape, un décor de campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons dont il reprend également les principales règles. Son moteur du jeu est une version modifié de l’Infinity Engine développé par BioWare pour Baldur’s Gate. Dans Planescape: Torment, le joueur incarne Sans-Nom, un immortel devenu amnésique après avoir été tué, dans sa quête pour retrouver la mémoire et comprendre les raisons de son immortalité. En progressant dans le jeu, il rencontre plusieurs personnages pouvant se joindre à lui. Le système de jeu de Planescape: Torment se caractérise par la place importante laissé au dialogue et à la résolution des quêtes, la plus part des combats pouvant être évités en discutant ou en restant discret. Il se distingue également par la liberté laissé au joueur sur la manière d’avancer dans le jeu et le fait que l’alignement du personnage puisse évoluer en fonction des actions du joueur.

À sa sortie, le jeu est acclamé par la presse spécialisé mais ne connaît pas un succès commercial significatif. Il a depuis acquis le statut de jeu culte, de nombreuses critiques le considérant comme un des meilleurs jeu vidéo de rôle jamais créé — notamment pour son univers inédit, ses dialogues et la personnalité de ses personnages — qui lui permettent de se distinguer des autres jeux du genre. Une suite spirituelle, baptisé Torment: Tides of Numenera, est actuellement en développement.

Univers

Planescape: Torment se déroule dans le multivers de Planescape, un décor de campagne de la deuxième édition du jeu de rôle Donjons et Dragons. Celui-ci est constitué de différents plans habités par des créatures tels que les baatezu, les modrons ou les deities et disposant de propriétés magiques distinctes. Planescape: Torment est le premier jeu vidéo à prendre place dans ce multivers. La première partie du jeu se déroule dans la ville de Sigil, la cité des portes, située près du centre du multivers de Planescape, une aiguille de taille infinie connectant entre eux l’ensemble des plans via des portails de téléportation. Du fait de sa position stratégique, la ville est le théâtre d'affrontements entre différentes factions - comme les hommes poussières, les sensates ou les anarchistes - luttant pour le contrôle de la cité. Le scénario du jeu conduit ensuite le héros dans la cité de Maudith et dans d'autres plans comme l'Outreterre ou Baator.
Personnages

Dans Planescape: Torment, le joueur incarne Sans-Nom, un immortel qui, lorsqu'il est tué, se réveil un peu plus tard, parfois totalement amnésique. Chaque fois qu'il meurt, une autre personne de multivers meurt également pour permettre sa résurrection. Ces derniers se changent alors en fantômes qui cherchent alors à se venger de lui. Au début du jeu, le personnage se réveil dans une morgue en ayant totalement perdu la mémoire suite à sa dernière mort. Il commence alors à enquêter sur son passé pour retrouver la mémoire et découvrir pourquoi il est immortel. Il apprend peu à peu des choses concernant la personnalité de ses incarnations précédentes et sur leurs influences sur le monde et les personnes qui l'entourent.

Au cours du jeu, Sans-Nom rencontre sept personnages pouvant le rejoindre dans sa quête : Morte, Annah, Dak'kon, Ignus, Nordom, Grâce et Vhailor. Ces personnages jouables peuvent interagir avec le personnage principal pour développer l'intrigue du jeu. Morte est un crâne flottant originaire de Baator. Le héros le rencontre dès le début du jeu dans la morgue. Se sentant coupable d’avoir provoqué la mort de plusieurs des précédentes incarnations de Sans-Nom, il décide de l’aider. En sortant de la morgue, le héros rencontre ensuite Annah, une jeune et brave voleuse, mais celle-ci ne le rejoint que plus tard. Dak'kon est un mage-guerrier githzerai ayant fait le serment de suivre Sans-Nom jusqu’à la mort de ce dernier. Ignus est un mage pyromane ayant été l’apprenti d’une des précédentes incarnations du héros. Nordom est un modron, une créature mécanique, ayant coupé les liens avec le reste de son espèce. Grâce est une succube qui, contrairement à ses congénères, ne cherche pas à séduire les mortels. Enfin, le joueur rencontre Vhailor, une entité constitué d’armure, sous la cité de Maudith dans l'Outreterre.

Scénario

Le jeu débute alors que Sans-Nom se réveil dans une morgue. Il est alors approché par un crâne flottant, Morte, qui lui offre ses service pour l’aider à s’échapper. Celui-ci lui déchiffre également les tatouages – qui lui servent d’aide-mémoire – ornant le dos du héros, ces derniers contenant les instructions pour retrouver un homme nommé Pharod. Après s’être échappé de la morgue, le héros débouche dans les bidonvilles de Sigil où il retrouve Pharod, qui commande un village souterrain de charognard, avant de l’aider à récupérer une sphère de bronze magique. En retour, Pharod lui révèle certain aspect de son passé. Plus tard, Sans-Nom apprend de la bouche de Lothar, un puissant sorcier, que son immortalité a été causée par Ravel Puzzlewell qui se trouve être emprisonné dans un labyrinthe magique. Après avoir réussi à pénétrer dans le labyrinthe, le héros rencontre Ravel qui lui demande « Quesque y peut changer la nature d’un homme », une question qui joue un rôle prédominant tout au long du jeu. Satisfait de sa réponse, Ravel révèle avoir offert l’immortalité à Sans-Nom à sa demande mais qu’une erreur dans le rituel est la cause de ses pertes de mémoire lorsqu’il meurt. Elle lui révèle également que la mortalité dont il a été séparé n’a pas été détruite et qu’elle ignore ou cette dernière se trouve, puis lui suggère de consulter le deval déchus Trias à ce sujet. Elle tente ensuite de retenir Sans-Nom par la force mais celui-ci parvient à s’échapper.

Le héros voyage ensuite jusqu’à la cité de Maudith, situé en bordure des univers d’Outreterre et de Carcère, pour retrouver et libérer Trias. Celui-ci lui explique alors ne pas savoir où se trouve sa mortalité mais, en explorant les univers d'Outreterre et de Baator, Sans-Nom découvre qu’elle se trouve dans la forteresse des regrets et que seul Trias sait comment y accéder. Pendant ce temps, la cité de Maudith a glissé de la bordure d’Outreterre vers l’univers chaotique de Carcère suite aux perturbations causées par la libération de Trias. Après avoir été battu, Trias révèle au héros que le portail vers la forteresse se trouve dans la morgue de Sigil, dans la salle même ou s’était réveillé Sans-Nom. Dans la forteresse des regrets, le héros rencontre trois de ses précédentes incarnations : une réel, une bonne et une paranoïaque. Il apprend alors que la bonne est l’originale ayant été rendue immortelle par Ravel. Après cette rencontre, le héros est confronté à sa mortalité sous la forme d’une puissante entité baptisé The Transcendent One. Celle-ci lui révèle que depuis leur séparation, il tente d’empêcher Sans-Nom de découvrir la vérité pour ne pas reperdre sa liberté. Suivant le choix du joueur, le héros tue alors sa mortalité ou parvient à la convaincre de le rejoindre, les deux solutions lui permettant de redevenir mortel et de pouvoir mourir.
Système de jeu

Planescape: Torment est un jeu vidéo de rôle basé sur le moteur de jeu Infinity Engine, développé par BioWare pour Baldur’s Gate. Le jeu utilise les règles de la deuxième édition du jeu de rôle Donjons et Dragons. Il se caractérise par la place importante laissé au dialogue et la résolution des quêtes, la plus part des combats pouvant être évités en discutant ou en restant discret.

Description [en]

Sigil... A place with gates that lead anywhere in existence, provided you have the proper key. It is a neutral ground and a watering hole for races across the multiverse, all under the watchful shadow of the Lady of Pain, the enigmatic ruler of the city. It is a place where the word is mightier than the sword, where thought defines reality, where belief has the power to reshape worlds and change the laws of physics...
But there's a lot more out there than just Sigil. Get outside the city and there's the planes themselves: the throne of the gods, the battleground of the eternal Blood War, and home to more horrors and wonders than ever existed on any Prime Material World. There's enough crusades, exploits, treasures and mysteries to keep a band of adventurers busy for centuries to come.
Anyways, all it takes is the right door, so step right through!


Wikipedia :

Planescape: Torment is a computer role-playing game developed for Microsoft Windows by Black Isle Studios and released on December 12, 1999 by Interplay Entertainment. It takes place in locations from the multiverse of Planescape, an Advanced Dungeons & Dragons (AD&D) fantasy campaign setting. The game's engine is a modified version of the Infinity Engine, which was also used for BioWare's Baldur's Gate, a previous AD&D game set in the Forgotten Realms.

Planescape: Torment is primarily story-driven; combat is given much less prominence than in most contemporary role-playing games. The protagonist, known as The Nameless One, is an immortal who has lived many lives but has forgotten all about them, even forgetting his own name. The game focuses on his journey through the city of Sigil and other planes to reclaim his memories of these previous lives. Several characters in the game may join The Nameless One on his journey, and most of these characters have encountered him in the past or have been influenced by his actions in some way.

The game was not a significant commercial success but received widespread critical praise and has since become a cult classic. It was lauded for its immersive dialogue, for the dark and relatively obscure Planescape setting, and for the protagonist's unique persona, which shirked many characteristics of traditional role-playing games. It was considered by video game journalists to be the best role-playing game (RPG) of 1999, and continues to receive attention long after its release.

Gameplay

Planescape: Torment is built on BioWare's Infinity Engine, which presents the player with a two-dimensional world in which player characters are controlled. The game's rules are based on those of Advanced Dungeons & Dragons. The player takes the role of "The Nameless One", an immortal being on a quest to learn why he cannot die. Exploration around the painted scenery is accomplished by clicking on the ground to move, or on objects and characters to interact with them. Items and spells may be employed through hotkeys, "quick slots", or a radial menu. An alternative to armor is the use of magical tattoos, which can be applied to The Nameless One and certain other characters to enhance their abilities.

The game begins with character creation, where the player assigns attribute points (such as strength, intelligence, charisma) to The Nameless One. The Nameless One starts the game as a fighter, but the player may later change his character class to thief or wizard, with the option to also change back to fighter, after finding corresponding tutors. The player may recruit adventuring companions over the course of the game; there are seven potential party members, but a maximum of five may accompany the player at any one time. Conversation is frequent among party members, occurring both randomly and during conversations with other non-player characters.

Planescape: Torment's gameplay often focuses on the resolution of quests through dialogue rather than combat, and many of the game's combat encounters can be resolved or avoided through dialogue or stealth; a review of the game in incite PC Gaming says that "The game is almost entirely story driven, and by asking the right questions you should only have to get violent a handful of times."The Nameless One carries a journal, which helps the player keep track of the game's numerous quests and subplots. Death of the player character usually imposes no penalty beyond respawning in a different location.

Alignment in AD&D—which determines a character's ethical and moral perspective on the independent axes of "good vs. evil" and "law vs. chaos"—is a static property, chosen by the player at the start of a game. In Planescape: Torment, the character begins as a "true neutral" character (that is, neither good nor evil, and neither lawful nor chaotic) and throughout the game, based on the character's actions, this property is incrementally changed. Non-player characters respond to The Nameless One differently, depending on his alignment. A review in NextGen reported that "the game caters to both the goody-goody player who wants to be nice and lawful, and the evil bastards who just want to kill everything and take no guff from anyone".

Synopsis

Planescape: Torment is set in the Planescape "multiverse" of AD&D, a setting which consists of various planes of existence, the creatures which live in them (such as devils, modrons, and even deities), and the properties of the magic that infuses each plane. In a March 2000 article for Game Studies, Diane Carr called the setting "a freak show, a long story, a zoo, and a cabinet of talkative curiosities" and described the creatures and monsters in the game as "grotesque rather than scary". Planescape: Torment is the first video game to be set in the Planescape universe.

The first part of Planescape: Torment takes place in Sigil, a city located atop an infinitely tall spire at the center of the multiverse, that connects the planes with each other via a series of portals. The city is overseen by the powerful Lady of Pain, while fifteen factions control different functions of the city related to each group's world view. Every faction strives for further control of the city. The Nameless One can even join several of these factions during the game. The story eventually moves on to other planes, such as Baator and Carceri, where The Nameless One continues to discover more about his past.

Features

☑ An enthralling story, considered by many to be the best one ever told in a cRPG!
☑ Professional voice acting, superb music, complex and gripping dialogue that covers over 5 000 pages.
☑ Travel through the planes of the enormous and bizarre Planescape universe.