Papers, Please - Le Bottin des Jeux Linux

Papers, Please

Specifications

Title: Papers, Please Type: Linux Game
Genre: Puzzle Temporary:
Category: Puzzle ➤ Misc. Commercial: ✓
Tags: Puzzle; Strategy; Simulation; Casual; Political; Adventure; Dystopian; Surreal; Multiple Endings; Story Rich; Choices Matter; Atmospheric; Retro; Pixel Art; Replay Value; Difficult Demo:
Version: Not Tracking Stage of dev.:
Released: Package Name:
License: Commercial Repository:
View: Third person Package:
Graphic: 2D Binary:
Mechanics: Point and Click Source:
Played: Single PDA: ✓
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 15032
Created: 2016-07-14 Updated: 2016-07-14

Summary

[fr]: Un jeu d'observation dans lequel le joueur incarne un douanier à un poste frontière séparant une ville en 2, dans un pays totalitaire et instable. Ce lieu de passage de gens ordinaires est aussi parfois celui d'autres moins recommandables. Sur 31 jours, le joueur examinera des documents chaque jours plus nombreux pour détecter les anomalies et arrêter les éventuels fraudeurs à l'issue d'investigations complémentaires. Chaque voyageur inspecté lui rapporte un salaire en fin de journée, lui permettant de faire vivre sa famille dans un contexte économique difficile, l'incitant à traiter davantage de dossiers. [en]: Take on the role of an immigration inspector at the border of a country full of political intrigue and danger. The communist state of Arstotzka has ended a 6-year war with neighboring Kolechia and reclaimed its rightful half of the border town, Grestin. Your job as immigration inspector is to control the flow of people entering the Arstotzkan side of Grestin from Kolechia. Among the throngs of immigrants and visitors looking for work are hidden smugglers, spies, and terrorists.

Trailer & Reviews

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t ts gd r r r r r r g g g g g g[fr] g[fr] g[de] g] [Reviews] [WIKI] [FAQ] [Changelog 1 2]

Commercial : [Humble Store] [Steam] [GOG] [Playism (Windows)]

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [TIG Forums (Papers, Please)]

Social
Devs (Lucas Pope [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Papers, Please) [fr] [en]]

Reviews
[metacritic]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un jeu d'observation dans lequel le joueur incarne un douanier à un poste frontière, par le studio 3909 LLC (aka Lucas Pope aka dukope).
Il utilise le framework OpenFL (dans le Bottin).

Papers, Please est un jeu d'observation dans lequel le joueur incarne un douanier nommé au poste frontière séparant une ville en deux, dans un pays totalitaire et instable. Ce lieu de passage de gens ordinaires est aussi parfois celui d'autres moins recommandables (trafiquants, espions, terroristes). Sur une période de 31 jours, le joueur aura à examiner des documents chaque jours plus nombreux (documents des voyageurs, avis de recherche, ...) pour détecter les anomalies et arrêter les éventuels fraudeurs à l'issue d'investigations complémentaires. Chaque voyageur inspecté lui rapporte un salaire en fin de journée, lui permettant de faire vivre sa famille dans un contexte économique difficile, l'incitant à traiter davantage de dossiers. Il expérimentera aussi des choix moraux difficiles concernant des immigrants.
Différents modes sont proposés : histoire (20 fins possibles) ou sans fin avec différents objectifs (moindre erreur, traiter le maximum de papiers en 10 min, endurance).



Endossez le rôle d'un inspecteur de l'immigration à la frontière d'un pays plein d'intrigues politiques et de dangers.

Un thriller dystopique sur les papiers.

L'État communiste d'Arstotzka a mis fin à une guerre de 6 ans avec Kolechia, l'état voisin, et a repris sa moitié légitime de la ville frontalière, Grestin.

Votre travail en tant qu'inspecteur de l'immigration est de contrôler la circulation des personnes entrant du côté Arstotzkan de Grestin, en provenance de Kolechia. Parmi la foule d'immigrants et de visiteurs en quête de travail se trouvent dissimulés des trafiquants, des espions et des terroristes. En vous basant seulement sur les documents fournis par les voyageurs, les enquêtes préliminaires du ministère de l'inspection, la fouille et les systèmes d'empreintes digitales, vous devez décider qui peut entrer en Arstotzka et qui sera renvoyé ou arrêté.


Gog:

Félicitations. La loterie syndicale d’octobre est terminée. Votre nom a été sélectionné. Afin de prendre immédiatement vos fonctions, présentez-vous au Ministère de l’Admission au poste-frontière Grestin. Un logement vous sera fourni pour vous et votre famille à Grestin Est. Comptez sur une résidence de classe 8.
Gloire à Arstotzka.

L'État communiste Arstotzka a terminé une guerre de 6 ans avec son voisin Kolechia et a réclamé la moitié de la frontière de la ville de Grestin. Votre devoir, en tant qu'inspecteur à l'immigration, est de contrôler le flux de personne entrant dans la partie arstotzkan de Grestin depuis Kolechia. Parmi les immigrants et visiteurs cherchant des emplois, des contrebandiers, des espions et des terroristes peuvent se dissimuler. En utilisant seulement les documents fournis par les voyageurs et les systèmes primitifs d'inspection, de fouille et de relevé d'empreintes du Ministère de l'Admission, vous devez décider qui peut entrer en Arstotzka et qui doit être arrêté ou renvoyé.


Wikipedia:

Papers, Please est un jeu vidéo indépendant d'observation et de réflexion créé par Lucas Pope et sorti en 2013 sur Windows et Mac OS X. Une version pour PlayStation Vita a été annoncée lors de la gamescom 2014.

Le jeu met le joueur dans la peau d'un agent de l'immigration chargé de contrôler les documents des personnes entrant dans l'état fictif d'Arstotzka. Il se veut une critique des totalitarismes.

Histoire

L'histoire se déroule en 1982 dans le pays fictif d'Arstotzka. Après six années de guerre avec le pays voisin de Koléchie, la paix survient enfin et le gouvernement décide d'ouvrir les frontières. Le joueur est alors tiré au sort pour devenir un agent de l'immigration à un poste-frontière. Devant gagner de l'argent pour veiller à la santé de sa femme, de son fils, de sa belle-mère et de son oncle, il doit effectuer ce travail douze heures par jour, son salaire dépendant du nombre de personnes qu'il étudie. Cependant, l'entrée dans le pays d'Arstotzka attire les convoitises et de nombreux clandestins n'hésitent pas à falsifier des papiers pour y entrer ou pour faire passer de la contrebande. De plus, une mystérieuse organisation, l'EZIC, a l'intention de faire tomber le gouvernement qui règne en Arstotzka. En finissant le jeu avec la fin no 20, le joueur peut avoir accès à un code lui permettant d'accéder au mode "Endless".

Système de jeu

Bases

Papers, Please est un jeu d'observation. Le joueur doit examiner les documents de chaque personne voulant entrer et vérifier si tout est en règle. Des informations de base, comme le nom de la personne, son origine, sa date de naissance, son apparence, son poids, sont différents moyens d'identifier si la personne entre légalement ou si elle a falsifié des documents. Par ailleurs, certains immigrants doivent fournir des documents supplémentaires devant être aussi vérifiés. Lorsque le joueur a effectué les vérifications nécessaires, il peut accepter le passage de la frontière, ou le refuser de deux manières : simplement rejeter l'entrée, ou arrêter le clandestin. Dans tous les cas, une personne traitée lui apporte un salaire à la fin de la journée. Au fur et à mesure des jours passés, de plus en plus de règles d'immigration sont mises en place, ce qui amène le joueur à vérifier de plus en plus d'informations.

Le joueur n'a qu'une place limitée sur son bureau de travail pour inspecter les documents. De ce fait, il doit faire en sorte de bien les disposer pour voir un maximum d'informations et détecter au plus vite les éventuelles anomalies qui peuvent apparaître sur des faux documents. Le joueur dispose également d'un résumé des nouvelles règles de la journée, d'une transcription des paroles de la personne, et d'un livre de règles pour l'aider dans sa tâche.

Par la suite, le joueur dispose d'une arme tranquillisante, dont il peut se servir pour empêcher les gens de franchir la frontière qui passent par-dessus le mur d'enceinte. Pour atteindre une des meilleures fins, le joueur doit tenir son travail l'équivalent d'un mois dans le jeu, soit 31 jours. En fonction du jour de jeu, certains événements sont scriptés : si les personnes qui passent le poste-frontière sont générées de manière procédurale, d'autres en revanche apparaîtront aux mêmes jours et feront les mêmes actions.

Anomalies

Si certaines personnes sont parfaitement en règle, d'autres au contraire falsifient leurs papiers d'entrée, ou en oublient. Si le joueur détecte une anomalie (absence de papier obligatoire, date expirée, informations non concordantes...), il peut les pointer grâce à une fonction en bas de l'écran, et il doit cliquer sur la partie incriminée et sur la règle correspondante. En conséquence, la personne souhaitant entrer doit s'expliquer. Elle peut se corriger, ou alors confirmer les propos des documents. Dans ce cas, le joueur peut éventuellement proposer des vérifications supplémentaires (scanner corporel, empreintes digitales...) et décider d'accepter le passage de la frontière, le rejeter, ou de mettre en détention le faussaire le cas échéant. Le joueur a le droit à deux erreurs par jour sans conséquence, c'est-à-dire laisser passer une personne clandestine, ou rejeter une personne en règle. Dès la troisième erreur, une déduction est faite sur son salaire.

Salaire

Le joueur, à la fin de chaque journée, reçoit un salaire dépendant du nombre de cas traités (cinq crédits par cas). Cet argent lui permet de s'occuper de sa famille : il doit payer le loyer, la nourriture, le chauffage et éventuellement les médicaments en cas de maladie. Si le joueur n'a pas assez d'argent pour tout payer, il doit faire des choix et se priver de nourriture ou de chauffage, voire les deux. Si les conditions de vie se détériorent trop, le joueur peut perdre des membres de sa famille. Cela oblige le joueur à traiter un maximum de dossiers chaque jour, tout en limitant ses erreurs. Ce qui, au fil du jeu, devient de plus en plus difficile du fait du nombre de règles d'entrée qui augmente.

Le joueur, s'il parvient à accumuler assez d'argent, peut accéder à des récompenses, comme un meilleur appartement pour sa famille, ou des raccourcis lui permettant d'optimiser ses vérifications au travail. Certaines actions au travail, plus ou moins légales, lui permettent également d'engranger de l'argent.

Choix moraux

Le joueur doit aussi faire face à certains moments à des choix moraux. Ils concernent essentiellement les personnes immigrantes : certaines veulent en effet faire passer une autre personne clandestinement et demandent que le joueur fasse preuve de clémence, quitte à faire une erreur. D'autres cherchent à empêcher l'entrée de certaines personnes, même si ces dernières sont en règle. Certaines personnes peuvent donner de l'argent en compensation de vos actions. Certaines actions peuvent même mener à un game over immédiat. De plus, une mystérieuse organisation, l'EZIC, cherche à faire rentrer des agents pour faire tomber le gouvernement et sollicite la coopération du joueur.

Fins possibles

Le jeu comporte 20 fins qui sont atteintes en fonction des actions et des choix du joueur. 17 sont en réalité des game over. Seules trois fins sont considérées comme étant bonnes et c'est au joueur de découvrir comment les débloquer. Une seule fin, cependant, permet de débloquer le mode "endless" (sans fin) en donnant un code à la fin du jeu, qui est un mode de jeu parallèle au mode histoire.

Mode sans fin (Endless)

Ce mode de jeu est comparable au mode Histoire, mais vous pouvez choisir quand le jeu s'arrête :

• à la moindre erreur : Une erreur et vous perdez
• au bout de 10 minutes : Traitez le plus de papiers en 10 minutes
• L'endurance : Mode histoire sans fin, jusqu'à que votre famille meure ou que la police vous attrape.

Ce sont les 3 raisons qui pourraient faire finir le jeu.

Description [en]

Take on the role of an immigration inspector at the border of a country full of political intrigue and danger.

A Dystopian Document Thriller.

The communist state of Arstotzka has ended a 6-year war with neighboring Kolechia and reclaimed its rightful half of the border town, Grestin.

Your job as immigration inspector is to control the flow of people entering the Arstotzkan side of Grestin from Kolechia. Among the throngs of immigrants and visitors looking for work are hidden smugglers, spies, and terrorists. Using only the documents provided by travelers and the Ministry of Admission's primitive inspect, search, and fingerprint systems you must decide who can enter Arstotzka and who will be turned away or arrested.


Old Stuff

Ever taken an international flight to a foreign country and felt nervous passing through the immigration checkpoint? Papers, Please aims to turn that around and put you in the role of immigration inspector. Instead of working in a nice modern airport booth, you're assigned to the Ministry of Admission in the war-torn dystopian nation of Arstotzka.

The glorious and free country of Arstotzka has just ended a 6-year war with neighboring Kolechia and reclaimed its rightful half of the border town, Grestin. Your job is to control the flow of people entering the Arstotzkan side of Grestin from Kolechia. Among the throngs of immigrants and visitors looking for work are hidden smugglers, spies, and terrorists. Using only the documents provided by travelers and MoA's primitive computer dispatch system you must decide who can enter Arstotzka and who will be turned away or arrested.

Ok, that's the setup. Some elements of this are pretty similar to my other game, "The Republia Times". I'm a sucker for dystopian settings.



Wikipedia:

Papers, Please is a video game created by indie game developer Lucas Pope, developed and published under his pseudonym 3909. It focuses on the emotional toll of working as an immigration officer, deciding whom to let in and whom to exclude from entering the fictional dystopian country of Arstotzka. The game was released on August 8, 2013, for Microsoft Windows and OS X, for Linux on February 12, 2014, and for the iPad on December 12, 2014. A port for the PlayStation Vita was announced in August 2014.

Gameplay

The gameplay of Papers, Please focuses on the work life of an immigration inspector at a border checkpoint for the fictitious country of Arstotzka in the year 1982. The player inspects arrivals' documents and uses an array of tools to determine whether the papers are in order for the purpose of keeping undesirable individuals such as terrorists, wanted criminals, or smugglers out of the country. When discrepancies are discovered, the player may interrogate the applicant about the discrepancy, and possibly demand further information, such as fingerprints or a full body scan in order to clear the discrepancy, find proof required to deny the entrant, or find enough incriminating evidence required to arrest the entrant. There are opportunities for the player to have the applicant detained and the applicant may, at times, attempt to bribe the inspector. The player ultimately must stamp the individual's access permit to accept or deny entry unless the entrant is arrested; only at this point is the player told of any mistakes they may have made by way of a printout. Generally the player can make two mistakes without penalty, but subsequent mistakes will cost the player increasing monetary demerits from their day's salaries. The player has a limited amount of real time, representing a full day shift at the checkpoint, to process as many arrivals as possible.

At the end of each in-game day, the player earns money based on how many people have been processed (5 credits for each individual correctly processed) and bribes collected, less any penalties for mistakes, and then must decide on a simple budget to spend that money on rent, food, heat, and other necessities in low-class housing for themselves and their family. The player must also make certain not to earn too much money, lest they be reported and have all the money they had accumulated thus far confiscated by the government. As relations between Arstotzka and nearby countries deteriorate, sometimes due to terrorist attacks, new sets of rules are gradually added, based on the game's story, such as denying entry to citizens of specific countries or demanding new types of documentation. The player may be challenged with moral dilemmas as the game progresses, such as allowing the supposed spouse of an immigrant through despite lacking complete papers at the risk of accepting a terrorist into the country. The game uses a mix of randomly generated entrants and special encounters. Randomly generated entrants are created using templates.

A mysterious organization known as EZIC also appears, with several of its members appearing at the checkpoint, giving the inspector orders to help bring down the government and establish a new one; the player can choose whether to help this organization or not, letting their members through to assassinate certain powerful individuals the organization deems too corrupt to live and even personally killing two high-ranking officials for the organization.

The game has a scripted story mode with twenty possible endings depending on the player's actions, as well as an unlockable, randomized endless-play mode.

Other countries in game include Antegria, United Federation, Obristan, Republia, Impor, and Kolechia. Every country has its own collectible token which are obtained by doing a few things. Collecting most of the tokens require doing things that will generate citations.

Features

Gog:

☑ Plongez dans un monde de fiction peuplé d'espions, de criminels, de terroristes, de sociétés secrètes, d'agents du gouvernement et bien plus.
☑ Un gameplay inédit basé sur l'inspection de documents et offrant des défis croissants.
☑ Décidez du sort de nombreux immigrants tout en gardant un œil sur vos revenus et les besoins de votre famille.