OpenDungeons - Le Bottin des Jeux Linux

OpenDungeons

Specifications

Title: OpenDungeons Type: Linux Game
Genre: Strategy Status:
Category: Strategy ➤ TD & DK ➤ Dungeon Keeper Commercial:
Tags: Strategy; Action; Dungeon Keeper; OGRE engine; Fantasy; Magic; Remake; Fog of War; Skill-Based; Tech tree; Moddable; Level Editor Demo:
Released: Latest : 0.7.1 / Dev : Dabf429 Package Name: opendungeons
Date: 2019-05-04 Extern Repo:
License: Code : GPL v3+ / Artwork : CC BY-SA 3.0 Repo: GetDeb
Perspective: Third person Package: ✓
Visual: 3D Top-Down Binary: ✓
Pacing: Real Time Source: ✓
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game): 4 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 12137
Created: 2011-02-04 Updated: 2020-05-16

Summary

[fr]: Un jeu de stratégie temps réel libre et multi-plateforme, solo (vs IA) / multi (en ligne), de type Dungeon Keeper / Evil Genius. Le joueur construit un donjon sous-terrain peuplé de créatures, qu'il tente ensuite de défendre de l'envahisseur, en commandant indirectement ses créatures, en lançant des sorts dans les combats, et en l'attirant dans de sinistres pièges. De nombreuses fonctionnalités intéressantes : la sauvegarde du jeu à tout moment, une bonne IA (qui déjà peut gagner), le multi, l'amélioration de ses sbires, le brouillard de guerre, l'éditeur, la moddabilité, ... [en]: A libre, multi-platform, SP (vs IA) / MP (online) RTS game, sharing game elements with the Dungeon Keeper series and Evil Genius. The player builds an underground dungeon inhabited by creatures, which he then tries to defend from the invader, by indirectly controlling his creatures, by casting spells in battle, and by drawing him into sinister traps. Many interesting features: saving the game at any time, a good AI (who can already win), multiplayer, the improvement of his minions, the fog of war, the level editor, moddability, ...

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :


Fonctionnalités / Features :


How To des développeurs / Dev How To :


HOLaRSE joue / HOLaRSE plays [de] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos ft ft ft ft ft ft t ts gd id r lp[de] ht g g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [Reviews] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

Commercial : (empty)

Resources
• Deb package : [pkgs.org (Linux packages)]
Technical informations
[Open Hub]

Social
Devs (Open Dungeons Team 1 2] [en]) : [Site] [Forums] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Dungeon Keeper) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Evil Genius) [fr] [en] [de]]
[GetDeb]

Reviews


News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Jeux libres (20150914) [fr]] [LinuxFr (20130705) [fr]]

Description [fr]

Un jeu de stratégie temps réel de type Dungeon Keeper, par l'Open Dungeons Team.
En C++. Il utilise le moteur OGRE.

OpenDungeons est un jeu de stratégie temps réel libre et multi-plateforme, solo (vs IA) / multi (en ligne), de type Dungeon Keeper / Evil Genius. Le joueur construit un donjon sous-terrain peuplé de créatures, qu'il tente ensuite de défendre de l'envahisseur, en commandant indirectement ses créatures, en lançant des sorts dans les combats, et en l'attirant dans de sinistres pièges. De nombreuses fonctionnalités intéressantes : la sauvegarde du jeu à tout moment, une bonne IA (qui déjà peut gagner), le multi, l'amélioration de ses sbires, le brouillard de guerre, l'éditeur, la moddabilité, ...

Principes du jeu Dungeon Keeper : le joueur incarne le méchant, un gardien de souterrains peuplés de créatures, et doit donc veiller à sa protection et à son développement en éliminant ses nombreux assaillants (les gentils venus chercher gloire et richesse) par la mise en oeuvre de pièges et de sortilèges mais aussi en leur envoyant toutes sortes de créatures.


OpenDungeons est un jeu de stratégie open source en temps réel qui partage des éléments de jeu avec la série Dungeon Keeper et Evil Genius. Les joueurs construisent un donjon souterrain qui est habité par des créatures. Les joueurs se battent pour le contrôle du sous-terrain en commandant indirectement leurs créatures, en lançant directement des sorts au combat, et en attirant les ennemis dans de sinistres pièges.

Un peu de contexte ...

Les Gardiens

Vous incarnez un seigneur des profondeurs, assoiffé de conquête, souillant et détruisant toutes les terres que vos sales mains peuvent atteindre, une saine combinaison de monstres tordus, déments, hurlants, dérangés (et des kobolds passifs-agressifs) vous aiderons dans votre petit passe-temps; mais tout n'est pas drôle et jeux, ces saloperies d'humains refusent de mourir en un crachat et de donner leurs terres et richesses audacieuses à la plus noble des causes, vous.

Mais, comme si avoir des bandes de bâtards pharisaïques vêtus d'armures errant dans votre royaume souterrain n'était pas suffisamment ennuyeux, d'autres ont eu la même idée que vous (ou y étaient avant, cela vous est égal); Il est de votre devoir à la communauté de leur montrer à quel point ils sont mauvais, en jetant leurs âmes dans la fosse ardente la plus profonde de la douleur éternelle et de l'agonie que vous pouvez trouver dans votre donjon.

Vous devriez être capable d'accomplir tout cela, bien sûr, mais seulement si vous êtes capable de supporter le grognement perpétuel de vos créatures demandant de la nourriture parce qu'elles sont affamées, ou parce qu'elles n'aiment pas dormir sur les planchers froids et visqueux ou parce qu'elles réclament des salaires équitables et l'égalité des sexes. Seuls les dieux des ténèbres savent que vous ne les gardez que parce que vous avez besoin de chair à canon pour mourir à votre place. Mais bon, on a du punch et du gâteau, c'est fait de champignons empoisonnés et de tripes de plombiers gras, délicieux !!

Mais, hélas, méfiez-vous, les dieux de la Lumière et leurs serviteurs à plumes n'apprécient pas que vous jouez avec leurs joujous humains préférés ...

Les Héros humains

En tant que noble maître de votre peuple, vous ne pouvez permettre à l'impie de revendiquer votre territoire et lui laisser mettre un terme à cette vénielle et inélégante menace sur vos terres. En dépit de votre aversion à pénétrer dans le sombre terrier de votre ennemi, à creuser la crasse pour mettre à jour son odieux trou et à mettre ces mauviettes dans la sainte torche, vous apporterez la divine punition à ces choses malfaisantes quoi qu'il vous en coûtera en vies de serviteurs. Avancez mon noble ami, vos vassaux ont besoin de votre haute et, dirai-je même, si humble sagacité ...

Description [en]

OpenDungeons is an open source, real time strategy game sharing game elements with the Dungeon Keeper series and Evil Genius. Players build an underground dungeon which is inhabited by creatures. Players fight each other for control of the underground by indirectly commanding their creatures, directly casting spells in combat, and luring enemies into sinister traps.

A bit of background...

The Keepers

You are incarnating a lord of the deeps, hellbent on conquering, defiling and destroying any lands that your filthy hands can reach, a healthy combination of twisted, demented, screaming, deranged monsters (and passive-agressive kobold workers) will aid you in your little hobby; but not all is fun and games, the pesky humans refuse to die in a spittle and donate their lands and hard-hearned riches to the most noble of causes, that is, you.

But, if having bands of armor clad self-righteous bastards roaming your underground realm isnt annoying enought, others had the same idea as you (or were there before, not like you care); its your duty to the comunity to show them how wrong they are, by putting their souls in the deepest fiery pit of eternal pain and agony you can find in your dungeon.

You should be able to accomplish all of this, of course, but only if you are able to withstand the constant bitching of your creatures asking for food because they are starving, or they don't like sleeping on the cold slimy floors or their demands of fair wages and gender equality. Only the Dark Gods knows you only keep them because you need cannonfodder to die for you. But hey, we have got punch and cake, its made of poisonus mushrooms and fat plumbers guts, delicious!!

But alas, beware, the Light Gods and their feathered servants dont like you messing with their favourite human-playthings…

Human heroes

As a noble master of your people, you can let the unholy claim your territory and shall put an end to this minor and unelegant threat on your land. Despite the loathing of getting on your enemy's dark underground burrow, digging through the dirt to uncover his obnoxious hole and put those weaklings to the holy torch, you shall bring divine punishment to those evil things whatever the cost of your servant's lives. Go forward my noble friend, your vassals are in need of your high and, I shall even say, so humble wisdom...

Features

☑ Bâtissez des souterrains avec de sinistres pièges,
☑ entraînez des créatures à exécuter vos ordres,
☑ explorez les profondeurs du sous-sol et les hauteurs des étages,
☑ éliminez vos ennemis ou laissez-les s'éliminer entre eux et nettoyer leur tristes reliquats,
☑ améliorez vos pouvoirs avec l'arbre de niveaux,
☑ relevez les défits des nouvelles valeurs montantes en mode multijoueur,
☑ vous ne remercierez jamais assez son système de notation, ...


☑ Build dungeons with sinister traps
☑ Train creatures to do your bidding
☑ Explorer the depths of the underground and the heights of the overground
☑ Annihilate your enemies or let them kill each other and wipe out their sad remnants
☑ Upgrade your abilities with the skill tree
☑ Take the challenges to new heights in multiplayer
☑ You will never loose too much thanks to the ranking system
☑ Multiplayer support for demons' sake!!
☑ Rock-solid core gameplay!
☑ Very moddable levels and creatures!
☑ A functional AI that can win!
☑ Fog of War

☑ Skull Flags
Behind those two words are a lot blood. As you can now tell a creature's team or health by hovering the cursor upon it, or by pressing ALT. The skull flags will also tell the creatures level. Melee fights will never be a problem again...

☑ Save support!!
You're lucky, my minions. As hwoarangmy used his darkest spells of will to chop down this feature into the box. You can now save the game at any time and load later thanks to his efforts.

☑ Spells!
Yes, Magic has finally arrived and mana is no more a useless old woman gossip from ancient legends, it's your tool for EVIL. You will have to summon worker minions with a magic spell as those lazy critters won't appear out of the temple by themselves anymore.
You will also be able to forward your fighters into battle using the well known 'Call to War' spell...

☑ Research and skill tree
What were you thinking?!? That the gods of dark dungeons matters would provide all the technology without a counter word? No, it's not gonna happen anymore. You will now have to make your creatures work in your library to discover new rooms/spells and traps. And that's only the beginning as currently the order is predefined but later, you will be able to define your own research strategy. ;>

☑ Improved map editor - Because you're worth it.
☑ Different viewpoints - Using the 'V' key.
☑ Tileset configurable + biomes support. - So we can add some other kind of dirt to dig. ;)
☑ Creatures can drop stuff on death. - Not used much, but presents are always appreciated. ;)
☑ Dead creatures need no gold, steal the unspent savings of fallen creatures for fun and profit
☑ Packaging fixes + resource analysis scripts to avoid packaging useless stuff. - So downloads are less lengthy. :)

Installation [fr]

INSTALLATION :

➥ Installation à partir du binaire du jeu :

Un paquet Debian/UBUNTU 64-bits est disponible, il suffit d'installer ce paquet.

➥ Installation à partir du source du jeu :

• Opération nécessaire si vous souhaitez tester la dernière version (versions de développement) de votre jeu ou qu'il n'est pas disponible pour votre architecture (32/64-bits).
• Certaines bibliothèques ci-après n'étant pas dans les dépôts Debian (libcegui-0.8-dev libcegui-0.8), pour installer le source il vous faudra ajouter le dépôt GetDeb (si ce n'est déjà fait, car il fournit de nombreux jeux complémentaires)
• libcegui-0.8-dev et libcegui-0.8 remplacent libcegui-mk2-0.8.7 et libcegui-mk2-dev qu'il est nécessaire de désinstaller au préalable.

• Installez les paquets suivants :
# apt-get install subversion git-core cmake build-essential libfreeimage-dev libopenal-dev libsfml-dev libois-dev libogre-1.9-dev libcegui-0.8-dev libcegui-0.8

• Pour les utilisateurs Debian dont le paquet libois-dev était déjà installé avant 2012 (à priori peu de gens), il est nécessaire de lancer l'une des opérations suivantes :
- (ou vérifiez si ce lien est présent sur votre installation) Soit de créer manuellement ce lien symbolique : # ln -s /usr/include/ois /usr/include/OIS
- Soit de ré-installer le paquet (le lien a été ajouté entre temps) par : # apt install --reinstall libois-dev

• Décompressez son source, puis dans son répertoire racine lancez successivement :
$ cmake .
(n'oubliez pas le ".")
$ make
(ou, pour accélérer la compilation, "$ make -j8" si vous disposez d'un processeur 8 threads, à adapter pour vous)


LANCEMENT DU JEU :

• Si vous avez installé le jeu à partir d'un paquet : Alt F2 puis saisissez :
• Si vous avez compilé le jeu à partir de son source, en console dans son répertoire racine lancez : $ ./

Test [fr]

Test (source 0.7.1 de la page Download) de goupildb :

Un binaire 64-bits est fourni, mais mon installation est en 32-bits.
À moi la compilation :)

Le fichier compressé du source fourni sur la page Download du site ne fonctionne pas :
xz: (stdin): Compressed data is corrupt
tar: Unexpected EOF in archive
tar: Error is not recoverable: exiting now

J'ai signalé ce bug via l'[Issue n°1289].
Après discussion avec Rémi Verschelde (akien-mga, développeur sur ce projet et sur Godot engine), ce souci technique (lié au dépôt de TuxFamily) est en cours de résolution.
Dans l'attente, je vous suggère de télécharger le source directement sur GitHub


Test (0.7.1 sur GitHub) de goupildb :

Lors de mes premiers essais, la compilation plantait sur :

(...)
/mnt/DDprc/Download/OpenDungeons-0.7.1/source/modes/AbstractApplicationMode.h:24:10: fatal error: OIS/OISKeyboard.h: Aucun fichier ou dossier de ce type
#include
^~~~~~~~~~~~~~~~~~~
(...)

Le paquet libois-dev était pourtant installé sur ma Debian. J'ai donc signalé le bug via l'[Issue n°1268] (ajout sur une Issue existante).

Réponse du développeur : le problème venait de Debian qui avait changé le nom par défaut (il l'avait passé en minuscules) du répertoire de l'upstream, de /usr/include/OIS en /usr/include/ois.
Le problème a donc été facile à résoudre, par un lien dynamique : # ln -s /usr/include/ois /usr/include/OIS
Et çà marche, la compilation fonctionne !

Nota :
akien-mga me précise aussi que Debian avait corrigé ce problème (lien dynamique) ... en 2012 :)
Il se trouve que je n'avais pas réutilisé ce paquet depuis cette date. Si vous avez eut comme moi ce problème de compilation, il est donc plus simple de ré-installer le paquet libois-dev sous votre gestionnaire de paquet.

☯ Facilité d'installation
Pas de binaire 32-bits disponible. Je n'ai pas testé le binaire 64-bits.

En dehors de ce petit soucis avec libois-dev (non imputable au projet, et résolu pour la plupart d'entre vous depuis 2012), le jeu se compile facilement.

☯ Réalisation
• Graphisme & interface :
Le jeu démarre sur le menu d'accueil avec une belle bande sonore (voir ci-après) et une animation avec des personnages du jeu : très bien.
Petit désagrément (mais probablement gênant pour le gameplay, voir ci-après) : le curseur de la souris et la "main" du jeu ne sont pas alignés, et l'avance de l'un par rapport à l'autre n'est pas linéaire (le curseur de la souris fini par distancer la main), ce qui est un peu déroutant au début, mais à l'usage c'est le curseur de la souris qui est utile (quoi que).

Sept boutons sur ce menu d'accueil :

⚬ Campaign : désactivé

⚬ Skirmish (escarmouche) : un premier sous-menu permet de démarrer une escarmouche ou de charger une escarmouche existante (notre sauvegarde précédente). Ce menu permet de sélectionner différents niveaux avec objectifs. Plusieurs types de niveaux : Official Skirmish Levels (10 niveaux), Official Multiplayer Levels (11 niveaux), Custom Skirmish Levels (vide), Custom Multiplayer Levels (vide).

⚬ Multiplayer : Je ne suis pas sûr qu'il soit encore au point. En effet, quand je sélectionne "Host a game" puis sélectionne le niveau souhaité et valide, j'ai une erreur "ERROR Could not start server for multi player game !!!". Néanmoins la structure est en place avec ses menus.

⚬ Replay : permet de rejouer à une partie déjà sauvegardée à priori, mais je n'ai pas compris la différence avec le menu Skirmish qui permet lui aussi de jouer et de charger une partie déjà enregistrée. D'autant que si je choisi le chargement d'une partie déjà enregistrée je ne retrouve pas ladite partie mais une nouvelle partie (???).

⚬ Map Editor : ok, fonctionne bien.

⚬ Settings : un menu avec onglets : Video (plein écran ou fenêtré, et d'autres réglages), Audio (réglage du volume sonore), Input (keyboard gral (?) ou Mouse grab, des cases à cocher), Game (Nickname, Keeper voice, Minimap Type et Ambient Lights, mais ce dernier sous forme de curseur reste bloqué à zéro).

⚬ Quit

Démarrage d'une partie en escarmouche (Skirmish) : hier j'avais choisi "Duel to Death", aujourd'hui j'ai envie de tester "Falling Keeper" ("A strong Keeper is being attacked by heroes, Kill them all to gain control of the underground. Player slot(s): 1 / AI: 1, Size: 70x100".
Je clique sur "Start Game". J'arrive sur un 2nd menu où les factions sont imposées (2 Keepers dont moi, 1 Hero désactivé), et je peux sélectionner le niveau de l'IA (Normal ou Easy).
Je retiens Easy (étant moi-même une Quiche :). Les équipes sont elles aussi imposées (1 pour moi, 2 pour l'IA, 3 pour l'humain), fonction utile en fonction des scénarios.
Je clique ensuite sur Start Game.

Le graphisme est en vue de dessus et un peu aride. Il me manque clairement le changement de point de vue du type de celui que l'on trouve dans Spring (il me semble que c'est le maintien de la touche Ctrl + la molette qui permet de rapidement changer la perspective). Ici le changement de perspective de la caméra (voir l'aide en cliquant en haut de l'interface sur le bouton "?") s'obtient avec les touches A (c'est configuré en clavier américain donc c'est plutôt Q pour les Français) et E, mais elle donne des perspectives dérangeantes avec une carte parfois à l'envers, on fini par regretter de l'avoir fait.
Une mini carte en bas à droite permet de rejoindre rapidement un point (très bien).
En bas à gauche 4 onglets partiellement remplis d'actions possibles (ils se complètent à mesure que l'on progresse dans l'arbre des technologies, voir le bouton "Skill" à droite de l'interface ou la touche F4) permettent de :
- construire des salles : de trésor, chambres, couveuses (hatchery), bibliothèques
- construire des pièges : détruire un piège ou construire un canon
- sorts : incanter un travailleur
- créatures : ajouter un travailleur dans la main si disponible, ou ajouter un combattant dans la main si disponible.
Peut-être ai-je là la réponse à mes interrogations ci-après : la main n'est pas aligné avec le curseur et je ne faisais attention qu'au curseur

J'arrive à faire des trucs, du type construire une chambre, et même installer des lits, mais j'ai beaucoup de mal à me faire comprendre par mes créatures qui ont tendance à faire un peu ce qu'elles veulent. Vraisemblablement est-ce aussi parce que je ne fais pas non plus ce qu'elles attendent de moi (j'ai quelques messages "Cavehornet23 is unhappy, "spider is unhappy"). Mais lorsque je leur demande de creuser elles commencent parfois mais s'arrêtent ensuite, et leur faire installer un lit (elles le réclament) est également difficile. Bref j'ai un peu l'impression d'être à la tête d'une armée de fainéants :)). Ah, j'ai lancé un "Summon a worker" et là je suis tombé sur un courageux qui a terminé le boulot (il a fini la construction), c'est mieux.
Ce scénario est mieux que "Duel to Death" pour apprendre car on est pas attaqué après 10 minutes, ce qui vous laisse le temps de vous familiariser avec l'interface.
Après un certain temps, des icônes apparaissent au dessus de mes sbires (l'un est Zzz pour ceux qui à priori dorment, l'autre en forme de pilon de poulet semble indiquer qu'ils ont faim). Précisons que pendant la rédaction de cette documentation je ne m'en suis pas trop occupé :).
De temps en temps des messages se font entendre : "we are under attack". De toute façon je maîtrise si peu ce que je fais que ça ne change pas grand-chose.
J'arrête mon test ici.

• Son : une belle bande son avec des voix, adaptée, un peu dramatique. Très bien.
• Fiabilité / Robustesse : l'interface a planté une fois en cours de jeu hier (pas ce soir), sur une période de plus d'une heure (ce soir pas du tout, sur 2h de tests), ça reste raisonnable, d'autant que j'avais sauvegardé la partie et que de toute façon je n'étais pas très avancé dans le jeu.
• Support des périphériques : clavier et souris.

☯ Gameplay
Ca me semble encore un peu tôt dans le développement du jeu.
Finalement ma partie d'hier était plus intéressante que celle de ce soir car mes sbires m'obéissaient davantage (il faut dire que hier j'étais davantage concentré sur le jeu que sur la rédaction de cette documentation).
Le jeu a un très bon potentiel et pourra donner des parties sympas, même s'il reste encore du travail.
À condition de s'investir un peu dans l'apprentissage du jeu, je pense que l'on peut déjà bien s'amuser avec cette version.

Côté ☺ :
• Une bonne réalisation (belle bande son, interface soignée), avec de nombreuses possibilités
• Un menu d'aide (bouton "?" en haut de l'interface)
• on peut sauvegarder une partie en cours
• Plusieurs niveaux d'IA
• Un arbre de compétences
• Plein d'autres choses que je n'ai pas eut le temps de tester.

Côté ☹ :
• le curseur de la souris et la "main" du jeu ne sont pas alignés (ce qui peux nuire au bon fonctionnement du jeu car la main est semble-t-il utilisée pour les sbires, ce n'est pas juste pour faire joli).
• le graphisme est encore aride
• Le changement de perspective de la caméra est déroutant (clavier américain et pas pratique) et ne donne pas un bon point de vue (donne une carte presque à l'envers), j'aurai préféré une rotation à la molette donnant un changement d'angle de 0 à 90°, plus une rotation sur les côtés avec les flèches, bien plus intuitive que les touches
• Le multijoueur ne semble pas encore opérationnel
• Les sbires ne sont pas très obéissants (mais c'est peut être parce que je ne fais pas ce qu'il faut). Pourtant avec un nom comme le mien ça devrait leur plaire :)

☯ Conclusion :
Je n'ai probablement pas assez approfondi (notamment du côté de l'arbre des compétences), car je manque de temps pour cela, et les quelques défauts constatés (problème de décalage de la main par rapport au curseur et problème de perspective de caméra) m'incitent à attendre un peu avant de me lancer dans un test plus important.
J'avais sous-estimé le temps nécessaire à y consacrer.
C'est un bon jeu, avec encore quelques défauts à corriger, mais il est déjà jouable, au moins en solo. Testez-le pour vous faire votre opinion, il y a déjà matière à passer de bons moments.
Un grand bravo et merci à ses auteurs !


Commentaires généraux :
Akien (Open Dungeons Team) m'informe qu'ils envisagent de porter Open Dungeons sur le moteur Godot.