Killing Floor - Le Bottin des Jeux Linux

Killing Floor

Specifications

Title: Killing Floor Type: Linux Game
Genre: Strategy Status:
Category: Strategy ➤ Survival, Zombies Commercial: ✓
Tags: FPS; Shooter; Survival; Action; Adventure; Zombies; Horror; Survival Horror; Gore; Comedy; Difficult; Moddable; Team-Based; Class-Based; Co-op Demo:
Released: Not Tracking Package Name:
Date: Extern Repo:
License: Commercial Repo:
Perspective: First person Package:
Visual: 3D Binary:
Pacing: Real Time Source:
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 11636
Created: 2013-01-19 Updated: 2019-04-22

Summary

[fr]: Un survival horror tactique en équipe contre des zombies ayant commencés à envahir l'Angleterre après une expérience de clonage catastrophique. Les joueurs - parachutés en zone infestée, doivent tenter de la nettoyer, confrontés à des hordes d'ennemis arrivant en vagues successives de plus en plus virulentes. Chaque joueur choisit une spécialité - ayant ses propres caractéristiques complémentaires aux autres. [en]: A co-op survival horror game. Up to 6 players in online co-op mode, or just you, on your own, playing the Solo mode. The aim – cleanse each area of zombies, in waves, until you get to the last one. The Big One. The Patriarch. Then exterminate him, too. Actually, they aren’t “zombies”. They are the left-over “specimens” from a cheap and dirty government program to clone soldier-monsters. The basic ones will just munch on your arm and try to disembowel you. The bigger ones were the first ones they tried arming.

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t t t t t t t t t r r r r r r r g g g g g g g g g g[fr] g[fr] g[fr] g[fr] g[fr] g[de] g[de] g[sp] g] [WIKI 1 2] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

Commercial : [Humble Store] [Gamersgate] [Steam]

Resources

Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames] [Gamesplanet [fr] (Windows)]

Social
Devs (Tripwire Interactive [en]) : [Site] [Forums] [twitter] [Facebook] [YouTube] [Interview 1 2]
Port by (Ryan C. Gordon [fr] [en]) : [Site 1 2] [Patreon] [Forums] [mastodon] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2 3 4 5]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Killing Floor) [fr] [en]]
[Mod DB]

Reviews
[metacritic] [Game Rankings] [Rock, Paper Shotgun] [Out of eight] [IGN] [Eurogamer] [The SSD Review] [theEscapist] [BioGamer Girl] [Gamecell] [Hooked Gamers] [gamesradar] [GameFAQs] [Co-Optimus] [ABC]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un survival horror tactique en équipe contre des clones zombies, par le studio Tripwire Interactive, portage Linux par Ryan C. Gordon.
Il utilise le moteur Unreal Engine (dans le Bottin).

Killing Floor est un survival horror tactique en équipe contre des zombies ayant commencés à envahir l'Angleterre après une expérience de clonage catastrophique. Les joueurs - parachutés en zone infestée, doivent tenter de la nettoyer, confrontés à des hordes d'ennemis arrivant en vagues successives de plus en plus virulentes. Chaque joueur choisit une spécialité - ayant ses propres caractéristiques complémentaires aux autres.


Gamesplanet:

Killing Floor est un jeu de tir subjectif d'horreur, de survie et de coopération qui se déroule en Angleterre à la campagne après qu'une expérience militaire de clonage se soit mal déroulée. Vous êtes parachuté au coeur du problème et devez le résoudre en nettoyant la zone.


Wikipedia:

Killing Floor (KF) est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par Tripwire Interactive. Sorti initialement pour Windows le 14 mai 2009 sur la plate-forme de téléchargement Steam, une version boîte ainsi qu'une adaptation pour Mac OS sont commercialisées l'année suivante. Le jeu sort sur Linux en novembre 2012. Une version en réalité virtuelle compatible avec Oculus Rift est prévue.

L'histoire de Killing Floor se déroule initialement à Londres où les expériences d'une société de clonage tournent mal et provoquent une invasion de clones zombis en Angleterre. À l'origine un mod d'Unreal Tournament 2004, le jeu propose aux joueurs d'affronter des hordes d'ennemis qui envahissent le niveau par vagues successives, de plus en plus virulentes. Reposant sur le mode coopératif, les joueurs doivent rester unis et s'entraider pour espérer survivre. Chaque joueur doit choisir une spécialité, chacune possédant ses propres caractéristiques complémentaires avec les autres.

Le jeu est bien accueilli par les critiques qui le considèrent comme une alternative pour hardcore gamer de Left 4 Dead. Constamment corrigé et étoffé par de nombreuses mises à jour, le jeu obtient son propre mod, Defense Alliance 2. L'enthousiasme du public pour le titre lui permet de se classer parmi les trente jeux les plus joués sur Steam.

Synopsis

À Londres, en Angleterre, Horzine Biotech, une compagnie de biotechnologie, mène des expériences militaires secrètes sur le clonage de masse et les manipulations génétiques. « Quelque chose » dans les expériences tourne à la catastrophe, transformant les patients humains en des créatures mutantes extrêmement hostiles. « Le dernier jour du mois d'août »4, Horzine Biotech est rapidement submergée par les mutants qui finissent par sortir à la surface et à envahir la ville. Croyant qu'une manifestation de grande ampleur et très violente a lieu au pied de la société Horzine Biotech, la police antiémeute est dépêchée sur place pour rétablir l'ordre. Sur les lieux, les policiers s'aperçoivent vite de la menace et commencent à se faire massacrer. Malgré les barrages, le Metropolitan Police Service ne parvient pas à contenir les créatures qui traversent la ville et se répandent dans la campagne londonienne. Pris de court, le gouvernement britannique appelle la British Army et la Special Branch en renfort afin de repousser les hordes de créatures.

Système de jeu

Généralités

Killing Floor se joue en mode coopératif ou solo, les joueurs doivent s'unir pour affronter des vagues successives d'ennemis. Chaque round correspond à une vague et n'a pas de limite de temps, le but étant d'éliminer tous les ennemis en évitant que tous les membres de l'équipe soient éliminés. Lorsque tous les ennemis ont été tués, tous les joueurs éliminés ressuscitent. Si toute l'équipe est éliminée pendant un round, la partie est terminée. Au fil de la partie, les vagues de zombis sont de plus en plus virulentes, avec des ennemis de plus en plus nombreux et puissants, et lorsque toutes les vagues ont été éliminées, les joueurs doivent affronter un boss, le Patriarche. Une partie peut accueillir six joueurs dont chacun peut choisir une classe lui donnant certains bonus.

Entre chaque vague d'ennemis, un marchand apparaît à un endroit du niveau pendant une minute et permet de faire le plein d'armes et de munitions. Le ZEDtime, inspiré du bullet time, se déclenche lorsque les joueurs font des tirs de qualité ; à ce moment, le temps ralentit pour tout le monde pendant un court instant, ce qui permet des tirs de précision.

Généralités sur le jeu

Le jeu consiste à éliminer des vagues successives et importantes de créatures.
La coopération est l'essence de ce jeu de survival horror.
L'environnement est particulièrement lugubre.
Des références sont disséminées dans les différents niveaux, ici le REDRUM de Shining.

Équipement et classes

Dans Killing Floor, les joueurs ont tout d'abord le choix entre plusieurs avatars. Initialement, six personnages peuvent être choisis mais il existe également cinq packs payants comprenant chacun quatre nouveaux personnages : Outbreak Character Pack, Nightfall Character Pack, PostMortem Character Pack, « London's Finest » Character Pack et Steampunk Character Pack. En outre, il existe des personnages déverrouillables : le personnage principal du jeu The Ball, le Pyro de Team Fortress 2, un Père Noël ivrogne, Mr Foster avec un déguisement Steampunk et deux personnages portant l'uniforme de soldats allemand et russe de la Seconde Guerre mondiale. En dehors de leur habillage (skin) et de leur voix, les personnages ne présentent aucune différence.

Ensuite, les joueurs doivent choisir entre plusieurs classes (perk). Il n'est possible d'en changer qu'une fois par vague et uniquement entre deux vagues. Chaque classe bénéficie d'une réduction à l'achat sur ses armes de prédilection et inflige plus de dégâts avec. Elles peuvent chacune être améliorée sur six niveaux ; ces niveaux s'acquièrent de différentes manières, généralement en infligeant un certain nombre de dégâts avec les armes de prédilection de la classe concernée. Ils permettent d'augmenter les bonus de base des classes et peuvent aussi en ajouter de nouveaux.

Les joueurs commencent la partie avec un pistolet 9 mm (un Beretta 92), un couteau de combat, quelques grenades ainsi qu'un fer à souder permettant de souder les portes et un pistolet injecteur permettant de soigner son personnage ou les autres joueurs. Il existe plus d'une douzaine d'armes dans le jeu, réparties en différentes catégories. En plus de son arme principale, le joueur peut transporter un pistolet (utilisable en double), des grenades, des pipe bombs ainsi qu'un gilet pare-balles. Les armes sont inspirées de modèles réels, toutefois le MP7M a la particularité fantaisiste d'avoir un tir secondaire qui envoie une fléchette soignant le joueur visé.

Entre chaque vague, le joueur peut se rendre chez le marchand pour acheter de nouvelles armes. L'argent nécessaire pour s'équiper se gagne en tuant des zombies, en survivant à une vague ou en soignant ses coéquipiers, il est également possible pour le joueur de distribuer son argent aux autres joueurs par des dons de cinquante livres à la fois. Le joueur peut également ramasser des armes qui apparaissent dans le niveau ou en échanger avec ses partenaires.

L'inventaire du joueur n'est pas illimité, chaque arme occupe plus ou moins de place et le joueur doit faire des choix. De plus, un inventaire trop rempli ralentit le joueur. Chaque arme possède un tir primaire et un tir secondaire et deux modes de visée sont disponibles. Le premier mode de visée est celle d'un jeu de tir à la première personne classique mais présente la caractéristique de ne pas fournir de viseur à l'écran, le second mode est une visée à travers la mire métallique de l'arme.

Ennemis

Les ennemis du jeu sont appelés les « spécimens » (ou Zeds), ils font office de zombis4. Il existe plusieurs types de spécimens, chacun ayant sa propre spécificité. Au fil des vagues, des spécimens de plus en plus nombreux et puissants apparaissent, ce qui rend la survie de plus en plus difficile. Une partie peut comprendre quatre, sept ou dix vagues et s'achève par une vague finale dans laquelle il faut éliminer le Patriarch.

Le Clot (Grumeau) est l'ennemi de base et représente le zombi classique, lent et en surnombre ; il peut attraper et immobiliser les joueurs qui deviennent donc beaucoup plus vulnérables.

Le Bloat (Bouffi) est un gros zombi qui peut projeter un vomi corrosif et qui explose lorsque son ventre subit trop de dégâts.

Le Gorefast (Taillevite) est un zombi rapide armé d'une grande lame sortant de son bras.

Le Stalker (Furtive) est un ennemi rapide et qui est pratiquement invisible tant qu'il n'attaque pas.

Le Crawler (Rampant) est une créature rampante très rapide à la morphologie proche de l'araignée, il peut apparaître à des endroits du niveau qui sont normalement inaccessibles pour les autres zed, comme dans les conduits d'aération par exemple.

La Siren (Sirène) est un spécimen dont le hurlement peut blesser ou tuer les joueurs à proximité, voire neutraliser les grenades, les bombes et les roquettes en plein vol.

Armé d'un canon laser (qui crache des boules de feu), le Husk (Bogue) est le seul ennemi à pouvoir infliger des dégâts à longue distance (à l'exception du Patriarch), et il est très résistant au feu.

Le Scrake (Dingue à la tronçonneuse) est un ennemi très résistant et armé d'une tronçonneuse mais qui marche lentement tant qu'il n'est pas trop touché.

Le Fleshpound (Barback) est le plus puissant des spécimens, ses bras sont des broyeurs qui infligent de très lourds dégâts et il est très résistant ; le Fleshpound est relativement lent mais peut pousser des pointes de vitesse quand il s'énerve (de façon sporadique ou lorsqu'il reçoit trop de coups), les voyants sur son corps permettent de connaître son humeur, ils sont jaunes quand il est calme, et deviennent rouges quand il attaque.

Le Patriarch (Patriarche) est le boss du jeu, il arrive lors de la toute dernière vague. Il est extrêmement résistant, très rapide, furtif et peut infliger de lourds dommages à distance ou au corps à corps. De plus, il est capable de battre en retraite pour se soigner.

Le nombre d'ennemis et les points de santé du Patriarch sont proportionnels au nombre de joueurs.

Environnement sonore

La musique du jeu a été en grande partie composée par Dan Nassick (Zynthetic), un des développeurs du mod original, et se classe dans des sonorités ambient, électronique, industrielle, rock/metal. Le thème heavy metal du jeu est une version instrumentale de Disunion, un morceau composé par Dirge, l'ancien président du groupe de Tripwire John Gibson.

Dans le jeu, les joueurs peuvent envoyer des messages sonores préfabriqués pour communiquer entre eux, c'est-à-dire en choisissant une expression comme Medic, Get upstairs, etc., le jeu choisira alors une phrase sonore au hasard qui correspond au type de phrase choisie. Souvent en argot anglais, les expressions et les réponses possibles dépendent du personnage choisi par le joueur. Il arrive également aux personnages de s'exprimer de manière spontanée dans certains conditions : lorsqu'ils sont blessés, qu'ils achètent une arme, qu'ils tuent un ennemi… Un joueur peut aussi parler directement avec les autres joueurs s'il possède un microphone.

Description [en]

It’s a co-op survival horror game. Up to 6 players in online co-op mode, or just you, on your own, playing the Solo mode. The aim – cleanse each area of zombies, in waves, until you get to the last one. The Big One. The Patriarch. Then exterminate him, too. Actually, they aren’t “zombies”. They are the left-over “specimens” from a cheap and dirty government program to clone soldier-monsters. The basic ones will just munch on your arm and try to disembowel you. The bigger ones were the first ones they tried arming. Nothing much. Just a chainsaw or a blade for starters. They had just got on to the chain gun and rockets when the government tried to secretly shut down their secret program.

But, in the typical way these things go, the program didn’t want to be shut down. The specimens got loose. No-one was left alive to turn off the specimen-cloning equipment. And now they are running amok. Well, some of them are running amok. Others are shambling amok or even jumping amok, but you get the idea.

The police were sent in, but that wasn’t even a challenge for the specimens. The first army units hadn’t been warned what to expect. The screams of “its got a bloody chainsaw!” over the radios probably didn’t do much for morale, as whole units were chewed up. Quite literally, in some cases, of course.

And now, there is just you. And a few friends. The few survivors from the first police and army units thrown in. Of course, you can’t tell anyone anything, because that would be a breach of the Official Secrets Act 1911, 1920, 1989. And that would be a disciplinary offense. So just get in there and do your bit for Queen and Country…

Zombies. Lots of them. Big ones, little ones. Armed and Dangerous. JUST MAKE THEM ALL GO AWAY!



Wikipedia:

Killing Floor is a cooperative first-person shooter video game developed and published by Tripwire Interactive. It was originally released as an Unreal Tournament 2004 mod in 2005. Retail release followed on May 14, 2009, for Microsoft Windows, and for OS X on May 5, 2010. The Linux version was released on the Steam platform in November 2012. A sequel was announced on May 8, 2014.

Gameplay

Killing Floor is a first person shooter, allowing each player to move through a 3D environment. Gameplay consists of two game types: Killing Floor and Objective Mode. In Killing Floor Mode, the player fights waves of zombie-like specimens, or ZEDs, with each wave becoming successively more difficult, until it concludes with a battle against a "boss" specimen, called the Patriarch.[5] Objective Mode poses different challenges in addition to fighting against the zombie specimens. Players earn in-game money for each kill, as well as for surviving to the end of a wave. In the time between each waves, players can visit a trader to buy and sell ammo, armor, and additional weapons, such as katanas, pipe bombs, flamethrowers, shotguns, and so forth; the Trader's location on the level varies at the end of each wave, discouraging players from camping in one location. Weapons may also be found randomly across the level. Players are encouraged to work together; they can trade items and drop money, healing is more effective on other players than on oneself, and the team can strategically weld doors shut to provide a temporary barrier from the oncoming horde while funneling the other creatures to specific areas.

Players select one of seven perks at the start of a match and between rounds. The perk, similar to the idea of a character class, provides bonuses towards certain weapon types, armor, movement, and other factors. Players can level up each perk to increase the benefits it offers. For example, the "Sharpshooter" perk, which provides accuracy benefits when using scoped rifles, can be raised in level by completing a number of headshots with specific weapons. The player does not need to play with that perk to raise its level. For example, the Field Medic perk requires the player to heal a number of points to level up, but this can also be done while playing any of the other perks.

As long as at least one member survives the wave, players that die during a wave will drop their current weapon and re-enter the game at the start of the next wave. If the entire squad is wiped out, they will have to restart the game from the first round.

Each game can be configured to alter the length and difficulty of the various waves. The number of creatures in the enemy waves are based on the number of players in the game, increasing in numbers if more players join the game in progress. All but the weakest enemies have some special attack that can inflict significant damage on a player. A feature called "zed time" awards particularly gory kills, such as headshots, with slow-motion, even in multiplayer mode.

Alex Quick, the lead level designer and texture artist, stated that "there are a whole bunch of ideas on the drawing board that we can add in after launch, including the 'Story' mode from the mod, for instance." A software development kit (SDK) and level editor are included to aid in the creation of modifications and levels.

Plot

The game takes place in London, England. Horzine Biotech, a biotechnology company, is contracted to conduct experiments of a military nature involving mass cloning and genetic manipulation. Something goes horribly wrong during the process of the experimentation, and human subjects begin to exhibit grotesque mutations and disfigurement. They become increasingly hostile, and eventually overrun the internal security forces of the corporation.

Hours later, the first waves of the specimens break out onto the surface, disrupting a peace protest outside the well-known military contractor. Despite the best efforts of the local police, the civilians are quickly overwhelmed and consumed by the seemingly endless supply of clones now streaming from the gaping maw of Horzine Biotech's headquarters. Having escaped their sterile prison, the creatures begin to fan out to neighboring areas, devouring the helpless citizens of London while the Metropolitan Police fruitlessly attempt to fight back.

Desperate to contain the outbreak from reaching overseas as planned by the mutated and cybernetically-enhanced scientist Dr. Kevin "The Patriarch" Clamely, the British government quickly begins to organize ragtag teams of surviving British Army soldiers and Special Branch police officers to fight back against the hordes of mutated "specimens." The player takes the role of a member of one of these teams as they partake in a variety of missions in and around the city of London.

Features

Gamesplanet:

☑ Jeu de coopération jusqu'à 6 joueurs contre des ennemis différents
☑ Système d'amélioration et de succès pour les personnages du jeu
☑ Ralenti “ZEDtime” pour mieux visionner les passages du jeu. Mode multijoueur inclus.
☑ Mode solo pour jeu hors-ligne
☑ 9 monstres différents qui, chacun, veulent vous nuire. Leur arsenal va de la canine au lance-roquette.
☑ 12+ armes sont mises à votre disposition : du couteau au lance-flamme.
☑ Équipez-vous avez des gilets pare-balles et des kits de soins.
☑ Faites des choix judicieux pour affronter l'horreur
☑ Aires de jeu ouvertes. Choisissez où et quand combattre. Le monde est ouvert
☑ Choisissez votre difficulté et les fréquences et le volume des vagues de monstres
☑ SDK inclus pour de nouveau mods et niveaux


Steam:

☑ Cooperative gameplay for up to six players against multiple waves of specimens
☑ Persistent Perks system, allowing players to convert their in-game achievements into permanent improvements to their character's skills and abilities
☑ Over 170 Steam Achievements, including “Dignity for the dead” for killing 10 enemies feeding on dead teammates' corpses and “Hot Cross Fun” for finishing off 25 burning enemies with a Crossbow
☑ Slow-motion “ZEDtime” to better watch those crucial and violent creature deaths, even in multiplayer
☑ Solo game mode for offline play
☑ Ten different monster types trying to eat your face off, armed with everything from teeth and claws, to chainsaws, chain-guns and rocket-launchers
☑ 33+ weapons for the players to chose from, ranging from knives and fire-axes to pump shotguns, rifles and a flamethrower
☑ Equip your team with welders, medical tools and body armor to help your odds of survival
☑ Choose which Perks to play with to best balance out your co-op team against the horrors
☑ Open, non-linear play areas: choose when and where to fight — or run; weld doors closed to direct the monster horde down alternate corridors
☑ Fully-configurable, allowing players to change the difficulty level, number of creature waves, or even set up their own favorite waves of monsters
☑ Support for Steam Friends and other Steamworks features
☑ Includes Windows-only SDK for the creation of new levels and mods