John Romero's Daikatana - Le Bottin des Jeux Linux

John Romero's Daikatana

Specifications

Title: John Romero's Daikatana Type: Linux Game
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Shooter ➤ Fantasy & Sci-fi ➤ Misc. Commercial: ✓
Tags: FPS; Shooter; Action; Adventure; Sci-fi; Story Rich; Oldie; Co-op Demo:
Released: Latest : 1.3 / Dev : 3758cf5 Package Name:
Date: 2016-04-10 Extern Repo:
License: Code : Free / Artwork : Commercial Deb Repo:
View: First person Package:
Graphic: 3D Binary: ✓
Mechanics: Real Time Source:
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 14569
Created: 2015-01-26 Updated: 2017-02-02

Summary

[fr]: Un FPS futuriste dans lequel le joueur incarne Hiro Myamoto - un jeune guerrier, dont la mission (en 2455 au Japon) est de récupérer la Daikatana - une épée ayant atterri entre de mauvaises mains et ayant la possibilité d'influer sur l'espace-temps [en]: In 2455 A.D. , Kage Hishima used the magical powers of the Daikatana, the most powerful sword ever forged, to alter time and establish himself as supreme ruler. You are Hiro Miyamoto, one of the few people on Earth who remembers what really happened

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :


Présentation des développeurs / Dev presents :


Interview des développeurs / Interview with Dev :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t ts gd id id r r lp g g g g g g g g g g g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2]

Commercial : [Humble Store (Windows, for contents extraction)] [GOG (Windows, for contents extraction)] [Amazon (Windows, for contents extraction)]

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki]

Social
Devs (Ion Storm [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Port by (Daikatana 1.3 Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Daïkatana) [fr] [en]]

Reviews
[metacritic] [jeuxvideo.com [fr]]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un FPS mettant en scène un jeune guerrier chargé de récupérer une Daikatana magique, par le studio Ion Storm (fondé par John Romero, Tom Hall, Todd Porter, et Jerry O'Flaherty), programmation par Shawn C. Green, portage Linux par la Daikatana 1.3 Team.

John Romero's Daikatana est un FPS futuriste (sorti en juin 2000) dans lequel le joueur incarne Hiro Myamoto - un jeune guerrier, dont la mission (en 2455 au Japon) est de récupérer la Daikatana - une épée dotée de pouvoirs magiques, ayant atterri entre de mauvaises mains et ayant la possibilité d'influer sur l'espace-temps.


Jeuxvideo.com:

Voilà toute l'histoire : le Daikatana, arme forgée au Japon du 16èmé siècle vient d'être retrouvée en 2455 par l'infâme Mishima et c'est à vous, Hiro Myamoto qu'incombe la lourde tâche de le récupérer (avec la jeune Mikiko au passage) pour éviter la fin du monde. Et oui, c'est parfois dur d'être un héros.
(suite : voir le lien ci-dessus)


Wikipedia :

Daikatana est un jeu de tir subjectif développé par Ion Storm et édité par Eidos Interactive en juin 2000 pour Windows.

Synopsis

L'histoire commence en 2455 au Japon. Un virus destructeur ravage le monde.

Le joueur incarne Hiro Myamoto, un jeune guerrier qui s'entraîne dans son dojo : un vieil homme malade arrive et insiste pour lui raconter une histoire à propos de ses ancêtres, de ceux du héros et de ceux du richissime et despotique homme d'affaires Kage Mishima. Il explique que jadis, son oncle a trouvé un remède pour lutter contre ce virus destructeur, malheureusement l'antidote a été volé par un homme : Kage Mishima.

Cet homme est l'ennemi juré des deux autres familles, l'origine en remonte au premier millénaire : jadis, les familles Ebihara (celle du vieil homme) et Mishima étaient opposées dans la lutte pour le pouvoir au Japon. Comme Mishima dominait, brutalement et sans pitié, le chef du clan Ebihara est allé voir Usagi Miyamoto, ancêtre d'Hiro, grand épéiste et forgeron renommé, pour lui demander de lui confectionner l'arme suprême afin de vaincre Mishima. Usagi utilise toute sa science et son énergie pour créer le Daikatana, grande épée renfermant de nombreux secrets magiques, notamment la possibilité d'influer sur l'espace-temps (si son porteur a suffisamment de puissance).

Mishima vaincu par Ebihara, c'est la fin de cette domination brutale... Des siècles plus tard, l'oncle d'Ebihara découvre le remède au virus MMP puis s'intéresse à retrouver le Daikatana. En effet, afin que son pouvoir ne soit plus utilisé, car trop puissant, Usagi Miyamoto l'a jeté dans les entrailles du mont Fuji avant de disparaître. Ebihara retrouve la trace de l'épée mais trop tard : son assistant, qui se révèle être Kage Mishima, l'a précédé. En s'enfuyant il dérobe le Daikatana et emploie ses pouvoirs magiques pour voyager dans le temps et changer le cours de l'histoire à son profit.

À la fin de ce récit, Ebihara demande au héros de retrouver le Daikatana détenu par Mishima, et surtout sa propre fille, Mikiko, disparue pour avoir tenté de s'emparer de l'épée. Le périple se corsera de manière inattendue à la poursuite de Mishima dans différentes époques (Le sombre Japon futuriste du XXIIe siècle, la Grèce Antique, la Norvège du Moyen Âge et San-Francisco en 2047). Deux acolytes prêtent assistance au joueur : Mikiko Ebihara et Superfly Johnson.

Aspects techniques

Basé sur le moteur graphique de Quake 2, le jeu est malgré tout considéré comme graphiquement dépassé lors de sa sortie pour cause de gestation trop longue ; le jeu ne peut pas non plus se rattraper sur l'I.A, qui comporte de nombreux bugs.

multijoueur

Un mode multijoueur est prévu pour 1 à 16 joueurs via réseau local.

4 modes de jeu principaux

• Deathmatch : « Match à mort », joueurs contre joueurs.
• Coopératif : plusieurs joueurs jouent ensemble la campagne solo du jeu.
• Capture du drapeau : 2 camps, 2 couleurs, 2 drapeaux.
• DeathTag : « Marque de la mort », 2 équipes de 2 joueurs, 1 bombe dans chaque camp.

Développement du jeu

Daikatana est un jeu dont on a beaucoup plus parlé avant sa sortie qu’après, et pour cause : annoncé pour Noël 97, il n’est sorti qu’à l’été 2000, aura littéralement épuisé 5 chefs-programmeurs, fait travailler une équipe de développement de 20 personnes (3 fois renouvelée entièrement) plus de 14 heures par jour et coûté une fortune, provoqué une mutinerie et des évictions en tous genres.

Le jeu s'est très vite forgé une réputation de ratage vidéo-ludique (il est à la tête du classement mis en place par jeuxvideo.com des 10 jeux vidéo les plus décevants de l'histoire) et financier car John Romero, après avoir été licencié d'Id Software, créa Ion Storm, dont le seul projet fut ce jeu, qui fut financé par Eidos, qui investit pas moins de 21 millions de dollars dans le développement du jeu. Finalement, les programmeurs ne touchèrent quasiment rien sur le jeu, qui s'écoula à 200 000 exemplaires.

Durant les trois ans de développement, le jeu fut totalement refait à maintes reprises pour raisons diverses et variées : caprices de Romero, mutinerie de l'équipe (l'intégralité de la première équipe démissionna, obligeant Romero à en créer une seconde et de recommencer à zéro le jeu), changement de moteur graphique, etc.

Finalement, le jeu, sortit en 2000, était techniquement dépassé et les quelques maigres fonctionnalités soi-disant inédites ne l'étaient plus depuis longtemps avec la sortie entre temps de jeux comme Deus Ex ou Half-Life.

La campagne de promotion du jeu fut également un désastre puisqu'elle s'appuyait uniquement sur la réputation de Romero : c'était le prochain jeu de John Romero, l'un des créateurs de Doom et de Wolfenstein 3D, et il s'agissait là du seul argument. Les slogans étaient basés sur l'arrogance et la grossièreté abusive (« John Romero is about to make you his bitch », littéralement « John Romero va faire de toi sa pute » et plus bas sur la même affiche un autre slogan, « suck it down », qui peut se traduire par « suce-la », slogan qui fut par ailleurs déposé).

Description [en]

Welcome to the Daikatana 1.3 Project Page
This is a bugfixed Version of Daikatana for Windows, Linux and Mac OS X


In 2455 A.D. , Kage Hishima used the magical powers of the Daikatana, the most powerful sword ever forged, to alter time and establish himself as supreme ruler. You are Hiro Miyamoto, one of the few people on Earth who remembers what really happened. The burden of saving the world, your version of it, has fallen unto your shoulders. You’re not alone as your friends, Superfly Johnson and Mikiko Ebihara, travel by your side. You must gather weapons, overcome all obstacles, discover deviously concealed secrets, and battle a bewildering array of foes. Use your resources wisely as you’ll need all the help you can get. Are You Ready?!
From the rock star designer, John Romero, comes the legendary, in more ways than one, Daikatana (“long sword” in Japanese). Run ‘n’ gun is the norm here as you blast your enemies to oblivion with over 24 glorious, bad ass weapons. On top of the sweet, sweet guns, you are armed with the Daikatana--a weapon that grows in power the more you use it. Go on a wild time-tripping ride and make your enemies “Suck It Down!”


Wikipedia:

John Romero's Daikatana, or simply Daikatana, is a first-person shooter video game developed by Ion Storm and published by Eidos Interactive on May 23, 2000 for Windows. Daikatana was later ported to the Nintendo 64, which was the only version of the game released in Japan and a different version of the game was developed for the Game Boy Color, which the Japan and US release was cancelled making this version a Europe exclusive, with a version for the PlayStation cancelled during development. The game was never released in Australia and is known as one of the major commercial failures of the video game industry.

Gameplay

Daikatana is composed of 24 levels divided into four episodes. The number of maps per level varies, but is generally around three. Each episode represents a different location and time period: futuristic Japan, ancient Greece, the Dark Ages in Norway and near-future San Francisco. Gameplay tends towards fast-paced combat, although problem-solving elements were also included.

One element that Daikatana stressed was the important role of the protagonist's two "sidekicks". The death of these sidekicks resulted in the failure of the mission, and their assistance was sometimes required for the completion of puzzles. Due to poor AI implementation, the sidekicks, who were one of the game's selling points, became a focus of criticism.[3]

Plot

In feudal Japan, two rival clans—the Ebihara and the Mishima—are at war. The Mishima go to the swordmaster Usagi Miyamoto to craft a weapon to end the conflict: the Daikatana. However Usagi realizes the Mishimas' dark desires, and gives the Daikatana to the Ebihara instead, throwing the sword into a volcano at the war's end.

In the year 2455 AD, swordmaster Hiro Miyamoto is visited by a man named Ebihara, who is suffering from a plague and about to die. Ebihara tells Hiro that Kage Mishima, the ruler of the planet, took over the world by stealing the Daikatana and using it to alter history. He stole the cure to a viral plague in the year 2020 and uses the cure to control the world's population. Ebihara's daughter Mikiko has been captured trying to steal back the Daikatana, and Hiro must rescue her and fix history.

Hiro storms the Mishima's headquarters, where he rescues Mikiko as well as Superfly Johnson, the Mishima's head of security who rebelled when he grew sick of the Mishima's brutal and totalitarian practices. Mikiko and Superfly join Hiro in his quest and they steal the Daikatana. The Mishima encounters the trio as the trio steal the sword, wielding a second Daikatana. The Mishima sends the trio back in time to Ancient Greece. Hiro and Mikiko defeat the Medusa, recharging the Daikatana as it absorbs Medusa's power. The three time jump once more, only to encounter the Mishima again and be sent through time to the Dark Ages, stranded as the Daikatana has run out of power.

The group finds a sorcerer named Musilde who offers to recharge the Daikatana if Hiro, Superfly, and Mikiko can save his village from the black plague. To do this, the group must defeat the Necromancer Nharre, reassemble a magical sword called the Purifier and use it to restore the sanity of King Gharroth so that he may use the sword to end the plague. When King Gharroth recharges the Daikatana Hiro and friends time jump again, finally ending up in the year 2020, where San Francisco has fallen to gangs and martial law has been declared by the military and the Mishima.

The trio fights their way through a naval base where the Mishima is working on weapons. The ghost of Usagi enters Hiro's body and gives him full control over the Daikatana. With Usagi's knowledge and skills with the sword, Hiro slays the Mishima. One of the Daikatana disappears, as its timeline no longer exists.

Mikiko steals the remaining Daikatana and kills Superfly. Mikiko reveals that the feudal Ebihara clan was just as evil as the Mishimas, and that when Usagi discovered it, he threw the Daikatana into a volcano. Mikiko announces that she intends to use the Daikatana to restore the honor of her ancient clan, then take over the world. Hiro defeats and kills Mikiko, then uses the Daikatana to fix history once and for all. The Daikatana is never found in 2455, the viral plague is cured in 2020, the Mishima never takes over the world, and Hiro exiles himself to a forgotten corner of the space-time continuum, safeguarding the Daikatana so that it never again falls into evil hands.

Installation [fr]

INSTALLATION :

Suivant la compréhension de mes lectures (et analyse du binaire fourni), le projet ne peut livrer le source (non libre ?) du moteur, mais en revanche fourni l'installateur (permettant l'extraction des données de la version commerciale), ainsi que le moteur et les bibliothèques permettant d'utiliser les données de la version Windows.