Ingen - Le Bottin des Jeux Linux

Ingen

Specifications

Title: Ingen Type: Tool
Genre: Development Status:
Category: Development ➤ Musical composition ➤ Synthesizer Commercial:
Tags: Demo:
Released: Rev 5409 Package Name:
Date: 2014-07-13 Extern Repo:
License: GPL v3 Deb Repo:
View: Third person Package:
Graphic: 2D Binary:
Mechanics: Real Time Source: ✓
Played: Single PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 14376
Created: 2014-07-13 Updated: 2015-02-22

Summary

[fr]: Un système de traitement audio modulaire et un synthétiseur modulaire temps réel et / ou processeur d'effets [en]: A modular audio processing system for GNU/Linux audio systems using the Jack audio server and LV2 or LADSPA plugins

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t t t r r r g g g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2]

Commercial : [Support their work (Donate)]

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

Social
Devs (Dave Robillard [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [LinkedIn] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Turtle (syntaxe)) [fr] [en]]

Reviews


News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un système de traitement audio modulaire et un synthétiseur modulaire temps réel et / ou processeur d'effets, par Dave Robillard.

Ingen (anciennement OM) est un système de traitement audio modulaire pour les systèmes audio GNU / Linux utilisant le serveur audio Jack et le protocole de plugins LV2 ou LADSPA.

Ingen est aussi un synthétiseur modulaire temps réel et / ou processeur d'effets pour Jack/LV2/etc. (à savoir les systèmes audio GNU / Linux).

Ingen est construit autour de la technologie LV2 et une stricte séparation du moteur et de l'interface utilisateur. Le moteur est contrôlé exclusivement par le biais d'un protocole, et peut exécuter en tant que processus sans entête, avec une interface graphique en cours, ou en tant que plug-in LV2.
L'interface graphique peut fonctionner comme un programme qui communique via un socket TCP / IP, ou comme une interface graphique LV2 intégrable communiquant via des ports LV2.
Le protocole utilise la même syntaxe Turtle et vocabulaire que les fichiers enregistrés, et d'autres sont possibles.

Tout graphe Ingen enregistré peut être chargé en tant que plugin LV2 sur n'importe quel système où Ingen est installé. Cela permet aux utilisateurs de développer visuellement des plugins personnalisés pour une utilisation dans d'autres applications et ceci sans aucune programmation.

L'idée est que Ingen est un outil pour construire visuellement des plugins.
Du fait que LV2 ne supporte pas l'ajout dynamique de ports, il est plus facile d'élaborer votre projet comme une application Jack, de sorte que votre flux de travail de base va ressembler à ceci :
• Exécuter Ingen comme une application Jack : ingen -eg
• Construire un graphique, ajouter des ports, des plugins, etc
• Enregistrer votre graphique quelque part dans votre LV2_PATH, c'est à dire ~ /.lv2 (qui se trouve être le répertoire de la boîte de dialogue Enregistrer par défaut pour cette raison).
• Voila, votre graphique devrait maintenant apparaître dans n'importe quel hôte LV2 (son URI sera simplement son chemin de système de fichiers local, sauf si vous en définissez explicitement un autre). Vous pouvez vérifier avec lv2ls.

Aucune exportation ou compilation n'est nécessaire, le format natif de Ingen est compatible LV2 (les graphiques sont toujours enregistrées dans le même format). Si vous avez enregistré un graphique ailleurs, vous pouvez simplement le copier dans ~/.lv2 afin de l'utiliser comme un plugin, mais pour le moment vous pourriez avoir à créer ou à réparer manuellement le raccourci (symlink) vers le binaire du moteur.

Notez que vous pouvez modifier le graphe pendant son exécution comme un plugin LV2, y compris l'ajout de nouveaux nœuds et de connexions, néanmoins vous ne pouvez pas ajouter de ports de haut niveau du fait que l'hôte ne les connaît pas.

Description [en]

Ingen (formerly Om) is a modular audio processing system for GNU/Linux audio systems using the Jack audio server and LV2 or LADSPA plugins.

Ingen is a realtime modular synthesizer and/or effects processor for Jack/LV2/etc. (i.e. GNU/Linux audio systems).

Ingen is built around LV2 technology and a strict separation of engine from user interface. The engine is controlled exclusively through a protocol, and can execute as a headless process, with an in-process GUI, or as an LV2 plugin. The GUI can run as a program which communicates over a TCP/IP socket, or as an embeddable LV2 GUI which communicates via LV2 ports. The protocol uses the same Turtle syntax and vocabulary as saved files, though others are possible.

Any saved Ingen graph can be loaded as an LV2 plugin on any system where Ingen is installed. This allows users to visually develop custom plugins for use in other applications without programming.

The idea is that Ingen is a tool for visually building plugins. Since LV2 does not support dynamically adding ports, it’s easiest to do your building as a Jack app, so the basic work flow is something like:

• Run Ingen as a Jack app: ingen -eg
• Build a graph, adding ports, plugins, etc.
• Save the graph to somewhere in your LV2_PATH, e.g. ~/.lv2 (which happens to be the default directory of the save dialog for this reason).
• Voila, your graph should now show up in any LV2 host (its URI will simply be its local filesystem path, unless you explicitly set a stable one). You can check with lv2ls.

There is no export or compilation involved, Ingen’s native format is LV2 compatible (graphs are always saved in the same format). If you saved a graph elsewhere you can simply copy it to ~/.lv2 to use it as a plugin, though for now you may have to create or fix the symlink to the engine binary manually to do this.

Note that you can edit the graph while it’s running as an LV2 plugin, including adding new nodes and connections, you just can’t add top-level ports because the host doesn’t know about them. There is still some work to be done polishing this up to be ready for prime-time, but for the brave, it’s more or less good to go.