Half-Life 1 (+ Half-Life Source & Deathmatch: Source) - Le Bottin des Jeux Linux

Half-Life 1 (+ Half-Life Source & Deathmatch: Source)

Specifications

Title: Half-Life 1 (+ Half-Life Source & Deathmatch: Source) Type: Linux Game
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Classical ➤ Horror Commercial: ✓
Tags: Shooter; Survival; Horror; Action; Adventure; Puzzle; Aliens; Zombies; Sci-fi; Dystopian; Story Rich; Linear; Cult Classic; Retro; 1990s; Atmospheric; Funny; Difficult; Moddable Demo:
Released: Not Tracking Package Name:
Date: Extern Repo:
License: Commercial Deb Repo:
View: First person Package:
Graphic: 3D Binary:
Mechanics: Real Time Source:
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game):
Contrib.: Goupil & Louis ID: 11369
Created: 2013-02-15 Updated: 2016-11-16

Summary

[fr]: Un FPS d'action / aventure sur un thème de science fiction, dans lequel le joueur est le docteur Gordon Freeman, un physicien du complexe scientifique Black Mesa, ayant créé accidentellement une instabilité inter-dimensionnelle ayant permis aux aliens du monde de Xen de s'introduire dans la base. Il devra à la fois lutter contre eux et les soldats du gouvernement envoyés pour nettoyer la zone, et se téléporter sur Xen pour tenter de détruire ses installations maintenant le vortex ouvert. [en]: This title blends action and adventure with award-winning technology to create a frighteningly realistic world where players must think to survive. Players assume the role of Dr. Gordon Freeman, who must fight his way out of a secret research facility (Black Mesa) after a teleportation experiment goes disastrously wrong, fighting enemies and solving puzzles.

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t t t t[fr] t r r r r g g g g[fr] g[fr] g[fr] g] [Reviews] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2]

Commercial : [Steam]
Commercial links (Half-Life: Source) : [Steam]
Commercial links (Half-Life Deathmatch: Source) : [Steam]

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki 1 2 3] [Jeuxvideopc (soluces) [fr]] [Gamekult (Codes et astuces Half-Life) [fr]] [Game Boomers (Half Life - Walkthrough)]

Social
Devs (Valve Corporation [fr] [en]) : [Site 1 2] [Forums] [Steam Support] [twitter] [Facebook] [YouTube] [LinkedIn] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Half-Life) [fr] [en]]
[Wikia] [Mod DB] [Indie DB] [planet Half-Life]

Reviews
[metacritic] [jeuxvideo.com [fr]] [Game Rankings] [IGN] [theEscapist] [HonestGamers] [GameRevolution]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un FPS et jeu d'aventure mettant en scène Gordon Freeman, un physicien aux prises avec des aliens, par le studio Valve Corporation.
Il utilise le moteur GoldSrc, une version profondément modifiée du moteur de Quake.

Half-Life 1 (HL1) est un FPS mêlant action et aventure sur un thème de science fiction, dans lequel le joueur est le docteur Gordon Freeman, un physicien du complexe scientifique Black Mesa, ayant créé accidentellement une instabilité inter-dimensionnelle ayant permis aux aliens du monde de Xen de s'introduire dans la base. Il devra à la fois lutter contre eux et les soldats du gouvernement envoyés pour nettoyer la zone. Il devra se téléporter sur Xen pour tenter de détruire ses installations maintenant le vortex ouvert.


Half-Life: Source & Half-Life Deathmatch: Source:


• Nommé plus de 50 fois « Jeu de l'année », Half-Life a réinventé le jeu d'action lors de sa sortie en 1998. Half-Life: Source est une version remasterisée en numérique de ce jeu PC populaire qui a battu des records de vente.

• Half-Life Deathmatch: Source est une récréation du premier jeu multijoueur dans l'univers de Half-Life. Il dispose de toutes les armes classiques et des cartes les plus jouées, et il fonctionne à présent sur le moteur Source (NdT : plus évolué).


Wikipedia:

La sortie de Half-Life 2 et les progrès graphiques de celui-ci par rapport à Half-Life ont poussé les développeurs à mettre à jour son moteur graphique via une nouvelle version du jeu, incluant des textures lissées et quelques nouveaux effets (nouvelles explosions, rendu plus réaliste des étendues d'eau, etc.) : Half-Life: Source. Cependant le moteur graphique restait celui d'origine, agrémenté de quelques petites améliorations purement esthétiques.


Voir aussi / See also : Black Mesa, Half-Life 1, Half-Life 2, Half-Life 2: Episode One, Half-Life 2: Episode Two,


Wikipedia:

Half-Life est un jeu de tir à la première personne, développé par Valve Corporation et publié par Sierra le 19 novembre 1998 pour Microsoft Windows. Il est ensuite publié sur la plate-forme Steam depuis 2003 et disponible depuis janvier 2013 pour Mac et Linux. Le jeu utilise une version profondément modifiée du Quake engine, appelée GoldSrc. Le jeu a également été porté sur PlayStation 2 et publié le 15 novembre 2001.

Dans ce premier épisode de la saga Half-Life, le joueur incarne le docteur Gordon Freeman, un théoricien récemment diplômé qui, après des expériences de téléportation qui ont mal tourné, doit se battre contre les créatures extraterrestres accidentellement apparues dans le complexe puis contre un commando de militaires envoyés par le gouvernement pour nettoyer la zone.

À la sortie du jeu, la critique a salué sa présentation générale et ses nombreuses séquences scénarisées, et lui a remis une cinquantaine de prix le consacrant jeu de l'année au cours des années 1998 et 1999. Half-Life a grandement influencé le monde du jeu de tir à la première personne. Depuis, ce jeu est considéré comme l'un des plus grands. Avec plus de huit millions d'exemplaires vendus depuis, Half-Life est un véritable best-seller du jeu de tir subjectif sur PC. La franchise Half-Life a connu plus de 15 millions de ventes.

Trame

Univers

L'action se situe essentiellement dans une zone désertique reculée du Nouveau-Mexique dans une installation connue sous le nom de Black Mesa Research Facility (Centre de recherche de Black Mesa), un lieu fictif complexe ayant de nombreuses similitudes à la fois avec le Laboratoire national de Los Alamos et la Zone 51. Elle se déroule le 16 mai 2000.

À l'origine, le jeu était inspiré par les jeux vidéo Doom, Quake et Resident Evil, par la nouvelle de Stephen King The Mist, et d'un épisode de Au-delà du réel intitulé The Borderland. Il a été ultérieurement développé par l'écrivain et auteur Marc Laidlaw qui a écrit les livres Dad's Nuke et The 37th Mandala.

Scénario

Half-Life relate les aventures de Gordon Freeman, chercheur au Laboratoire des matériaux anormaux du centre de recherche de Black Mesa, un gigantesque complexe scientifique top secret installé dans une base militaire désaffectée totalement enterrée sous la surface. Alors qu'il participait à une expérience sur un mystérieux échantillon de cristal, Freeman ouvre involontairement une brèche interdimensionnelle vers un monde parallèle, Xen, peuplé de créatures extraterrestres. Des aliens d'espèces et de races diverses font irruption un peu partout dans le centre et attaquent sauvagement son personnel. La salle de test est partiellement détruite par la résonance en chaîne, mais Freeman, équipé d'une combinaison de protection en milieu hostile (HEV), parvient à en sortir indemne après avoir été pris dans une tempête de portails. Après s'être remis d'un court évanouissement, il prend conscience de la catastrophe…

Le centre de Black Mesa est jonché de cadavres et des créatures particulièrement voraces pourchassent les survivants. Gordon, appuyé par d'occasionnels collègues et agents de sécurité du centre, les affronte sans autre but que celui de survivre dans l'espoir de pouvoir regagner la surface pour chercher de l'aide. Rompu au maniement des armes et ayant suivi avec succès des exercices de survie en milieu hostile au parcours d'obstacles de Black Mesa, Freeman sait exploiter avec brio un vaste arsenal et se maintenir en vie grâce à sa combinaison.

Au cours de ces péripéties, Gordon va découvrir que le gouvernement des États-Unis tente d'étouffer l'affaire en envoyant sur place un commando de l'Unité de combat en environnement hostile. De nombreux soldats très bien équipés déferlent à l'intérieur du centre dans le but de contenir l'invasion extraterrestre, mais aussi de réduire au silence tout le personnel de Black Mesa, afin qu'il ne témoigne jamais de ce qu'il a vécu. De nombreux chercheurs sont massacrés sans ménagement. Ne pouvant plus attendre de secours de la part de l'extérieur, Freeman, sur les conseils de ses collègues survivants, se fixe un nouvel objectif : tenter d'atteindre le complexe Lambda de l'autre côté du centre où il pourra trouver le moyen de se rendre sur Xen afin de mettre fin à l'invasion. Au fur et à mesure de sa progression, il devra faire face à des situations de plus en plus difficiles à gérer. Gordon pourra régulièrement apercevoir, de loin, un homme en costume cravate bleu tenant une mallette à la main. Le rôle de ce mystérieux personnage, appelé « G-Man », ne sera révélé qu'à la toute fin du jeu. En effet, après avoir vaincu Nihilanth, l'entité régnant sur Xen, Freeman est rejoint par le G-Man à travers différents portails. Ce dernier lui explique que grâce à son travail sur Xen, ce monde est désormais sous contrôle du G-Man et de ses « employeurs ». Par ailleurs, le G-Man avoue avoir été très impressionné au cours de l'aventure par les aptitudes de Freeman et que celui-ci dispose d'un potentiel encore non utilisé. C'est pourquoi le G-Man, avec l'aval de ses employeurs, propose un emploi à Gordon. C'est à ce moment-là que le joueur doit faire un choix : le refus ou l'acceptation de la proposition du G-Man. Dans le premier cas, le joueur accède à la mauvaise fin et Gordon est renvoyé complètement désarmé sur Xen afin de combattre une armée de xeniens sans aucune chance de succès. En revanche, en choisissant de travailler pour le G-Man, Gordon saute dans un dernier portail, en entendant une dernière fois G-Man lui assurer qu'il avait fait le bon choix et qu'ils se reverraient très bientôt.

Personnages

Tous les personnages de Half-Life sont fictifs.

Gordon Freeman

Gordon Freeman est le protagoniste de la saga Half-life et le personnage incarné par le joueur tout au long du jeu et de la plupart de ses suites. Docteur en physique théorique, il est un jeune et brillant chercheur assigné dans le département des Matériaux Anormaux du Centre de recherche de Black Mesa, où il effectue des recherches sur le nucléaire et la physique des particules, au moment des faits.

Bien que n'ayant jamais touché à une arme avant de fréquenter le Parcours d'obstacles du centre, Gordon montrera, au cours de l'aventure débutant après l'incident survenu au cours de l'expérience à laquelle il participait, de formidables aptitudes à exploiter diverses armes pour se défendre des attaques des extraterrestres et des militaires, protégé, en outre, par une combinaison de protection en milieu hostile qu'il avait revêtue pour les besoins de l'expérience.

Physiquement, Gordon Freeman est un homme svelte, à la peau blanche, aux courts cheveux châtains plaqués en arrière, portant une barbe et une paire de lunettes de vue. Il est systématiquement représenté vêtu de sa combinaison de protection orange à l'aspect futuriste, un pied-de-biche ou un fusil à pompe dans une main.
Le personnel de Black Mesa

Le personnel du centre de recherche est composé de plusieurs groupes d'individus :

• Les chercheurs ne sont autres que les collègues de Gordon Freeman. Ils portent tous le même accoutrement : une chemise bleue, une cravate rayée, un pantalon marron et une blouse blanche. La plupart d'entre eux trouveront la mort à Black Mesa après le début de l'invasion extraterrestre, ce qui explique peut être la peur, si ce n'est la couardise inhérente aux quelques survivants que Freeman croisera tout au long de son périple. Ayant pour la plupart quelques notions de médecine, ils pourront prodiguer des soins rudimentaires sur la personne de Gordon si celui-ci est sérieusement blessé (moins de 50 points de vie) et pourront l'accompagner s'il trouve sur son chemin une porte ou un sas scellé ne pouvant être déverrouillé que via l'identification rétinienne, à laquelle Freeman n'est pas habilité. Particulièrement vulnérables aux attaques ennemies car ne portant aucune protection, ils opteront pour une fuite désordonnée s'ils s'estiment menacés. Il n'y a que 4 types de visages différents pour tous les chercheurs, ce qui donnera l'impression au joueur de croiser toujours les mêmes personnes, alors qu'il n'en est bien évidemment rien.
• Les agents de sécurité de Black Mesa sont censés assurer la protection des chercheurs et techniciens du centre, mais seront immédiatement débordés lorsque l'invasion extraterrestre commencera. Vêtus d'un uniforme bleu et équipés d'un gilet pare-balles et d'un casque, ils sont tous armés d'un pistolet Glock 17 qu'ils manient avec précision. D'un naturel détendu et désinvolte, ils font généralement preuve d'un courage peu commun, y compris dans les situations critiques. Gordon Freeman pourra requérir leur soutien lors de ses combats face à leurs ennemis communs et occasionnellement requérir leur aide pour déverrouiller des portes scellées par un système de code.

Les créatures de Xen

Les créatures extraterrestres sont téléportées un peu partout dans le centre de Black Mesa depuis le monde frontière de Xen par le biais de la brèche interdimensionnelle qu'a ouvert la résonance en chaîne déclenchée par Gordon Freeman et ses collègues dans la salle de test du Laboratoire des matériaux anormaux. De nombreuses espèces peuvent être répertoriées au terme de l'aventure d'Half-life. Les crabes de tête et les Vortigaunts sont les plus répandus, mais ils sont également accompagnés d'Œil-chasseurs, de Bullsquids, de Grognards aliens, de contrôleurs de Xen, de Barnacles, d'Ichthyosaures, de Gargantuas, de tentacules, de sangsues et de snarks, tous hostiles. Sur Xen même, le joueur sera confronté à d'autres êtres vivants, dont certains sont totalement inoffensifs. Les crabes de tête ont en outre trouvé le moyen de parasiter des corps humains pour leur faire subir des mutations afin de les transformer en zombies voraces à la force physique décuplée.

Leurs attaques variées et leurs points communs anatomiques montrent bien qu'il s'agit d'un écosystème complet. Les Vortigaunts, grognards et contrôleurs ont en outre des caractères physiques communs, de même que leur maître, Nihilanth. Les différentes espèces xéniennes, à l'exception des bullsquids qui se battent entre eux et s'en prennent aux crabes de tête, entretiennent des rapports neutres ou amicaux entre elles. Au départ dominés par les militaires arrivés sur place peu après le début de l'invasion, les extraterrestres se rendront totalement maîtres du centre jusqu'à la destruction de celui-ci. Par la suite, le Cartel se servira d'eux pour envahir la Terre.

Les militaires

Un commando de l'Unité de combat en environnement hostile (UCEH) - une unité fictive des forces spéciales des États-Unis – a été envoyé sur place par le gouvernement pour contenir l'invasion extraterrestre et réduire au silence tous les membres du personnel de Black Mesa ayant survécu à la dite invasion. Leur mission est donc à la fois d'empêcher les aliens de se disperser au-delà du centre, mais aussi d'éviter au maximum que l'affaire ne s'ébruite.

Ces soldats très bien entraînés se divisent en plusieurs catégories : les soldats de base, de couleur de peau blanche ou noire, sont équipés d'un casque et d'un masque à gaz, ainsi que de grenades et d'un pistolet mitrailleur MP5. Certains portent une cagoule noire équipée d'une visière en verre fumé et sont armés d'un fusil à pompe. D'autres encore se distinguent à la fois par leur aspect peu commun (visage découvert, la peau noire, fumant un cigare et ayant l'air particulièrement cruel – le High Definition Pack leur donnera un aspect on ne peut plus sobre) mais aussi, et surtout, par leur manie d'abuser des grenades fournies avec leur MP5. Les gradés, enfin, sont à visage découvert et coiffés d'un béret rouge (qui deviendra noir avec le High Definition Pack), et peuvent être armés de toutes les manières évoquées précédemment.

Tous ces individus sont équipés d'un gilet pare-balles et d'un sac à dos dont le joueur ne connaît jamais le contenu. La présence de militaires à un endroit donné peut aussi impliquer celles de mitrailleuses automatiques auto-dirigées, de mines, de chars de combat, d'hélicoptères de transport ou de combat, d'avions de chasse (bombardiers la plupart du temps) et de snipers armés de fusils de précision dont on ne sait rien étant donné qu'ils sont systématiquement cachés dans des endroits sombres et inaccessibles pour le joueur. Ils feront leur première apparition dans le chapitre « Nous sommes menacés », immédiatement hostiles, et ne seront plus jamais rencontrés à partir du chapitre « Réacteur Lambda », période du jeu au cours de laquelle la plupart d'entre eux auront évacué la base.

Les Black Ops

Le joueur affrontera également, au cours des chapitres "Appréhension" et "Réacteur Lambda", de petits groupes de femmes aux aptitudes combatives et à l'agilité peu communes, connues sous le nom de Black Ops. On ne sait pas grand-chose des Black Ops. Il semble qu'il s'agisse d'assassins dont l'origine et les objectifs sont inconnus. On apprend dans la première extension d'Half-Life, Opposing Force, qu'ils auraient été envoyés par le gouvernement afin de terminer le travail du commando de Marines décimé, mais également de détruire totalement le centre de Black Mesa au moyen d'une bombe nucléaire. Les Black Ops s'en prennent aux militaires dans Opposing Force, mais ils n'apparaissent que trop brièvement, qui plus est sans aucune chance d'entrer en contact avec des Marines dans Half-Life pour que le joueur le sache sans avoir joué à cette extension.

Le G-Man

Le scénario est également axé sur un personnage très mystérieux, vêtu d'un costume cravate bleu foncé, connu sous les sobriquets: « l'homme à la mallette » ou « G-Man ». Ce personnage apparait régulièrement dans des endroits inaccessibles pour le joueur, observant la situation sans la moindre inquiétude pour sa propre sécurité. Il ne parle qu'à la toute fin du jeu pour offrir à Freeman un emploi, sans donner d'autres précisions ni se présenter.

Système de jeu

Principes de base

Half-Life oblige le joueur à effectuer deux types de tâches : combattre et résoudre des casse-tête. Contrairement à ses pairs à l'époque, Half-Life utilise des séquences scriptées, qui vont de petits évènements, comme un ennemi enfonçant une porte, à des éléments majeurs de l'intrigue. Alors que la plupart des jeux de tir à la première personne contemporains avait recours à des cinématiques pour révéler au joueur des éléments de leur scénario, l'histoire de Half-life est entièrement mise en avant par le biais de séquences scriptées, en laissant le joueur dans la peau de son personnage. Dans cette optique, le joueur perd rarement la capacité de contrôler Gordon, qui ne parle jamais et n'est en fait jamais vu dans le jeu. Le joueur « voit » à travers ses yeux, du début jusqu'à la fin de la partie. Half-life n'a pas de niveaux, mais se divise plutôt en chapitres, dont les titres apparaissent discrètement à l'écran lorsqu'ils débutent.

Le jeu intègre régulièrement des énigmes : se sortir d'un labyrinthe, sauter d'une masse rocheuse en lévitation à une autre en prenant soin de ne pas tomber dans le vide… L'environnement doit aussi parfois être utilisé pour venir à bout des ennemis les plus coriaces : rares sont les « boss » pouvant être vaincus par le joueur en confrontation directe. Des chapitres entiers sont d'ailleurs consacrés à l'exploitation de l'environnement par le joueur dans le seul but de venir à bout d'un monstre empêchant sa progression dans le jeu. Pour les derniers chapitres, le joueur peut équiper son personnage d'un module de grand saut qui lui permet d'augmenter la distance et la vitesse horizontale de ses sauts en s'accroupissant avant de sauter. Il est occasionnellement nécessaire pour évoluer dans le monde extraterrestre de Xen.

Contrôles et interface

Half-life est un jeu de tir à la première personne se jouant au clavier et à la souris. Le clavier est employé pour la majorité des actions – les déplacements (avancer, reculer, esquive gauche, esquive droite, sauter, s'accroupir…), la gestion de l'équipement (changer d'armes, les recharger, allumer la lampe torche…) et la communication (écrite ou orale). La souris sert à diriger la vue subjective et l'arme, à l'aide du viseur immobile au milieu de l'écran, mais aussi, et principalement, à faire feu sur l'ennemi d'un clic gauche. Le joueur peut aussi activer la fonctionnalité secondaire de l'arme avec un clic droit tels le lance grenade du MP5, la lunette de visée de l'arbalète… La majorité des souris est également équipée d'un bouton central ou d'une molette qui permettent de changer d'arme en faisant tourner la molette ou de recharger en appuyant dessus.

Une interface est affichée à l'écran pendant le jeu. Celle-ci est composée de différents éléments répartis sur la périphérie de l'écran. Dans le coin supérieur droit se trouve une lampe torche qui s'allume lorsque celle-ci est activée. En bas de l'écran, le joueur peut voir ses points de vie, ses points d'énergie disponible pour la combinaison de protection en milieu hostile que porte le personnage qu'il incarne et ses munitions restantes.

D'autres éléments n'apparaissent que lorsque le joueur appuie sur une touche dédiée. Ainsi, lorsque le joueur appuie sur une touche de changement d'arme, un discret menu de sélection des armes et de l'équipement (qui peut être désactivé) apparaît en surbrillance en haut de l'écran et montre les différentes pièces de son arsenal et permet de passer de l'une à l'autre visuellement. Les pièces défilent les unes après les autres à l'aide de la molette de la souris, dans un ordre précis : armes blanches, armes de poing, fusils, explosifs… Le joueur peut se servir de la touche "utiliser" pour activer un mécanisme ou s'adresser à un personnage allié.

Arsenal et équipement

La combinaison de protection

La combinaison de protection en milieu hostile de Gordon Freeman lui offre une protection intégrale contre les radiations. Elle lui permet également de bénéficier d'une protection accrue face aux attaques ennemies. La combinaison peut détecter plusieurs types de menaces particulières lorsque le joueur subit des dégâts : électrocution, hyperthermie, hypothermie, menace radioactive, menace biochimique et menace bactériologique. Les 3 dernières menaces font généralement leur apparition lorsque le joueur se retrouve plongé dans divers liquides à la couleur verdâtre. Toutes se manifestent par l'apparition d'un logo clignotant au-dessus des points de vie sur l'interface du jeu (un éclair, une flamme, une Molécule de Dioxygène…). Ces diverses menaces tuent généralement le joueur à petit feu : il doit donc fuir aussi vite que possible une zone recelant l'une d'entre elles si jamais il s'y aventure afin de limiter les dégâts.

Le joueur dispose d'une réserve maximale de 100 points de vie. Il peut se soigner à l'aide de trousses et de bornes de soin disséminées dans les différents chapitres. La combinaison dispose elle aussi d'un capital de 100 points d'énergie. Elle peut être rechargée via les cartouches et bornes d'énergie trouvées un peu partout dans le jeu. Les deux réserves de points diminuent lorsque le joueur subit des dégâts.

Cette combinaison est également capable de communiquer vocalement avec son porteur. Quand le joueur la vêtit lors du second chapitre, une voix féminine au ton neutre et au timbre robotique l'informe de l'état d'activation de toutes ses options. Lorsqu'il fait une chute causant une perte de points de vie, elle l'informe de la gravité de ses fractures, si elle lui injecte ou non de la morphine, procède de la même manière pour les coupures et alerte son propriétaire lorsqu'elle détecte une menace particulière parmi celles évoquées ci-dessus. S'il ne reste que quelques points de vie au joueur, elle le met en garde en l'informant que ses fonctions vitales sont menacées. En outre elle l'informe de son niveau d'énergie disponible chaque fois que le joueur la recharge. Ces divers avertissements n'ont absolument aucun impact sur le jeu en lui-même.

La combinaison intègre en outre une lampe torche, indispensable au joueur lorsqu'il se retrouve dans des endroits plongés dans le noir (les conduits d'aération, notamment). Cette lampe se décharge progressivement lorsqu'elle est allumée et se recharge de la même façon lorsqu'elle est éteinte. À noter que toutes ces compétences et attributions ne deviennent disponibles que lorsque le joueur entre en possession de la combinaison de protection.

L'arsenal

Il existe en tout quatorze armes réelles et fictives dans Half-Life, que le joueur récupérera petit à petit au cours de sa progression dans le jeu. Elles sont réparties en cinq catégories différentes :

Les armes blanches

Il n'y en a qu'une : le pied de biche. Ne pouvant être utilisé que dans les combats au corps à corps, le pied de biche est seulement efficace contre des ennemis isolés, lents ou de faible constitution, et surtout ne recourant pas à des attaques à distance. Cette arme est indispensable pour détruire les caisses contenant équipement et munitions, ainsi que pour se frayer un passage au milieu d'obstacles en bois ou de grilles bloquant l'accès à des conduits d'aération.

Les armes de poing

Il y en a deux.

• Le Glock 17, arme des agents de sécurité de Black Mesa, est la seconde arme récupérée au cours de l'aventure et l'une des rares à pouvoir fonctionner sous l'eau. Il fait office d'arme de base lors des chapitres « Conséquences imprévues », « Complexe administratif » et « Traitement des déchets ».
• Un revolver chambré en .357 Magnum, récupéré au cours du chapitre « Chambre de combustion », inflige des dégâts nettement plus importants, mais ne peut tirer que six coups d'affilée et dispose d'une faible cadence de tir. En revanche, il possède une excellente précision, et est équipé d'une lunette de visée dans le mode multijoueur.

Les fusils

• Le fusil à pompe Spas-12, quatrième arme récupérée au cours de l'aventure, compense sa faible cadence de tir par une puissance de feu appréciable. Son manque de précision le rend toutefois totalement inutile face à des cibles éloignées.
• Le pistolet mitrailleur MP5, également utilisé par les militaires, est une arme polyvalente qui, si elle ne dispose que d'une très faible puissance de feu, bénéficie d'une cadence de tir sans égal. Son lance grenade intégré est en outre d'une efficacité redoutable, en ce sens que les grenades spéciales utilisées via cette arme explosent immédiatement lorsqu'elles entrent en contact avec de la matière solide.
• L'arbalète fait office d'arme de précision. Sa cadence de tir et son temps de rechargement sont extrêmement lents, mais sa puissance de tir est sans commune mesure, et elle a raison de la plupart des ennemis en un seul coup. Équipée d'une lunette de visée permettant de zoomer afin d'accroître la précision de son tir, elle lance des carreaux enduits d'anesthésiant pour requin. Dans le mode multijoueur, l'arbalète peut tirer des flèches explosives, causant au moins des dommages certains à un ennemi en explosant à sa proximité. L'utilisation de la lunette prive la fonction explosive dans le mode multijoueur, mais permet à la flèche d'atteindre sa cible aussi rapidement qu'une balle. L'arbalète remplace le traditionnel fusil de précision (ou de « sniper ») qu'on retrouve dans la très grande majorité des jeux de tir à la première personne.

Les armes inclassables

Les armes suivantes n'entrent dans aucune des autres catégories.

• Le lance-roquette, équipé d'un système de guidage laser (ce qui permet de suivre une cible mouvante), provoque des dégâts considérables et est indispensable face aux hélicoptères militaires.
• Le prototype à rayonnance énergétique — ou « fusil tau » — est une arme expérimentale capable de lancer des rayons électriques. Le tir secondaire permet d'accumuler l'énergie dans le prototype afin de délivrer un tir d'une puissance dévastatrice.
• Le fusil à gluons utilise les mêmes munitions que le prototype, mais fonctionne de manière différente : il permet de lancer un rayon énergétique continu qui détruit tout ce qu'il touche, mais est très gourmand en munitions.
• Le pistolet à frelons des Grognards aliens pourra être récupéré au cours du chapitre « Tension en surface ». Cette arme se recharge toute seule et ne nécessite donc pas de munitions. Le tir primaire permet de lancer des frelons à tête chercheuse, qui se dirigeront automatiquement vers une cible organique, tandis que le tir secondaire permet de mitrailler des frelons allant en ligne droite.

Les explosifs

• La grenade à main, d'un modèle très classique, explose 3 secondes après avoir été lancée.
• Le sac explosif avec commande à distance provoque des dégâts deux fois plus importants et peut être activé, une fois lancé, depuis n'importe quel endroit, ce qui permet au joueur de se mettre à l'abri avant de le faire exploser.
• La mine peut être placée contre une surface solide et plane : elle s'enclenchera alors automatiquement et émettra un rayon qui la fera exploser dès que quelque chose ou quelqu'un le traversera.
• Le snark, enfin, est une petite créature extraterrestre qui attaquera sauvagement tout être vivant à sa portée avant d'exploser. À noter que s'il ne trouve aucun ennemi à proximité, il se retournera contre le joueur.

Description [en]

Named Game of the Year by over 50 publications, Valve's debut title blends action and adventure with award-winning technology to create a frighteningly realistic world where players must think to survive. Also includes an exciting multiplayer mode that allows you to play against friends and enemies around the world.


Half-Life Deathmatch: Source:

Half-Life Deathmatch: Source is a recreation of the first multiplayer game set in the Half-Life universe. Features all the classic weapons and most-played maps, now running on the Source engine.

Wikipedia :

To experience firsthand the processes mod-makers would have to go through with the new engine, Valve ported Half-Life (dubbed Half-Life: Source) and Counter-Strike to their new Source engine. Half-Life: Source is a straight port, lacking any new content or the Blue Shift High Definition pack. However, it does take advantage of vertex and pixel shaders for more realistic water effects, as well as Half-Life 2's realistic physics engine. They also added several other features from Half-Life 2, including improved dynamic lightmaps, vertex maps, ragdolls, and a shadowmap system with cleaner, higher resolution, specular texture and normal maps, as well as utilization of the render-to-texture soft shadows found in Half-Life 2's Source engine, along with 3D skybox replacements in place of the old 16-bit color prerendered bitmap skies. The Half-Life port possesses many of the Source engine's graphical strengths as well as control weaknesses that have been noted in the Source engine. Later updates added a field of view options, support for OS X and Linux, an optional high-definition texture pack, among other improvements. Half-Life: Source is available with special editions of Half-Life 2, or separately on Steam.

Half-Life: Source has been criticized for not fully utilizing many of the features of the Source engine found in Half-Life 2, as it still uses textures and models from the original game. In response to this, a third-party mod remake called Black Mesa was developed. The first part of the Black Mesa modification was released on September 14, 2012, with the second promised to be coming later.

On June 10, 2005, Valve announced through their Steam update news service an upcoming port of Half-Life Deathmatch, the multiplayer portion of the original game, much in the same fashion as the earlier released Half-Life: Source. No exact release date was given, simply the words "In the coming weeks..." On July 2, 2005, Half-Life Deathmatch: Source was released.


Wikipedia :

Half-Life (stylized as HλLF-LIFE) is a science fiction first-person shooter video game developed by Valve, released in 1998 by Sierra Studios for Microsoft Windows. It was Valve's debut product and the first in the Half-Life series. Players assume the role of Dr. Gordon Freeman, who must fight his way out of a secret research facility after a teleportation experiment goes disastrously wrong, fighting enemies and solving puzzles.

Unlike many other games at the time, Half-Life features no cutscenes; the player has uninterrupted control of Freeman, and the story is told through scripted sequences seen through his eyes. Valve co-founder Gabe Newell said the team had wanted to create an immersive world rather than a "shooting gallery". The game's engine, GoldSrc, is a heavily modified version of the Quake engine licensed from id Software.

Half-Life received acclaim for its graphics, realistic gameplay, and seamless narrative. It won over fifty PC "Game of the Year" awards and is often considered one of the greatest games of all time It influenced first-person shooters for years after its release; according to IGN, the history of the genre "breaks down pretty cleanly into pre-Half-Life and post-Half-Life eras."

Half-Life had sold eight million copies by November 16, 2004, and 9.3 million copies by December 2008. It was ported to the PlayStation 2 in 2001, and OS X and Linux in 2013. It was followed in 2004 by a sequel, Half-Life 2.

Gameplay

Half-Life is a first-person shooter that requires the player to perform combat tasks and puzzle solving to advance through the game. Unlike most of its peers at the time, Half-Life used scripted sequences, such as a Vortigaunt ramming down a door, to advance major plot points. Compared to most first-person shooters of the time, which relied on cut-scene intermissions to detail their plotlines, Half-Life's story is told entirely by means of scripted sequences, keeping the player in control of the first-person viewpoint. In line with this, the game has no cut-scenes, and the player rarely loses the ability to control Gordon, who never speaks and is never actually seen in the game; the player sees "through his eyes" for the entire length of the game. Half-Life has no "levels"; it instead divides the game into chapters, whose titles flash on the screen as the player moves through the game. Progress through the world is continuous, except for short pauses for loading.

The game regularly integrates puzzles, such as navigating a maze of conveyor belts or using nearby boxes to build a small staircase to the next area the player must travel to. Some puzzles involve using the environment to kill an enemy, like turning on a steam valve to spray hot steam at their enemies. There are few "bosses" in the conventional sense, where the player defeats a superior opponent by direct confrontation. Instead, such organisms occasionally define chapters, and the player is generally expected to use the terrain, rather than firepower, to kill the "boss". Late in the game, the player receives a "long jump module" for the HEV suit, which allows the player to increase the horizontal distance and speed of jumps by crouching before jumping. The player must rely on this ability to navigate various platformer-style jumping puzzles in Xen toward the end of the game.

For the most part the player battles through the game alone, but is occasionally assisted by non-player characters; specifically security guards and scientists who help the player, the former who will fight alongside and both who can assist in reaching new areas and impart relevant plot information. A wide array of enemies populates the game including parasites of Xen such as headcrabs, bullsquids, headcrab zombies, and Vortigaunts. The player also faces human opponents, in particular, Hazardous Environment Combat Unit (HECU) Marines and black ops assassins who are dispatched to contain the extra-dimensional threats and silence all witnesses.

Synopsis

Setting

Most of the game is set in a remote desert area of New Mexico in the Black Mesa Research Facility, a fictional complex that bears many similarities to both the Los Alamos National Laboratory and Area 51, at some point during the 2000s. The game's protagonist is the theoretical physicist Gordon Freeman, who holds a Ph.D. from MIT. Freeman becomes one of the survivors of an experiment at Black Mesa that goes horribly wrong, when an unexpected "resonance cascade"—a fictitious phenomenon—rips dimensional seams, devastating the facility. Aliens from another dimension known as Xen subsequently enter the facility through these dimensional seams (an event known as the "Black Mesa incident").

As Freeman tries to make his way out of the ruined facility, he soon discovers that he is caught between two sides: the hostile aliens and the Hazardous Environment Combat Unit, a U.S. Marine Corps special operations unit dispatched to cover up the incident by eliminating the organisms, as well as Dr. Freeman and the other surviving Black Mesa personnel to keep them from talking. Throughout the game, a mysterious figure known (but not actually referred to in-game) as the "G-Man" regularly appears and seems to be monitoring Freeman's progress. Ultimately, Freeman uses the cooperation of surviving scientists and security officers to work his way towards the mysterious "Lambda Complex" of Black Mesa (signified with the Greek "λ" character), where a team of survivors teleports him to the alien world Xen to kill the Nihilanth, the gigantic entity keeping Xen's side of the dimensional rift open.

The game's plot was originally inspired by the video games Doom and Quake (both PC games produced by id Software), Stephen King's short story/novella The Mist, and an episode of The Outer Limits called "The Borderland". It was later developed by Valve's in-house writer and author, Marc Laidlaw, who wrote the books Dad's Nuke and The 37th Mandala.

Plot

Dr. Gordon Freeman arrives late for work at 8:47 am in the Black Mesa Research Facility, using the advanced Black Mesa train system that leads through the facility. He arrives at the Anomalous Materials Lab, his workplace, and is informed by the security officer that the scientists have a special experiment today, so he goes to the locker room and puts on the hazard suit. He goes to the lab's lower levels, arriving at the Anti-Mass Chamber, where he is instructed that the specimen to be used that day is the rarest and also the most unstable specimen the lab has ever worked with. He is tasked with pushing the specimen into the scanning beam of the Anti-Mass Spectrometer for analysis. However, as soon as the specimen enters the beam, the spectrometer explodes, creating a sudden catastrophe called a "resonance cascade", and opening a portal between Earth and a dimension called Xen. Freeman is apparently teleported to an alien planet and catches glimpses of various alien lifeforms, including a circle of Vortigaunts, shortly before blacking out.

Freeman awakens in the ruined test chamber and surveys the destroyed lab, strewn with the bodies of scientists and security personnel. Finding survivors, Freeman learns that communication to the outside is completely cut and is encouraged to head to the surface for help because of the protection afforded by his suit. His journey consists of sidestepping Black Mesa's structural damage and defending himself against hostile Xen creatures, such as the parasitic headcrab which attaches itself to a human host before enslaving it. Other survivors claim a rescue team has been dispatched, only to discover that the Hazardous Environment Combat Unit sent in is killing both the organisms and the personnel there as part of a government cover-up of the catastrophe.

Freeman fights the Marines before reaching the surface of Black Mesa, where he learns that scientists from the Lambda Complex may have the means to resolve the problems created by the cascade. Gordon travels to the other end of the facility to assist them. However, Gordon encounters several hurdles throughout the facility, such as reactivating a rocket engine test facility to destroy a giant creature of three tentacles, using an aged railway system in order to get to and launch a crucial satellite rocket, and fighting a group of Black Ops soldiers, before he is captured by Marines and dumped in a garbage compactor. Gordon escapes and makes his way to an older part of the facility where he discovers an extensive collection of specimens collected from Xen, long before the resonance cascade.

Reaching the surface once more, Gordon finds a war zone. Despite calling for reinforcements, the Marines are being overwhelmed by the aliens. Scaling cliffs and navigating destroyed buildings, Gordon reaches safety underground. The Marines begin to pull out of Black Mesa and airstrikes begin. Meanwhile, Gordon goes through underground water channels as aliens pick off the remaining Marines. He arrives at the Lambda Complex, where scientists developed the teleportation technology that allowed travel to Xen in the first place. After meeting the remaining personnel, Gordon is told the satellite he launched failed to reverse the effects of the resonance cascade because an immensely powerful being on the other side of the rift is keeping it open. Gordon must, therefore, kill this being to stop the Xenian invasion and the scientists activate the teleporter to send Gordon to Xen.

Entering the border world Xen, Gordon encounters organisms that had been brought into Black Mesa, as well as the remains of HEV-wearing researchers that came before him. He fights his way through Gonarch, the huge egg-laying headcrab, an alien camp and arrives at a massive alien factory, which is creating the Alien Grunt soldiers. After fighting his way through levitating creatures, he finds a giant portal and enters it. In a vast cave, Gordon confronts the Nihilanth, the entity maintaining the rift, and destroys it. The Nihilanth dies in an explosion, knocking Gordon unconscious.

Freeman awakens, stripped of his weapons, to find the G-Man, who has been watching over Gordon throughout. The G-Man praises Freeman's actions in Xen. He explains that his "employers", believing that Freeman has potential, have authorized him to offer Freeman a job. The player is then given a choice. If the offer is accepted, Freeman is congratulated by the G-Man and placed into stasis. If he refuses, he is teleported to an area full of enemies, and the game ends.