HELI-X - Le Bottin des Jeux Linux

HELI-X

Specifications

Title: HELI-X Type: Linux Game
Genre: Simulation Status:
Category: Simulation ➤ Flight ➤ RC Simulation Commercial: ✓
Tags: RC Simulation; Helicopters; Flight; Aviation; Simulation; Physics; Realistic; Controller Demo: ✓
Released: Latest : 7.0 Package Name:
Date: 2018-01-21 Extern Repo:
License: Commercial Deb Repo:
View: Third person Package:
Graphic: 3D Binary: ✓
Mechanics: Real Time Source:
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game): 5 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 11395
Created: 2011-10-15 Updated: 2019-07-27

Summary

[fr]: Un simulateur multi-plateforme de vol d'hélicoptère, solo/multi, basé sur un moteur de physique, avec 100 modèles (hélicoptères, tricoptères, ...), 40 bases d'envol et de nombreux scénarios d’entraînements (autorotation, charges, scénarios de pannes, ...). Il permet de nombreux réglages (textures des hélicoptères, caméras, affichage des paramètres de vol avec différentes jauges, loupe sur modèle, ...), et chaque modèle dispose de ses propres réglages d'usine qu'il est possible de modifier et de sauvegarder. Ses mises à jour sont gratuites. Excellent ! [en]: A SP / MP, cross-platform helicopter flight simulator, based on a physics engine, with 100 models (helicopters, tricopters, ...), 40 bases of flight and many training scenarios (autorotation, cargo training, malfunctions scenarios, ...). It allows many settings (helicopter textures, cameras, OSD of flight parameters with different gauges, magnifying glass on model, ...), and each model has its own factory settings that it is possible to edit and save. His updates are free. Excellent!

Videos

Trailer / Gameplay [en] :


Présentation des utilisateurs / Users presents :


HELI-X with the X6 transmitter :


Linux joue / Linux plays :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t ts gd gd gd gd gd gd gd gd id r lp ht [de] ht [de] ht ht ht ht ht g g g g g g g g g g g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2]

Commercial : [Online store]

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

Social
Devs (HELI-X Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Michael Schreiner [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [Facebook] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Swashplate / Plateau cyclique) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Tail rotor / Rotor anticouple) [fr] [en] [de]]


Reviews
[metacritic]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un simulateur de vol d'hélicoptères radio commandés, par l'HELI-X Team, initié par Michael Schreiner.
Il utilise le moteur Xith3d (dans le Bottin).
En Java.

HELI-X est un simulateur multi-plateforme de vol d'hélicoptère, solo/multi, basé sur un moteur de physique, avec 100 modèles différents (hélicoptères, tricoptères, ...), 40 bases d'envol et de nombreux scénarios d’entraînements (autorotation, charges, scénarios de pannes, ...). Il permet de nombreux réglages (textures des hélicoptères, réglage des caméras, affichage des paramètres de vol avec différentes jauges, loupe sur modèle, ...), et chaque modèle dispose de ses propres réglages d'usine qu'il est possible de modifier et de sauvegarder. Ses mises à jour sont gratuites. Excellent !


HELI-X est un simulateur professionnel de vol d'hélicoptère, également destiné aux multicoptères (tricoptères, quadrocoptères, hexacoptères et quadrocoptères 3D).

Notre mission:

• Une physique en temps réel la meilleure possible basée sur des méthodes mathématiques modernes.
• Disponibilité pour Windows, Mac-OS X et Linux.
• De nombreux scénarios d’entraînement pour que votre pratique soit amusante.
• Un prix équitable et des mises à jour gratuites.
• Une version de démonstration complète que vous pouvez vraiment essayer avant d’acheter.

Téléchargez la version démo gratuite!

Description [en]

HELI-X is a professional R/C helicopter flight simulator, also for multicopters (tricopters, quadrocopters, hexacopters, and 3d quadrocopters).

Our mission:

• Best possible real-time physics based on modern mathematical methods.
• Availability for Windows, Mac-OS X and Linux.
• Many training scenarios so that your practice makes fun.
• Fair price and free updates.
• Full functional demo version which you can really try before buy.

Download the free demo version!

Features

☑ nombreux modes d'entraînements avec accessoires ou simulations de pannes,
☑ mono et multijoueur (en cours de mise au point pour ce dernier, en client/serveur),
☑ nombreux terrains de vols photo-réalistes (en extérieur et intérieurs),
☑ affichage en plusieurs résolutions avec effets graphiques (ombres portées, fumée pour les modèles thermiques, effets de pâles, ...),
☑ un nombre très important d'hélicoptères, possibilité de créer ses propres modèles, téléchargement sur le site de nouveaux modèles,
☑ personnalisation des hélicoptères,
☑ de nombreux accessoires (boîtes, perches, marquages au sol, ...),
☑ plusieurs modèles de scènes avec accessoires, création et sauvegarde de scènes,
☑ support de Teamspeak (utile pour le mode multijoueur),
☑ réglage des courbes de pas, de gaz et d'anti-couple pour les Idle up et l'autorotation,
☑ redéfinition des sticks, des boutons et des touches,
☑ facteur de ralentissement permettant d'accélérer (jusqu'à 130%) ou ralentir la simulation (0 à 100%),
☑ sélection du vent (vitesse et direction), des turbulences (vitesse et variation), de la luminosité,
☑ enregistrement et lecture de vidéos des vols,
☑ statistiques de vols,
☑ choix du zoom, pointeur au sol éventuel,
☑ jauge de décrochage et de dérapage,
☑ affichage éventuel de la position des sticks,
☑ internationalisation (dont le Français), ...

Installation [fr]

INSTALLATION :

Pour le son, si ce n'est déjà fait, installez OpenAL (paquet libopenal1).
Rendez le fichier "runHELI-X.sh" exécutable (clic droit sous votre gestionnaire de fichier).

LANCEMENT DU JEU :

Le joystick (indispensable) doit être connecté avant de lancer le jeu.
En console lancez (ou cliquez dessus) dans le répertoire du jeu : $ ./runHELI-X.sh

Nota :
Sur la version de démonstration, à chaque démarrage et plusieurs fois en cours de jeu, une fenêtre avec un sablier vous rappelle qu'il s'agit d'une version d'évaluation (ce qui est tout à fait compréhensible, la finalité reste d'acheter le jeu).


PARAMÉTRAGE & SUGGESTIONS :

Une fois la fenêtre de rappel de la version d'évaluation passée, une nouvelle fenêtre avec 3 onglets (Training, Helicopters, News) s'ouvre. Vous pouvez valider, cette fenêtre vous rappelle vos statistiques précédentes et les mises à jour éventuelles du simulateur.

Au premier lancement :
Sur la fenêtre principale, sélectionnez Configuration > Contrôles

Quelques notions de base :
• Le pas collectif et le cyclique correspondent tous deux à une seule et même pièce - dénommée "Plateau cyclique", située sous le rotor de l'hélicoptère, dont la montée et/ou l'inclinaison commandée par les servo-moteurs (reliés au récepteur) va entraîner une modification de l'angle/l'incidence des pâles du rotor principal (les pâles sont fixes, seul l'inclinaison est modifiable) réglable sur les 360° de leur révolution :
- de manière coordonnée, ce que l'on appelle "augmenter ou diminuer le pas collectif" (le plateau cyclique va monter ou descendre), entraînant la montée ou la descente de l'hélicoptère,
- et/ou avec un écart d'inclinaison / d'incidence vers l'avant/l'arrière, ce que l'on appelle "mettre du cyclique longitudinal" (ou tangage, le plateau cyclique va s'incliner vers l'avant/l'arrière) et/ou vers la gauche/la droite, ce que l'on appelle "mettre du cyclique latéral" (ou roulis, le plateau cyclique va s'incliner vers la droite ou la gauche).
• L'anti-couple est la petite hélice située à l'arrière de l'hélicoptère qui - comme son nom l'indique, sert à contrecarrer le couple du rotor principal (sans elle, à moins d'un double rotor tournant en sens inverse, le couple généré par la rotation du rotor de l'hélicoptère entraînerait sa rotation sur lui même). Lorsque l'on agit sur l'anti-couple on actionne un autre servo-moteur qui va régler l'angle des pâles du petit rotor arrière et provoquer une rotation horaire/anti-horaire de l'hélicoptère autour de l'axe de son rotor principal.

Les réglages que nous avons retenu (manette Logitech) :
• anti-couple (droite/gauche de la queue) : stick gauche (droite/gauche)
• pas cyclique (monte/baisse de l'hélico) : stick gauche (haut/bas)
• tangage (l'altitude, pour cabrer/piquer) : stick de droite (haut/bas),
• roulis (direction par inclinaison latérale en virage) : stick de droite (gauche/droite),

Cliquez sur le bouton "Manettes" et suivez les consignes d'étalonnage de votre Joystick.
Cliquez sur le bouton "Boutons", (observez les noms des boutons activés à chaque appui de l'un des boutons de votre joystick) nous avons retenu :
- Top2 (inversé) : Idle Up 1 (démarrer l'engin). De cette manière lorsque la simulation démarre, votre hélico démarre, n'attendant qu'une modification du pas collectif pour s'envoler. Si vous ne retenez pas la position "inversé", vous devrez maintenir le bouton correspondant appuyé (car il n'y a pas d'interrupteur fixe sur les manettes Logitech) pour maintenir les gaz, faute de quoi le moteur s'arrête.

Cliquez sur OK, puis sauvegarder, choisissez un nom pour cette sauvegarde, validez puis cliquez à nouveau sur OK pour fermer la fenêtre.
Cliquez sur Simulation > Sélection de l'hélicoptère et choisissez le modèle : dans la version démo, 2 hélicos (l'écureuil 3 pales, le plus facile à piloter, ou à 2 pales, ou le logo600, un hélico acrobatique). Validez par OK.

Votre hélicoptère est prêt à prendre son envol.
Commencez par tester ses réactions et vérifiez chacun des manches.

Nota :
- Vous pouvez éventuellement choisir un mode d'entraînement. Attention certains modes (entraînement au stationnaire par exemple) limitent la zone de vol à une distance alentours de quelques mètres. Si vous franchissez cette zone invisible, les pâles de votre hélicoptère se briserons en plein vol.
- Un mode sympa : "Entraînement avec charge" dont le but est de soulever une charge (dont le poids est réglable) et de la déposer un peu plus loin sur une zone délimitée par un affichage au sol. La distance de vol n'est pas limitée pour cet entraînement.
- Nous suggérons aux novices de prendre un peu de hauteur de vol car le vol stationnaire est assez difficile.
- Toujours pour les novices : Configuration>Déplacements ralentis>Facteur de Ralentissement> (mettre une valeur inférieur à 100%).
- Pour le reste des options nous vous laissons découvrir. Nous avons en plus augmenté les paramètres d'affichage dans le menu "Configuration">"Configuration des Performances" (résolution 1600x1200, antialiasing de 16x, "fumée sur mes hélicoptères", "activer les sons d'ambiance", ...) sans noter de ralentissement de l'affichage qui reste très véloce.

Test [fr]

Test (3.0) :
Un simulateur Java d'une qualité exceptionnelle !
Qui a dit que le Java n'était pas rapide ? :)
D'après le site (la FAQ), le mode multijoueur n'est pas encore opérationnel, mais cela ne saurait tarder.
Une myriade d'options (jusqu'aux courbes de pas, de gaz et d'anti-couple pour les Idle up et l'autorotation, comme sur les vraies télécommandes), des hélicoptères à foison (sur la version payante), un son et un graphisme très réaliste : fumée pour les hélicoptères thermiques, bruits du moteur et des pâles, bris des matériaux lors d'une chute, ombres portées : tout y est dans les moindres détails et avec une vélocité étonnante. Chaque modèle à bien-sûr son propre comportement de vol et l'on retrouve à 100% celui du vol réel, les réparations en moins.
En quelques mots : c'est LE SIMULATEUR que l'on attendait depuis des années sous Linux !
Louis (aux commandes sur la copie d'écran ci-dessus) comme moi-même avons pris beaucoup de plaisir à le tester (plus d'une demi-journée, sans utiliser l'option de facteur de ralentissement :) et nous envisageons de l'acheter (moins de 50 euros et ils acceptent les virements).
Bravo à son auteur et à ses contributeurs !!!


Test (démo 7.0) de goupildb :

☯ Facilité d'installation
Un binaire est disponible, lancé via un script qu'il suffit de lancer (ou de cliquer dessus) : $ ./runHELI-X.sh

☯ Réalisation
• Graphisme & interface :

- les aéroports : le graphisme est basé (en grande partie) sur des photos de lieux réels numérisés sur 360°. On y trouve de nombreux paysages campagnards (avec parfois des vaches statiques :), mais aussi la mer, un château, ou des lieux plus spécifiques (type club d'aéro-modélisme) pour l'entraînement. Pour avoir acheté la version complète, j'ai pu tester une grande partie des décors disponibles (de nouveaux peuvent être téléchargés depuis l'interface). La technique fonctionne bien. Pour la détection de collision avec l'environnement des zones (arbres, poteaux, grillages de protection, ...) sont délimitées sur les photos. Suivant le type de paysage ces zones d'interaction sont plus ou moins nombreuses, ce qui peut engendrer des lags (le château d'Hochburg_Emmendingen par exemple, génère plus facilement des lags, probablement du fait des nombreuses zones de collision possibles.
Les scènes en HD sont globalement de bonne qualité.
Les aéroports d'entraînement (basés sur des photos ou entièrement dessinés) comportent des obstacles (arches, bâtiments, arbres ...) et des tables sur lesquelles on peut s'entraîner à se poser (un exercice assez difficile).

- les modèles réduits : variés, et pour beaucoup réalisés avec soin (vitres au travers desquelles ont peut apercevoir le pilote et le paysage, ...), et classés par type et Motorisation.
Certains ont un aspect humoristique : il y en a un par exemple qui ressemble à une sorte de bonhomme de neige volant avec pour bruit de moteur l'air de Jingle Bells.
Ils sont dans l'ensemble de très bonne qualité, avec des comportements en vol réalistes et variés (pour certains, on ressent nettement la lourdeur / l'encombrement du modèle par son temps de réaction et sa stabilité (quoi que), alors que pour d'autres plus petits, la vitesse de réaction est instantanée et nécessite de très bons réflexes, voir de la minutie pour être dirigés).

Je n'ai quasiment pas testé les "multicoptères", car ils ne m'intéressent pas (ce qui me plaît c'est le pilotage de ces magnifiques machines que sont les hélicoptères).

Mon classement personnel (perfectible) :
↪ Pour la finesse / beauté de leur reproduction (Semi-échelle) : AH-1Z (hélicoptère de combat, pour qu'il n'ait pas tendance à décrocher il lui faut qu'il conserve une vitesse de rotation suffisante, pour cela dans le menu "Modes de vol", à l'idle up1 régler un maxi de pas collectif vers 75% quand le maxi des gaz est à 100%, et un mini de pas collectif de -40% quand le mini des gaz est à 16%), l'AS332_SuperPuma, l'AS350B_Ecureuil (souple et fiable), l'EC145, le KA50_Hokum_Stabi (gros et double hélice avec le son de son moteur très grave), le Lama (très gros et lourd), le Logo600_SE_Hugues500, le NH90_VStabi (pour son comportement en vol), le BO-105 (assez lourdeau mais stable)

↪ Pas agile ni rapide, mais bon comportement : TRex500 (taille moyenne, très bon comportement), TRex500_Flybarless (idem, très agréable), TRex550_FBL, TRex6000NSP.
Vol souple et agile : le DNHPAifox90AT, le Gaui_X7 (long et élégant), le Goblin700 (idem), l'Urukay, l'Alien600, l'Avant_Aurora, le Compass_7HV, le Logo600, PSG_Zenyt, Razor_Blade_7N, le ThreeDee-Rigid (l'inverse de son petit frère le TDR2 ci-après : agile mais un peu mou, et facile à faire atterrir), le ThreeDee-Rigid-texture_NewSkid, TRex700DFC,

↪ Agilité et précision : le Soxos_DB7 (génial, pardonne beaucoup d'erreurs), le KDS550FBL, le Logo500, le HK-550TT_Flybarless (petit mais très maniable), MiniProtos_FBL (idem), Vibe50NEX, Voodoo600,

↪ Bêtes de course : Protos (petit mais très rapide), TDR2 (un alien taillé pour la vitesse, pas pour l'atterrissage :), TRex250 (un moucheron rapide comme l'éclair, mais plus moyen de récupérer le menu autrement que via le fichier "ApplicationSettings.xml" ci-après), TRex450 (petit, peu agile mais beaucoup de couple), TRex600-10S, Warp360,

↪ Belle mécanique, mais pilotage (très très) délicat : Protos_700,

• Son : le son des modèles réduits est plutôt réaliste, lié au type de motorisation et à la dimension.
• Fiabilité / Robustesse :
1er petit bug (facile à réparer) en configuration double écran :
À noter que l'affichage fenêtré prenant tout l'écran fonctionne bien, mais sur ma configuration (double écran) le plein écran (menu : "Raccourcis ➤ Plein écran On/Off") a fait planter le jeu et au redémarrage suivant l'écran est resté noir (pas d'affichage de la scène ni du modèle). Pour reprendre le contrôle, il suffit de reprendre la sélection de l'aéroport et du modèle volant via les menus.
N'ayant pas trouvé cette astuce dès le début, j'ai recherché comment le redémarrer via ses fichiers de configuration. Ceux-ci, au format XML, sont enregistrés dans le répertoire files/. Le fichier qui nous intéresse s'appelle "ApplicationSettings.xml".
Si vous le souhaitez, vous pouvez donc réinitialiser l'hélicoptère et l'aéroport en insérant les lignes :
SkyBox/Dietersdorf/Dietersdorf,SkyBox
helicopter/AS350B_Ecureuil/AS350B_Ecureuil.obj
entre les lignes : 1735
et : 1912,1168,1920,0

2nd petit bug : lorsque l'on sélectionne le TRex250 (un petit hélicoptère), les menus ne sont plus accessibles. Ca se récupère facilement en sélectionnant un autre hélicoptère via le menu de configuration.

• Support des périphériques : mon joystick Logitech Rumblepad est détecté dès le démarrage, il suffit de valider le joystick dans la boîte de dialogue. Mais on n'est pas sorti d'affaire pour autant : on ne peux pas voler tout de suite, il faut passer par une phase de calibrage du joystick, qui sert aussi d'attribution des commandes de vol aux mouvements de celui-ci.
La 1ere fois (temps d'adaptation aux contrôles) cette phase m'a semblé un peu pénible, car je ne me souvenais plus où j'étais plus à l'aise dans l'affectation des commandes de roulis, tangage, anti-couple, pas collectif aux manches du joystick.
Je pense que le pilotage doit être plus précis avec une vraie radio-commande connectée en USB, mais je n'en ai pas (et n'ai plus d'hélico, il était complètement dépassé, et en mauvais état :)). Néanmoins le simulateur se pilote très bien avec une manette double stick (indispensable).
Ne pas hésiter à recommencer la phase de paramétrage 2 ou 3 fois si vous constatez que votre joystick est imprécis dans les commandes (le logitech Rumblepad donne de bons résultats malgré qu'il ne soit pas d'une grande précision).

Je vous livre ci-dessous mes choix, mais chaque pilote à ses préférences, vous pouvez préférer une autre affectation :
• anti-couple (droite/gauche de la queue) : stick gauche (droite/gauche)
• pas cyclique (monte/baisse de l'hélico) : stick gauche (haut/bas)
• tangage (l'altitude, pour cabrer/piquer) : stick de droite (haut/bas),
• roulis (direction par inclinaison latérale en virage) : stick de droite (gauche/droite),

Côté réglage de l'idle up1 : chaque modèle d'hélicoptère démarre avec sa propre courbe par défaut (dans le menu Configuration ➤ Modes de Vol ➤ Idle Up 1) qu'il est possible de modifier et de sauvegarder. Il vaut mieux ne pas la modifier, sauf si vous savez ce que vous faites.
Pour l'hélicoptère AH-1Z (hélicoptère de combat) uniquement, voici un exemple de réglage (voir plus haut) pour qu'il n'ait pas tendance à décrocher (ce qu'il a tendance à faire après 2 virages avec le réglage par défaut, probablement car il ne dispose pas d'une vitesse suffisante de rotation des pales) :
- Cyclique longitudinal, latéral et Anticouple : une courbe quasi rectiligne (avec une légère inflexion au centre) (D/R:100%, Expo : 15%, Dead Band: 0%)
- Pas collectif : -40%, -11%, 18%, 47%, 75%
- Gaz : 16%, 52%, 78%, 95% et 100%

Une fois cette phase de réglage du joystick passée, c'est un réel plaisir et des sensations de pilotage retrouvées, la casse et le stress en moins.

☯ Gameplay
La démo propose 2 hélicos (l'écureuil 3 pales, le plus facile à piloter, ou à 2 pales, ou le logo600, un hélico acrobatique) et 2 situations géographiques (celle par défaut est la plus belle).

Bien que le logo600 soit stable et ait un excellent comportement en vol, l'idéal pour débuter est l'écureuil 3 pales (AS350B_Ecureuil) dont le vol est nettement plus stable (davantage que le modèle à 2 pales) moins nerveux et plus facile à visualiser en vol lorsqu'il est en altitude (j'ai notamment tendance à me tromper sur la position / configuration réelle du logo600 lorsqu'il est loin car sa ligne est beaucoup plus fine).
Il m'aura fallu environ 1h pour commencer à maîtriser l'engin (et un nombre incalculable de crashs :), mais c'est fait (ou presque, car je fini généralement par le crasher à plus ou moins longue échéance :).
En définitive il reste l'un de mes préférés pour sa stabilité (il est génial pour s'entraîner au vol de face à faible altitude).

J'aime beaucoup aussi le réalisme de la physique avec ses effets de sol (il faut mettre pas mal de gaz pour arriver à s'extraire du plancher des vaches, tandis qu'en vol il faut nettement baisser les gaz pour maintenir son altitude).

Côté possibilités de réglage de la "radio-commande", avec ce simulateur on peut faire à peu près tout (ou du moins un grand nombre de choses) ce qu'il est possible de faire avec un vrai modèle réduit d'hélico, notamment (dans configuration ➤ Modes de vol) modifier les courbes de réponse de l'hélico déclenchées sur interrupteur (ce sont les idle Up 1 et idle Up 2) ainsi que les réglages pour l'autorotation (moteur coupé, on inverse le pas collectif pour donner de l'incidence aux pales et leur faire reprendre de la vitesse, et on remet brusquement du pas à quelques mètres du sol pour freiner la descente et atterrir en douceur sans moteur). Dommage que les commandes d'interrupteurs ne puissent se faire qu'avec le clavier et pas le joystick (j'aurais aimé enclencher ses "interrupteurs" depuis les boutons du joystick).

Côté temps de réponse, le jeu est très véloce, et ne souffre pas, d'une manière générale (quelques cas particuliers suivant les décors), de ralentissement même avec un certain nombre d'options consommatrices de calculs activées (indicateur de vitesse, d'altitude, ...). Je n'ai pas tout testé, mais un grand nombre d'options et je n'ai eut aucun problème.
Attention néanmoins à masquer le navigateur internet s'il est ouvert (pas besoin de le fermer) car son rafraîchissement créé de gros lags du simulateur. Ces lags disparaissent totalement lorsqu'il n'est plus affiché à l'écran.

Autres problèmes de lags (assez rares, et je ne suis pas sûr que cela provienne du simulateur) : après de nombreux vols (et crashs, 1h d'utilisation?), je constate parfois des lags. Il suffit de redémarrer le simulateur pour que ceux-ci disparaissent.


☯ Longévité
Le simulateur propose aussi des séances d'entraînement (de nombreux exercices sont proposés), et de nombreux exercices de pannes réelles : je ne les ai pas testé pour cet essai car (notamment pour les exercices de vol) je les avais déjà testé auparavant.
Les options de simulation sont très nombreuses et les possibilités énormes. On peut aussi jouer en multijoueur mais je n'y suis pas parvenu (j'imagine qu'il faut aussi faire de la translation de port puisque je ne suis pas directement connecté à internet), mais pour l'instant l'option ne m'attire pas encore.

J'ai aussi testé le vent : avec 8 m/s / 30km/h et des turbulences de 5 m/s /20 km/h et une vitesse de variation de 1m/s, ça commence à être sportif :). A 16 m/s / 60km je ne parvient plus à ramener mon écureuil et c'est le crash assuré :)) Le TRex450 s'en sort nettement mieux, mais il finit lui aussi au tapis tôt ou tard.
Le Soxos_DB7 avec 16 m/s / 60km de vent : j'arrive à le maintenir en vol quelques dizaines de secondes, et même parfois à le poser, avec un gameplay assez proche du rodéo :)
Le KDS700_innova dans les mêmes conditions : à peu près pareil. Le problème c'est que dès que les pales tournent au sol il s'en va en arrière donc il faut de suite mettre du gaz et du pas et tenter de laisser les pales le plus horizontalement possible. Très fun.
Conditions de vent pour rester réaliste :
- Vent violent : 8m/s de vent avec des turbulences de 2m/s et une variation de 1 m/s
- Vent fort : on divise par 2 : 4m/s et turbulences de 1m/s et une variation de 0.5 m/s
- Vent modéré / conditions classiques / bonnes : on divise par 2 : 2m/s (7km/h), turbulences de 0.5m/s et une variation de 0.2 m/s

La version de démo affiche un message de rappel (masquant presque entièrement l'écran, même si vous êtes en plein vol) toutes les 5-10 minutes vous indiquant que c'est une démo, ce qui est normal (l'objectif est de l'acheter).
C'est vraiment le meilleur simulateur d'hélicoptère radio-commandé sous Linux que je connaisse.
En achetant le jeu - outre le contenu additionnel, on obtient aussi les mises à jour gratuites.
Si vous êtes intéressé par le pilotage d'hélicoptères radio-commandés, cet émulateur est indispensable et sera vite rentabilisé :).
Cela fait déjà plusieurs soirées passées à m'y frotter et je ne m'en lasse pas (aux dépends de la mise à jour du Bottin :).

Côté ☺ :
• Une excellente réalisation (graphisme, son, interface)
• Une simulation très réaliste (on ressent même le pincement au coeur lorsque l'on écrase son modèle, du moins au début :)
• L'interface est très complète et propose des exercices d'entraînement.
• Les modèles d'hélicoptères sont nombreux (dans la version complète) et les aéroports aussi (idem).
• Chaque modèle dispose de ses propres réglages "d'usine", qu'il est possible de modifier et d'enregistrer pour qu'ils soient ensuite utilisés par défaut (très bien).
• Il est possible d'enregistrer les vols
• Le contenu est très important et de bonne qualité.
• Il supporte le multi-joueur
• Les mises à jours sont gratuites.

Côté ☹ :
• Plantage de la configuration plein écran mais peu important car on peut étendre la fenêtre sur tout l'écran (j'ai signalé le bug à M. Schreiner), ce qui revient au même.
• Quelques lags constatés avec certaines cartes où il y a beaucoup d'interactions avec le paysage, ou après un certain temps de jeu (1h ou 2), mais d'une manière générale, le jeu est très véloce et ne lag pas.
• Le petit hélicoptère TRex250 rend le menu inaccessible (mais on peux récupérer le contrôle en quittant et modifiant le fichier "ApplicationSettings.xml" manuellement)

☯ Conclusion :
En quelques mots : il est génial. Quelques petits inconvénients (cités ci-avant), mais rien de bien méchant en regard de ses capacités et de la qualité de la simulation.
Et finalement, le meilleur des compliments : j'ai acheté le simulateur après le test de la démo, j'ai reçu son code d'activation (le lendemain par mail), et l'ai activé sous l'interface.
J'ai téléchargé environ 2 Go de contenu additionnel (autres hélicoptères et aéroports en HD).
J'en suis pleinement satisfait : un excellent achat !