Freedoom - Le Bottin des Jeux Linux

Freedoom

Specifications

Title: Freedoom Type: Linux Game
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Shooter ➤ Fantasy & Sci-fi ➤ Doom 1&2, Hexen 1, Heretic, Strife Commercial:
Tags: Action; FPS; Shooter; Doom; id Tech 1 engine; Demons; Zombies; Horror; Sci-fi; Gore; Cult Classic; Co-op; Co-op vs AI; PvP; PvE; Deathmatch; Level Editor; Moddable Demo:
Released: Latest : 0.12.1 / Dev : 0328b36 Package Name: freedoom & freedm
Date: 2018-10-22 Extern Repo:
License: BSD Deb Repo: Debian
View: First person Package: ✓
Graphic: 3D Binary: ✓
Mechanics: Real Time Source: ✓
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game): 5 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 11078
Created: 2010-08-20 Updated: 2019-11-23

Summary

[fr]: Un ensemble de données libres pour les ports sources de Doom 1 (The Ultimate Doom) et Doom 2. Ces moteurs (id Tech engine) ont été libérés en 1997 sans les données, toujours en vente. Ce projet permet un jeu 100% libre avec 2 sets de données solo (Freedoom phase 1 au gameplay soft, comprenant 4 chapitres x 9 niveaux, équivalent à The Ultimate Doom, et phase 2 au gameplay plus brutal, avec 32 niveaux, le fusil à pompe & davantage d'ennemis) et 1 set pour le multi (FreeDM, avec 32 niveaux adaptés au deathmatch) à utiliser avec un moteur libre externe. [en]: A free/libre set of data for the source ports of Doom 1 (The Ultimate Doom) and Doom 2. These engines (id Tech Engine) were released in 1997 without the data, still on sale. This project allows a 100% free game with 2 sets of SP data (Freedoom Phase 1 with a soft gameplay, including 4 chapters x 9 levels, equivalent to The Ultimate Doom, and phase 2 with a more brutal gameplay, 32 levels, the shotgun & more enemies) and 1 set for MP (FreeDM, with 32 levels adapted to deathmatch) to use with an external free/libre engine.

Videos

Gameplay (SP) : (v.0.12) Freedoom Phase 1 (Oblation Temple), Freedoom Phase 2 (Dark Depths), Freedoom Phase 2 (Gamma Labs),


Gameplay (MP) : (v.0.12) FreeDM (Refinary), (Temple of Ammon), (Industrial Outland),


Linux joue / Linux plays : Chris Were Digital, Frederic Bezies [fr], Keith Henderson, De l'Attaque du Manchot [fr],

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t ts gd(0.12) gd(0.11) id r lp lp lp[fr] lp[fr] lp[pt] g(0.12) g g g g g g g g g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

Commercial : (empty)

Resources
• Doom Soundtrack (Unofficial, by a fan) : [sycraft.org (Doom Soundtrack)]
• Brutal Doom (a gore-themed mod) : [Mod DB (Download)] [Doom Wiki] [Trailer on YouTube]
Technical informations
[Open Hub] [Doom Wiki] [Wikia] [Doom WIKI (Source port aka Doom engines)]

Social
Devs (Freedoom Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Simon Howard [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Freedoom) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Doom (franchise)) [fr] [en] [de]]
[Jeux libres [fr]] [Fedora [fr]] [The Linux Game Tome] [Debian (wiki) (freedoom) (freedm)]

Reviews


News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Changes with v. 0.12.1 (20191022)] [HOLaRSE [de] (20191019) (SotN)] [De l'Attaque du Manchot [fr] (20190506)] [Linuxfr (20170306) [fr]]

Description [fr]

Un ensemble de ressources permettant de jouer à l'équivalent libre de Doom 1 (The Ultimate Doom) et Doom 2, par la Freedoom Team.

Freedoom est un ensemble de données libres pour les ports sources de Doom 1 (The Ultimate Doom) et Doom 2. Ces moteurs (id Tech engine) ont été libérés en 1997 sans les données, toujours en vente. Ce projet permet un jeu 100% libre avec 2 sets de données solo (Freedoom phase 1 au gameplay soft, comprenant 4 chapitres x 9 niveaux, équivalent à The Ultimate Doom, et phase 2 au gameplay plus brutal, avec 32 niveaux, le fusil à pompe & davantage d'ennemis) et 1 set pour le multi (FreeDM, avec 32 niveaux adaptés au deathmatch) à utiliser avec un moteur libre externe.

Freedoom est décliné en 2 livrables :

➯ Livrable n°1 : Freedoom: Phase 1+2 (paquet freedoom dans les dépôts Debian), la version "jeu solo" déclinée en :
• Freedoom Phase 1 (anciennement nommé "Ultimate IWAD") : contient 4 chapitres de 9 niveaux chacun, livrant une grande variété de labyrinthes et d'ennemis, et un gameplay dosé pour démarrer en douceur. Il s'agit de l'équivalent libre de The Ultimate Doom (une extension commerciale de Doom 1 - gratuite pour ceux qui avaient acheté Doom 1, ajoutant un 4ème épisode de 9 niveaux supplémentaires).
• Freedoom Phase 2 (anciennement nommé "Complete IWAD") : une extension de 32 niveaux, ajoutant le fusil à pompe à 2 coups, et davantage de types d'ennemis, et un gameplay plus brutal, pour tester vos limites.

➯ Livrable n°2 : FreeDM (paquet freedm dans les dépôts Debian) :
La version "jeu multi". Un ensemble complet de données de haute qualité, orientées vers le jeu multijoueur en Deathmatch (match à mort). Challengez vos amis en naviguant au travers de 32 niveaux dans lesquels vous pourrez vous traquer et vous chasser.

À propos de Brutal Doom :

Freedoom est également compatible avec le mod Brutal Doom (voir la fiche "Ressources - Doom 1&2, Heretic, Hexen 1&2, Strife" du Bottin), un mod modifiant le gameplay et l'apparence du jeu pour le rendre plus gore (éclaboussures de sang sur les murs et le sol, morceaux de chaire de monstres, modification des effets lumineux et sonores, changement du gameplay avec des monstres plus rapides, plus imprévisibles et plus dangereux, ...). Selon le site Wikia, John Romero lui-même aurait déclaré que Brutal Doom aurait pu détruire l'industrie du jeu s'il était sorti en 1993 à la place de Doom :).

Brutal Doom est aussi compatible avec les jeux : The Ultimate Doom, Doom II: Hell on Earth et Final Doom.
Brutal Doom est compatible avec les moteurs : ZDoom, GZDoom, Skulltag, et Zandronum (tous dans le Bottin).

Voir aussi / See also (alternative content for Doom, Heretic, Hexen) : Blasphemer, Freedoom, Zauberer,

Moteurs Linux utilisables / Available Linux engines : Doomsday, Chocolate Doom, GZDoom-GPL, (liste à mettre à jour ultérieurement)


Un FPS d'action libre.

Le projet Freedoom vise à créer un jeu de tir à la première personne à contenu entièrement libre. Mais Freedoom en lui-même n’est que la matière première d’un jeu : il doit être associé à un moteur de jeu compatible. La page de téléchargement répertorie quelques recommandations.

id Software a publié le code source de son jeu classique, Doom, sous la licence publique générale GNU. Cela signifie que le code du programme qui alimente Doom est libre; Freedoom complète ceci avec des niveaux libres, des illustrations, des effets sonores et de la musique pour créer un jeu totalement libre.

Freedoom est en réalité trois jeux en un, consistant en deux campagnes solo et un ensemble de niveaux destinés au match à mort (deathmatch) multijoueur (FreeDM).
Un contenu de remplacement compatible


Un remplacement libre compatible

Il existe un vaste catalogue de plusieurs décennies, contenant des milliers de niveaux de Doom et d’autres «mods» créés par les fans du jeu original. Freedoom vise à être compatible avec ceux-ci et permet à la plupart d'entre eux d'être joués sans avoir à utiliser de logiciel non libre.

Au moment où le projet GNU commençait à développer un système d’exploitation libre pour remplacer Unix, notre objectif est de fournir un remplacement libre à Doom. Si vous avez des compétences artistiques (visuelles, musicales, ou peut-être que vous aimez simplement faire des niveaux !), Vous pouvez nous aider à atteindre cet objectif en contribuant au projet !


Une collection d'œuvres artistiques réutilisables

Freedoom contient des centaines de textures originales, des effets sonores et des morceaux de musique qui peuvent être réutilisés libres de droits par les auteurs de niveaux de Doom et d'autres développeurs de jeux indépendants.

Freedoom est sous licence BSD - la seule chose requise est que vous incluez une courte déclaration de copyright qui crédite le projet Freedoom.



Wikipedia:

Freedoom est un jeu vidéo de tir à la première personne en développement, disponible en plusieurs versions :

• Freedoom Phase1 (anciennement Ultimate IWAD), inspiré du WAD de The Ultimate Doom ;
• Freedoom Phase 2 (anciennement Complete IWAD), inspiré du WAD de Doom II ;
• FreeDM, pour jouer en mode Deathmatch, avec une structure semblable à Doom II.

Un WAD basé sur la version shareware de Doom a également été disponible.

Freedoom est possible car id Software a libéré le code source du Doom engine en 1997 sous licence GPL. En combinant Freedoom avec un moteur compatible avec Doom, il est possible de jouer aux différentes extensions (fichiers PWAD) originellement conçues pour Doom ou Doom II. Les monstres, armes, textures et autres éléments graphiques de Freedoom sont libres, et différents de ceux de Doom, mais leur comportement est identique.

La première version « finale », numérotée 0.8, est publiée le 1er janvier 2014, intégrant notamment, en tant que 4e épisode de Freedoom1, le WAD Double Impact (originellement publié en 2011). Les versions ultérieures, 0.9 puis 0.10, apportent d'autres améliorations : interface, sons, graphismes (sprites...), etc.

Les versions Freedoom Phase 2 et FreeDM incluent des ressources compatibles avec Final Doom, et permettent donc de jouer des PWAD nécessitant normalement la possession d'un IWAD de cette extension, TNT: Evilution ou The Plutonia Experiment.

Utilisation

Le site officiel Freedoom permet de télécharger des IWAD (données de jeu), sans moteur de jeu. Il faut exploiter ces IWAD avec un port de Doom comme PrBoom, ZDoom, Boom, ou tout autre port compatible avec Doom. Freedoom nécessite en effet plusieurs fonctions avancées spécifiques à Boom et ne fonctionnera pas avec le logiciel d'origine de Doom.

Il est possible, cependant, d'utiliser les ressources de Freedoom avec d'autres ports, comme Doomsday Engine ou Chocolate Doom, en le combinant avec un PWAD.

La version multijoueur FreeDM, a été développée indépendamment avant d'être rattachée au projet. C'est la seule version à être compatible avec le logiciel d'origine de Doom et à ne pas employer de fonctionnalités issues de Boom.

La future version finale de Freedoom sera compatible avec le logiciel d'origine, et n'utilisera plus de fonctionnalités issues de Boom.

Projets liés

Blasphemer est un projet visant à créer une version libre d'Heretic, autre jeu vidéo basé sur le Doom engine.

Zauberer est un projet similaire concernant Hexen.

Contrairement à Freedoom, Blasphemer et Zauberer ne sont pas encore fonctionnels.

Description [en]

"A free/libre set of data for the source ports of Doom 1 & Doom 2" -- Le Bottin

A free FPS action game

The Freedoom project aims to create a complete free content first person shooter game. But Freedoom by itself is just the raw material for a game: it must be paired with a compatible game engine to be played. The download page lists some recommended ones.

id Software released the source code to their classic game, Doom, under the GNU General Public License. This means that the program code that powers Doom is free; Freedoom complements this with free levels, artwork, sound effects and music to make a completely free game.

Freedoom is actually three games in one, consisting of two single player campaigns and one set of levels intended for multiplayer deathmatch (FreeDM).


A compatible free replacement

There is a massive decades-long back catalog containing thousands of Doom levels and other “mods” made by fans of the original game. Freedoom aims to be compatible with these and allows most to be played without the need to use non-free software.

Just as the GNU project was started to develop a free operating system to replace Unix, we aim to provide a free replacement for Doom. If you have artistic skills (visual, musical, or maybe you just like making levels!) then you can help us achieve that aim by contributing to the project!


A collection of reusable artwork

Freedoom contains hundreds of original textures, sound effects and music tracks that can be reused royalty-free by Doom level authors and other independent game developers.
Freedoom is liberally licensed under the BSD license - all that is required is that you include a short copyright statement that credits the Freedoom project.


Freedoom is actually three games in one, consisting of two single-player oriented campaigns and one set of levels designed exclusively for multiplayer deathmatch:

• Freedoom: Phase 1
Four chapters, nine levels each, totalling 36 levels. This game aims for compatibility with The Ultimate Doom, also known as plain Doom or Doom 1.

• Freedoom: Phase 2
32 levels in one long chapter, featuring extra monsters and a double-barrelled shotgun. This project aims for compatibility with Doom II and Final Doom.

• FreeDM
A 32-level game designed for competitive deathmatch play.

The engine uses a single file, such as freedoom2.wad, that contains all the game data such as graphics, sound effects, music, and so on. This file is often called an “IWAD” by those in the Doom and Freedoom communities. While the Doom engine source code is free, you would normally still need one of the proprietary data files from id Software to play Doom. Freedoom aims to create a free alternative: combined with the GPL-licensed Doom source code, this results in a completely free game.


Debian :

• freedoom - two single player campaigns for Doom-compatible engines

The Freedoom project aims to produce three base-game data files (IWADs) for Doom-compatible engines. With it comes the capability to also play the wide range of mods created for Doom by a vibrant community.

Freedoom: Phase 1 contains four chapters, nine levels each, to provide a smoothly-paced first person action game. In it is a wide variety of mazes and enemies to fight and challenge your reflexes.

Freedoom: Phase 2 is a 32-level game, expanding upon Phase 1 and adding a double-barrelled shotgun and more enemy types, along with even more brutal gameplay to really test your limits.

Freedoom: Phase 1 is fully compatible with The Ultimate Doom mods. Freedoom: Phase 2 is fully compatible with Doom II and Final Doom mods.


• freedm - multiplayer deathmatch game for Doom-compatible engines

The Freedoom project aims to produce three base-game data files (IWADs) for Doom-compatible engines. With it comes the capability to also play the wide range of mods created for Doom by a vibrant community.

FreeDM is a fast-paced set of levels designed for multiplayer deathmatches, part of the Freedoom project. Challenge your friends to the most torturous test of their abilities as you navigate through 32 levels stalking and hunting them.

FreeDM is fully compatible with Doom II mods.


Wikipedia:

Freedoom is a project aiming to create open content for the free and open source software Doom engine. The project distributes three IWAD files: the two single-player campaigns named Freedoom: Phase 1 and Freedoom: Phase 2, and FreeDM, which contains a collection of deathmatch levels.

The project presents itself as complementary to the free and open source code of the Doom engine released by id Software in 1997 under the GNU GPL license. The content is licensed under the permissive 3-clause BSD license. It allows custom levels and other customizations designed for Doom, Doom II or Final Doom (e.g. PWAD files) to be used with Freedoom.

Features

It is distributed as IWAD files (game data) only without a game engine. The player must provide a Doom source port which are unofficial ports of the Doom engine. The website recommends using GZDoom and/or Crispy Doom. In the past, Freedoom required a limit-removing engine with Boom extensions and would not work with the original Doom engine's source release properly, due to the static limits of the original Doom engine and lack of Boom extensions. Currently (for the 0.11.1 version), support for Boom extensions is no longer imperative and Freedoom should run on any limit-removing engine. The future 1.0 version of Freedoom is expected to be fully compatible, except for the savegame buffer overflows for certain levels, with the original Doom engine, also known unofficially as Vanilla Doom, and, consequently, with certain conservative fan-made ports, such as Chocolate Doom.

Gameplay

The gameplay mechanics (monster and weapon behavior, etc.) are identical to the original Doom games, but with completely original artwork and level design.

Freedoom: Phase 1

This IWAD contains levels arranged into four episodes, similar to the original Ultimate Doom. This allows mods for the original game to be played.

Freedoom: Phase 2

This IWAD contains levels in a flat linear progression, similar to Doom 2. This allows mods for Doom 2 and Final Doom, which consists of two standalone megawads: TNT: Evilution and The Plutonia Experiment, to be played.
FreeDM

This IWAD, compatible with the original Doom engine, is a collection of original deathmatch levels, using the same artwork as the main Freedoom IWADs. Also, this one can be used to play mods for Doom 2 and Final Doom.

Similar projects

The project has also inspired other similar projects, such as Blasphemer for Heretic, and Zauberer, for Hexen.

Installation [fr]

INSTALLATION :
Les paquets freedm et freedoom sont tous deux dans les dépôts Debian. Installez-les.
L'installation est ultra simple : il suffit d'installer ces paquets via votre gestionnaire de paquet, une dépendance vers le paquet prboom-plus installe le moteur PrBoom+ (dans le Bottin) par défaut.


Remarques :
• Si vous souhaitez jouer à l'équivalent libre de Doom 2, vous jouerez à Freedoom: Phase 1+2 (paquet "freedoom" ci-dessus). Il fournit un fichier "doom2.wad" utilisable par la plupart des moteurs de Doom 2 (sauf indication contraire dans les fiches du Bottin, ce qui est le cas par exemple du moteur Chocolate Doom). Le moteur PrBoom+ est installé par défaut dans les dépôts Debian, mais vous pouvez en installer / utiliser un autre compatible avec Doom 2 (voir la catégorie "Strategy ➤ Shooter ➤ Fantasy & Sci-fi ➤ Doom 1&2, Hexen 1, Heretic, Strife" dans le Bottin). Le projet Freedoom recommande chaudement les moteurs Odamex et PrBoom+. Doomsday (en dépôts) est aussi une excellente alternative.

• Si vous souhaitez jouer en multijoueur avec des cartes orientées Deathmatch (et des moteurs compatibles avec freedoom), vous jouerez avec FreeDM (Free DeathMatch, paquet freedm).

• Pour tester un moteur de Doom 1 : vous pourriez aussi installer le paquet "doom-wad-shareware". Ce dernier vous installe un fichier basique et limité (shareware) qu'il copie dans : /usr/share/games/doom/doom1.wad). Il vous suffit ensuite de le recopier dans le répertoire de votre moteur.

• D'autres cartes et projets / ressources vous sont aussi proposées sur la fiche "Doom 1&2, Heretic, Hexen 1, Strife - Ressources" dans le Bottin.


LANCEMENT DU JEU :

Sous votre gestionnaire de fenêtre : Alt F2 fait apparaitre une console, en saisissant freedm (sans valider), vous verrez apparaître les options disponibles.
Sélectionnez et validez :
• "FreeDM" : si vous souhaitez jouer à Doom 2 en ligne / en arènes et en DeatMatch,
• ou "Freedoom: Phase 1" ou "Freedoom: Phase 2" : si souhaitez jouer à Doom 2 en local.



How to play

Hopefully, your engine of choice should already be capable of running Freedoom without extra configuration. This may not be the case, however, if the engine does not recognize any of the filenames for Freedoom, and might require manual intervention to make it so. One of the following options should do the trick:

• Use the -iwad command line parameter. For example, to play Phase 2, you can enter -iwad freedoom2.wad either from a command prompt/terminal, or adding it to an application shortcut.

• Use the DOOMWADPATH environment variable. Many engines support this variable to add directories and/or IWADs to their search path. The exact syntax matches your operating system’s normal PATH environment variable.

• Rename the game IWADs. This may be a bit crude, but you can rename the files to match those of Doom’s. This is often the easiest quick-fix, although it is normally desirable to use one of the above methods if possible.
⚬ freedoom1.wad can be renamed to doom.wad
⚬ freedoom2.wad can be renamed to doom2.wad
⚬ freedm.wad can be renamed to doom2.wad

Test [fr]

Test (0.10.1) de goupildb :
(15 min)
Voilà longtemps que je n'avais pas testé ces jeux.
Un graphisme, des niveaux, une interface, une bande musicale et des sons originaux et de très bonne qualité.
Cerise sur le gâteau, c'est simple à installer et à utiliser.
Freedoom procure des heures de gameplay avec des monstres originaux, de nouvelles cartes inédites et une belle réalisation
FreeDM vous met directement dans une arène avec toutes les armes à dispo, pour les amateurs de boucherie en vase clôt :)
De l'excellent boulot ! Un grand bravo et un grand merci à toute l'équipe !


Commentaires généraux :
Freedoom est - au même titre que les jeux commerciaux Windows avec un moteur Linux disponible, classé non pas en outil (les moteurs sont classés en outils) mais en jeu.