Freeciv - Le Bottin des Jeux Linux

Freeciv

Specifications

Title: Freeciv Type: Linux Game
Genre: Strategy Status:
Category: Strategy ➤ Wargame ➤ On map ➤ Economy ➤ Civilization Commercial:
Tags: Civilization; Strategy; 4X; Action; Exploration; Tactical; Economy; Diplomacy; Trading; Political; Browser game; Classic; Remake; Open World; Fog of War; Tech tree; Moddable; Replay Value; PvP; PvE; Competitive; Local Multi; Online Multi; Local Co-op; Co-op; Co-op vs AI Demo:
Released: Latest : 2.6.0 / Dev : 2.6.0 / 21cf316 Package Name: freeciv-client-sdl, freeciv-server, freeciv-data
Date: 2018-10-14 Extern Repo:
License: Freeciv : GPL v2 / Freeciv-web : AGPL v3 Deb Repo: Debian
View: Third person Package: ✓
Graphic: 2.5D Binary: ✓
Mechanics: Turn-Based Source: ✓
Played: Single & Multi PDA: ✓
Quality (record): 5 stars Quality (game): 5 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 11074
Created: 2010-08-20 Updated: 2018-10-18

Summary

[fr]: Un jeu libre et multi-plateforme, solo/multi (local/en ligne, avec ou sans IAs), de stratégie au tour par tour (4X) et de construction d'empire offrant différents types de gameplay (le jeu est modulaire, les règles sont modifiables) dont celui de Civilization I & II : le jeu démarre à la préhistoire, l'objectif est la suprématie sur les autres protagonistes, en menant sa civilisation de l'âge de Pierre à celui de l'Espace ou d'être le premier à mener ses colons sur la planète Alpha Centauri. Une version HTML permet le jeu via le navigateur sans inscription préalable. [en]: A free/libre, cross-platform, single / multi-player (local / online, with or without IAs), turn-based strategy (4X) & empire building game offering different types of gameplay (it is modular, the rules are modifiable) including that of Civilization I & II: the game starts in prehistory, the objective is the supremacy over the other protagonists, leading its civilization from the Stone Age to that of the Space Age, or to be the first to lead its settlers on the Alpha Centauri planet. An HTML version allows the game via the browser without prior registration.

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :


Gameplay [en] (Online version) :


How To utilisateur / User How To :


Arago's (a company who research on general AI) Hans-Christian Boos Talks While Their AI Plays Freeciv at Disrupt London 2016 :

Links

Website & videos
[Homepage (classic) (HTML5)] [Dev site (classic) 1 2] [Dev site (HTML5)] [Features/About] [Screenshots] [Videos t ts gd id r r r r lp ht ht ht ht ht g g g g g g g g g g g g[fr] g[de] g[de] g[ru] g[ba] g[pl] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g[jp] g[jp] g] [Reviews] [WIKI 1 2] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

Commercial : [Support their work (Donate)]

Resources
• Tilesets for Freeciv : [Freeciv (Tilesets)]
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames] [Gros Pixels (Civilization) [fr]]

Social
Devs (Freeciv Team [en]) : [Site] [Forums] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (Sid Meier [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2 3]
Devs (Bruce Campbell Shelley [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Freeciv) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Civilization) [fr] [en] [de]]
[JeuxLinux [fr]] [Jeux libres [fr]] [UBUNTU [fr]] [Framalibre [fr]] [The Linux Game Tome] [HOLaRSE [de]] [Wikia] [Debian (wiki)] [Mod DB] [Indie DB]

Reviews
[Uziana] [LinuxFocus] [ninemsn (Top 5 best (free) open source games)] [FOSSwire]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[HOLaRSE [de] (20171203) (SotN)]

Description [fr]

Un jeu de stratégie et de construction d'empire modulaire permettant de jouer à Civilization I & II ou d'autres jeux, par la Freeciv Team (Civilization par Sid Meier et Bruce Shelley pour MicroProse).
2 versions : En Java et JavaScript/HTML5 (compatible avec Google Chrome et Firefox).

Freeciv est un jeu libre et multi-plateforme, solo/multi (clients/serveur en local/en ligne, avec ou sans IAs), de stratégie au tour par tour (4X) et de construction d'empire offrant différents types de gameplay (le jeu est modulaire, les règles sont modifiables) dont celui de Civilization I & II (de Sid Meier et Bruce Shelley pour MicroProse) : le jeu démarre à la préhistoire, l'objectif est la suprématie sur les autres protagonistes, en menant sa civilisation de l'âge de Pierre à celui de l'Espace ou d'être le premier à mener ses colons sur la planète Alpha Centauri. Une version HTML permet le jeu via le navigateur sans inscription préalable.


Freeciv est un jeu de stratégie de construction d'empires libre et open source inspiré de l'histoire de la civilisation humaine. Le jeu commence dans la préhistoire et votre mission est de diriger votre tribu de l'âge de pierre à l'ère spatiale ...

Freeciv est un jeu de stratégie multijoueur libre au tour par tour, dans lequel chaque joueur devient le leader d'une civilisation, combattant dans un but ultime : devenir la plus grande civilisation.

Les joueurs de la série Civilization® de Microprose® devraient se sentir chez eux, car l'un des objectifs de Freeciv est d'avoir des modes facultatifs (appelés règles) avec des règles compatibles.

Freeciv est maintenu par une équipe internationale de codeurs et d'amateurs, et est facilement l'un des jeux de réseau les plus amusants et les plus addictifs des environs !
Cela signifie aussi qu'il dispose d'un support multilingue très étendu, quelque chose de rare dans les jeux.

⊗ Démarrer avec Freeciv

Freeciv est beaucoup plus qu'un jeu : dans Freeciv, les joueurs peuvent décider quelles seront les règles ! Cela signifie que contrairement à presque tous les autres jeux informatiques, Freeciv peut être un jeu différent chaque fois que vous jouez. Cette opportunité a un certain coût. Surtout au début, un joueur essayant de s'attaquer à toutes les subtilités et nuances de cette expérience de jeu complexe peut se perdre un peu. Cela peut même être écrasant.

Nul besoin de paniquer : l'opportunité de rendre le jeu complet signifie que vous pouvez le rendre assez simple à jouer. Vous pouvez même vous lancer et jouer à l'un des scénarios par défaut en quelques minutes.

⊗ IAs : joueurs d'intelligence artificielle

Vous pouvez jouer à Freeciv en solo, avec un ou plusieurs joueurs intelligents artificiels (IA) gérés par l'ordinateur, en temps réel et dans le monde entier en hébergeant un jeu sur Internet, ou il peut être joué en tout nombre de combinaisons de ceux-ci. Par exemple, deux joueurs humains pourraient jouer avec de nombreuses IA, tous fonctionnent sur deux machines connectées les unes aux autres.

Parmi les nombreux choix de règles possibles, il est possible de faire jouer les joueurs IA avec une connaissance complète de toutes les positions des joueurs et des effets de toutes les règles, ou (si c'est le genre de jour où vous avez juste besoin de battre quelque chose ), vous pouvez configurer les AIs pour jouer comme des débutants - le tout sans offenser votre famille ou vos amis ! Si vous êtes du type analytique, vous pouvez mettre l'action en Pause et observer tous les joueurs - et même prendre la place en jeu d'une ou plusieurs IA, si vous le souhaitez.

⊗ Structure de base de Freeciv

Toute cette complexité signifie que pour tirer le meilleur parti de Freeciv, vous devez vraiment vous imprégner de sa structure de base.

Pour commencer, Freeciv utilise deux programmes différents : un «serveur» pour exécuter le jeu, suivre tous les mouvements des joueurs, faire avancer l'IA, suivre les règles du jeu pour ce jeu, montrer les effets de l'explosion nucléaire sur cette petite mais irritante tribu de barbares envahisseurs, etc., et un "client" pour chaque être humain (je fais des hypothèses, ici ...) jouant sur son ordinateur. Donc, pour une session de jeu composée de trois joueurs humains et de six IA, vous aurez besoin d'un serveur (dans certaines versions il est dénommé civserver.exe) et de trois programmes client (parfois dénommé civclient.exe) exécutés en même temps. Le programme serveur peut s'exécuter sur la même machine que l'un des joueurs utilise.

Comme vous avez probablement pu le deviner, le programme serveur unique est l'endroit où toutes les règles pour ce jeu particulier sont conservées; Le (s) programme (s) client (s) suivent chacune les commandes pour leurs joueurs respectifs.

Par conséquent, même pour un jeu solo - un joueur humain et n'importe quel nombre d'IA -, vous devez exécuter à la fois le serveur et les programmes clients. Pour un jeu avec quatorze joueurs humains et seize IA, vous auriez besoin d'un serveur et de quatorze clients en cours d'exécution.

⊗ Disponible en plusieurs langues: machine et humain

Vous pouvez jouer à Freeciv avec des joueurs disposant d'ordinateurs avec différents systèmes d'exploitation (par exemple, Windows, Linux, Mac) dans une variété de langues humaines (français, croate, espagnol, anglais, etc.).

Afin de conserver la flexibilité incroyable de Freeciv, la communauté des joueurs qui gèrent la croissance et le développement du jeu crée d'abord (ou modifie) le code générique, puis le compile dans le système d'exploitation informatique spécifique (ce qui le fait fonctionner avec Windows, Linux , Mac, etc.).

Voici un autre avantage du développement de Freeciv en tant que programme «open source» : si vous êtes un peu plus aventureux, essayez l'une des «nightlies», les versions à-jour-prêtes-à-jouer-sans-tous-les-bugs. N'oubliez pas que ces versions intermédiaires ne sont pas complètement dénuées de bugs. En fait, l'une des raisons de ces mises à disposition est que les joueurs expérimentés peuvent détecter les bugs et les signaler afin que notre communauté Freeciv puisse rendre les versions «stables» aussi propres que possible.

Néanmoins, pour commencer à jouer Freeciv, vous n'avez vraiment besoin que de la version client correspondant à votre ordinateur dans la langue que vous choisissez de jouer. Une fois que vous démarrez ce programme, vous pouvez vous joindre à un jeu déjà en cours, ou (mieux) à un jeu qui est sur le point de commencer.

Vous vous connectez alors à ce jeu et choisissez (ou supposons que si le jeu ait déjà commencé) un joueur, avec une nationalité, un drapeau de pays et un mandat pour être le dernier restant (ou le premier ayant atteint la lune, ou celui avec le plus haut score à un certain point du jeu ... le jeu est flexible, soyez-en assuré !). À partir de ce moment-là, vous entrez dans le jeu en tant que leader national et commencez à faire des démarches.

⊗ Hébergement de votre propre session de jeu

Si vous êtes prêt à commencer à héberger un jeu, vous aurez à démarrer le serveur qui fonctionnera sur votre machine, prendre des décisions sur les règles du jeu, les réglages physiques, le nombre de joueurs, etc. et créer l'environnement dans lequel votre nouveau jeu sera joué. Les autres joueurs, exécuteront leur programme client individuel, vous contacteront pour rejoindre votre jeu. Une fois que vous obtenez le nombre de joueurs que vous souhaitez (qui est également configurable), le jeu débutera ensuite sur l'ordinateur de chaque joueur.

Il existe plusieurs façons de configurer un jeu en solo (avec ou sans IA). Le plus simple est d'utiliser l'une des versions spécialement conçues pour le jeu solo. Cette version combine à la fois le serveur et le client en un seul programme, afin que vous puissiez démarrer, faire tous les choix de règles et commencer à jouer.

⊗ L'objectif

Dans Freeciv, vous construisez des villes qui, à leur tour, peuvent construire des armées pour attaquer les autres joueurs.
Cette partie supposera que vous jouez sur le jeu de règles par défaut et que vous jouez pour gagner en éliminant les autres joueurs ou que vous soyez le premier à envoyer un vaisseau avec de nouveaux colons sur Alpha Centauri (NdT : les principes de base du jeu Civilization).

Avec les paramètres par défaut, vous commencez avec 2 colons, 2 travailleurs et 1 explorateur. À l'aide du pavé numérique, déplacez les colons sur un bon emplacement et créez une ville en appuyant sur b (pour "build" aka construire). Vous pouvez aussi vous déplacer en diagonale. Freeciv est un jeu au tour par tour ; chaque unité se déplace une fois par tour. Le tour se termine quand tout le monde clique sur "Turn Done" ou quand le temps maxi (NdT : pour jouer) est atteint.

Dans une ville, vous pouvez également créer des améliorations qui peuvent aider la ville à grandir et à prospérer. Certaines améliorations permettent à une ville de croître. Vous devriez également créer des "wonders" (NdT : merveilles), car elles peuvent donner au joueur des avantages très importants ; Par exemple, le programme Apollo vous permet de voir la carte entière.

Les villes produisent également des unités, qui peuvent être utilisées à diverses fins, par exemple en tant que combattants de guerres ou pour l'amélioration de l'infrastructure. Différentes stratégies portent sur des différences d'accents mis sur des choses externes et internes à une ville.

Pour la plupart des joueurs, le but ultime du jeu est de gagner soit en utilisant des unités militaires pour conquérir toutes les civilisations opposées, soit en utilisant des connaissances et une production scientifiques massives pour construire un vaisseau spatial et l'envoyer sur Alpha Centauri avant que vos rivaux ne puissent le faire.



Debian:

Jeu de stratégie au tour par tour inspiré de Civilization
Freeciv est un clone libre du jeu de stratégie au tour par tour Civilization. Dans ce jeu, chaque joueur devient le chef d'une civilisation, combattant pour le but ultime : l'extinction de toutes les autres civilisations.


Différences principales entre Colonization et Civilization (inspiré de la page Wikipedia En) :

Les jeux Colonization et Civilization sont assez semblables en apparence et par leur mécanique au tour par tour, mais diffèrent par leur gameplay.
• Civilization a été développé par Sid Meier et Bruce Shelley en 1991 pour le compte du studio MicroProse. Le joueur est déjà établi sur la carte, son objectif est de développer / forger son empire / sa civilisation en compétition avec de 2 à 6 autres civilisations dirigées par l'ordinateur ou d'autres joueurs, en démarrant avec presque rien (1 ou 2 colons) en 4000 avant Jésus Christ, jusqu'en des temps futuristes (en 2100). Le jeu peut être remporté soit en détruisant toutes les autres civilisations, soit en étant la première civilisation à atteindre la planète Alpha Centauri.
• Colonization a été développé par Sid Meier et Brian Reynolds un peu plus tard, en 1994, également pour le compte du studio MicroProse. Il ressemble à Civilization, néanmoins son gameplay est différent. Dans Colonization, le jeu se déroule Outre-Atlantique en 1492 pour se finir en 1850. Le joueur dirige l'expansion de sa colonie (Française, Anglaise, Néerlandaise ou Espagnole) au service de la couronne, les autres nations étant dirigées par l'ordinateur. A mesure que les colonies deviennent auto-suffisantes, elles se rebellent, et pour gagner le joueur devra déclarer l'indépendance et dans un combat mettre en défaite les forces expéditionnaires Royales. Le joueur voyage avec 2 unités à bord d'un navire vers des terres inconnues, la carte se révèle peu à peu, le nouveau monde est découvert, il rencontre les Indiens, une colonie est fondée, les colons commencent à modifier leur environnement pour améliorer leur productivité, le vaisseau est renvoyé en Europe pour rapporter davantage de colons. Le jeu accorde une part très importante à la production alimentaire, à l'industrie et au commerce de marchandises. Les ressources tirées de la terre sont converties en produits de base et sont utilisées ou vendues.


Wikipedia :

Freeciv est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour, libre, copiant la plupart des concepts du jeu commercial Civilization dans lequel chacun des joueurs devient le chef d'une civilisation, luttant pour parvenir au but : devenir la plus grande civilisation.

Freeciv est développé et maintenu par une communauté internationale de codeurs libres et de fans pour enrichir le jeu original Civilization. Il fonctionne sous Amiga, Linux, Mac OS et Windows.

Description

Les joueurs prennent le rôle du chef d'une nation, depuis l'an 4000 av. J.-C., et doivent guider leur peuple à travers les siècles. Avec le temps, de nouvelles avancées scientifiques émergent, ce qui permet la construction de bâtiments et la formation de nouvelles unités guerrières (ainsi que diplomates, explorateurs…). Les joueurs peuvent se livrer à des guerres sans fin ou former des alliances diplomatiques plus complexes.

La partie peut s'achever lorsque l'un des joueurs éradique tous les autres, ou s'il colonise l'espace, ou à une date donnée (l'an 2000 par exemple) — auquel cas la civilisation avec le plus haut score gagne. Les points attribués dépendent de la taille de la civilisation, de sa prospérité, de ses avancées scientifiques et culturelles.
Système de jeu

Freeciv s'avère très configurable, et peut utiliser différents systèmes de règles : Civilization I, Civilization II ou le mode Freeciv, ce dernier faisant partie des règles les plus populaires. Les graphismes et les sons peuvent être remplacés ; quant aux premiers, ils peuvent être isométriques ou en deux dimensions ou encore hexagonaux.

Freeciv est conçu pour le réseau, les parties multijoueurs. Les joueurs se connectent à un serveur, en réseau local ou sur internet, et jouent entre eux avec optionnellement des intelligences artificielles.

Un ou plusieurs joueurs agissent comme administrateurs et peuvent configurer les règles du jeu. Des règles typiquement modifiées sont :

• nombre de joueurs requis ;
• vitesse du développement technologique ;
• présence ou non de joueurs contrôlés par ordinateur ;
• présence ou non de barbares envahissant les civilisations ;
• proximité des villes ;
• distribution des îles et continents.

Les joueurs humains jouent simultanément, puis les intelligences artificielles (s'il y en a) et ainsi de suite.

CivWorld est un éditeur de cartes, libre lui aussi.

Description [en]

Freeciv is a Free and Open Source empire-building strategy game inspired by the history of human civilization. The game commences in prehistory and your mission is to lead your tribe from the Stone Age to the Space Age...

Freeciv is a free Turn-Based multiplayer strategy game, in which each player becomes the leader of a civilization, fighting to obtain the ultimate goal:
To become the greatest civilization.

Players of the Civilization® series by Microprose® should feel at home, since one aim of Freeciv is to have optional modes (called rulesets) with compatible rules.

Freeciv is maintained by an international team of coders and enthusiasts, and is easily one of the most fun and addictive network games out there!
That also means it has very extensive multilanguage support, something rare in games.


⊗ Starting with Freeciv

Freeciv is much much more than a game: In Freeciv the game players can decide what the rules will be! This means that unlike nearly every other computer game, Freeciv can be a different game each time you play. This opportunity comes with some cost. Especially at first, a player trying to tackle all the subtleties and nuances of this complex gaming experience can get a little lost. It can even be overwhelming.

No need to panic: The opportunity to make the game complex also means you can make it quite simple to play. You can even get up and playing one of the default scenarios within a matter of minutes.

⊗ AIs: Artificial Intelligence Players

You can play Freeciv solo, with one or more artificial intelligent players (AIs) run by the computer, in real time and worldwide by hosting a game through the internet, or it can be played in any numbers of combinations of these. For example, two human players could play with many AIs, all run on two machines connected to one another.

Among the many possible rules settings is the ability to make the AI players play with a complete knowledge of all the players' positions and the effects of all of the rules, or (if it's the sort of day in which you just need to beat something) you can set up the AIs to play like rank beginners — all without offending your family or friends! If you are the analytic type, you can pause the action and observe all of the players — even taking over the play of one or more AIs, if you like.

⊗ Freeciv basic structure

All this complexity means that to make the most of Freeciv you really do need to "wrap your brain around" its basic structure.

To begin with, Freeciv uses two different programs: A "server" to run the game, keep track of all the players' moves, make the AI moves, keep track of the game rules for this game, show the effects of the nuclear blast on that small but irritating tribe of invading barbarians, etc., and one "client" for each human (I'm making some assumptions, here…) playing on their computer. So for a game session consisting of three human players and six AIs, you will need one server (in some versions called civserver.exe) and three client (sometimes civclient.exe) programs running at the same time. The server program can run on the same machine one of the players is using.

As you probably could guess, the single server program is where all the rules for this particular game are kept; the client program(s) each track the commands for their respective player(s).

Therefore even for a solo game — one human player and any number of AIs — you need to run both the server and the client programs. For a game with fourteen human players and sixteen AIs, you would need one server and fourteen clients running.

⊗ Available in many languages: machine and human

You can play Freeciv with players running computers with different operating systems (e.g., Windows, Linux, Mac) in a variety of human languages (French, Croatian, Spanish, English, etc.).

In order to keep the amazing flexibility of Freeciv, the community of gamers who manage the game's growth and development first create (or alter) the generic code, then compile it for a specific computer operating system (thus making it work with a Windows, Linux, Mac, etc.).

Here is one more benefit from Freeciv's development as an "open source" program: If you are a little more adventurous try one of the "nightlies", the up-to-date-without-all-the-bugs-worked-out versions. Just remember that these in-between versions are not bug-free. In fact, one of the reasons for making these available is that experienced players can spot bugs and report them so that our Freeciv community can make the "stable" versions as clean as possible.

To start playing Freeciv, however, you really only need the client version for your computer in the language you choose to play. Once you start this program you can then join a game already in progress, or (better) a game that is about to start.

You will then logon to this game and choose (or assume, if the game has already begun) a player, with nationality, country flag and a mandate to be the last one standing (or the first to the moon, the one with the highest score at some point. . .the game is flexible, to be sure!). From that point you will enter the game as that national leader and start making moves.

⊗ Hosting your own game session

If you are ready to start hosting a game, you will need to start the server that will run on your machine, make some decisions about the game rules, physical setup, number of players, etc. and create the framework within which your new game will be played. Other players, running their individual client programs, will contact you to join your game. Once you get the number of players you desire (also configurable) the game will then start on each player's computer.

There are several ways of setting up a game as a solo player (with or without AIs). The simplest is to use one of the versions that has been especially designed for one-person play. This version combines both the server and the client into one program, so you can start it up, make all the rules choices and start playing.

⊗ The goal

In Freeciv you build cities, which in turn can build armies to attack the other players. This part will assume you are playing with a default set of rules and are playing to win by either eliminating the other players or being the first to send a ship with new colonists to Alpha Centauri.

With default settings, you start with 2 settlers, 2 workers, and 1 explorer. Using the numeric keypad, move the settlers to a good location and build a city by pressing b (for build). You can move diagonally, by the way. Freeciv is turn based; every unit can move once per turn. The turn ends when everyone clicks Turn Done or when a timeout is over.

In a city, you can also build improvements which can help the city grow and prosper. Some improvements let a city grow. You should also build wonders, as they can give the player very important advantages; for instance the Apollo Program lets you see the entire map.

Cities also produce units, which can be used for various purposes, from fighting wars to enhancing infrastructure. Different strategies depend on different focuses between things external and internal to a city.

For most players, the ultimate goal of the game is to win either by using military units to conquer all opposing civilizations, or by using massive scientific knowledge and production to build a spaceship to send to Alpha Centauri before your rivals can do so.


Debian:

Civilization turn based strategy game

Freeciv is a free clone of the turn based strategy game Civilization. In this game, each player becomes leader of a civilisation, fighting to obtain the ultimate goal: the extinction of all other civilisations.

This metapackage will install the recommended client to play Freeciv.


Wikipedia :

Freeciv is a single, and multiplayer, Turn-Based strategy game for workstations and personal computers inspired by the commercial proprietary Sid Meier's Civilization series. It is available for most desktop computer operating systems. Released under the GNU General Public License, Freeciv is free and open source software. The game's default settings are closest to Civilization II, in both gameplay and graphics (including the units and the isometric grid).

Description

Players take the role of tribal leaders in 4000 B.C. who must guide their peoples through the centuries. Over time, new technologies are discovered, which allow the construction of new city buildings and the deployment of new units. Players can wage war on one another or form diplomatic relationships.

The game ends when one civilization has eradicated all others or accomplished the goal of space colonization, or at a given deadline. If more than one civilization remains at the deadline, the player with the highest score wins. Points are awarded for the size of a civilization, its wealth, and cultural and scientific advances.

Features

☑ Comparable à Civilization 1 et 2,
☑ plusieurs thèmes,
☑ possibilité de définir les règles et la physique du jeu, de joindre une partie en cours,
☑ IA,
☑ jusqu'à 126 joueurs et 387 nations,
☑ support du chat,
☑ fonctionnalités d'administration (blocage de joueurs indésirables, suppression des messages des joueurs indésirables, votes, ...),
☑ cartes (jusqu'à 128 000 images) et scénarios,
☑ téléchargement et installation de contenus (mods, règles, fonds, ...) via une interface dédiée ("freeciv-modpack")
☑ brouillard de jeu,
☑ diplomatie,
☑ support des scripts lua,
☑ sauvegarde et chargement,
☑ aide en ligne,
☑ internationalisation (dont le Français),
☑ version Java (jeu via une interface externe) ou HTML5 (jeu via un navigateur internet), ...



☑ In general

• Generally comparable with Civilization I & II.
• Up to 126 players!
• Artificial Intelligence (AI) computer-controlled players.
• Internet & LAN multiplayer (TCP/IP).
• Support for a great number of platforms; see Requirements.
• Premade maps & scenarios!
• More than 50 playable units and 541 nations.
• Modpack support!
• Internationalization (i18n): translations for many languages available.
• In-game help system.

☑ Gameplay specific

• Full Fog of War.
• Diplomacy.

☑ Graphics

There are different graphics for different needs.

• 30x30 & 96x48 sized tiles, or almost any size you feel like drawing.
• 2, 64, 256 and more colors!

☑ User Interfaces

• GTK+
• SDL
• Qt
• Xaw

☑ Technical

• Written in C
• POSIX-compliant and very portable
• Scriptable via Lua
• Port 5556

☑ Languages

Freeciv has localisations for over 30 languages. See Interface Language for a complete list and instructions on how to choose one.

☑ Free software

Freeciv is Free software and that means a lot! It gives you as a user a great deal of liberty, which proprietary software just doesn't.

A little list of some of the advantages Freeciv has:

• It's free!
• The source code is available.
• You are allowed to copy, redistribute, charge money for & modify Freeciv. For more info on this subject refer to the license.
• A new release every now and then with new and exciting features!
• You can influence the development of the game dramatically!
• It uses the very (free software developers) friendly GNU General Public License.

Installation [fr]

INSTALLATION :

➥ Installation à partir du binaire du jeu :

Le jeu est en dépôt, il suffit d'installer le paquet.

PORT :

UDP 5555