ET-XreaL - Le Bottin des Jeux Linux

ET-XreaL

Specifications

Title: ET-XreaL Type: Tool
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Shooter ➤ WW I & II ➤ Misc. Commercial:
Tags: 3D engine; id Tech 3 engine; FPS; Cross-platform Demo:
Released: 0.3.0 Package Name:
Date: 2011-11-10 Extern Repo:
License: Code : GPL v2+ / Artwork : CC BY-NC-SA 3.0 & (zlib, md4, jpeg, curl, ft2, png) Deb Repo:
View: First person Package:
Graphic: 3D Binary:
Mechanics: Real Time Source: ✓
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game): 5 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 10962
Created: 2011-06-22 Updated: 2017-05-11

Summary

[fr]: Un moteur de FPS libre et multiplateforme compatible avec les données du moteur Wolfenstein: Enemy Territory [en]: ETXreaL is a graphics mod for Wolfenstein: Enemy Territory using the enhanced XreaL id Tech 3 GPL engine

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos r t t g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

Commercial : (empty)

Resources
[Enemy Territory de base (récup données)] [Liste des serveurs dédiés à ET-XreaL]
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

Social
Devs (Robert Beckebans 1 2] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Wolfenstein: Enemy Territory) [fr] [en]]
[The Linux Game Tome] [Mod DB] [LSDFunWar.Fr [fr]]

Reviews


News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Thread sur ETXreaL 0.3.0]
[Free Gamer] [Phoronix] [TrackBase]

Description [fr]

Un moteur de FPS libre et multiplateforme compatible avec les données du moteur Wolfenstein: Enemy Territory, par Robert Beckebans (treborator, aka trebor_7).
Il est basé sur le moteur id Tech 3 d'id Software.

ET-XreaL est moteur de FPS mono (via omni-bot, dans le Bottin) et multijoueur (axé sur le jeu en ligne et en équipes).
C'est une adaptation du moteur XreaL (dans le Bottin, une évolution majeure du moteur id Tech 3) pour lui ajouter une compatibilité avec les données du moteur Wolfenstein: Enemy Territory (une autre évolution plus ancienne du moteur id Tech 3) et ses mods.

Remarques :
• Ce portage ne concerne que le jeu Wolfenstein: Enemy Territory (et non Return To Castle Wolfenstein).
• Les jeux Return To Castle Wolfenstein et Wolfenstein: Enemy Territory ont été libérés (GPL) le 12 Août 2010. Cette libération ne concernait pas les données.

Le gameplay du jeu Wolfenstein: Enemy Territory :

Wolfenstein: Enemy Territory est un FPS opposant Alliés et forces de l'Axe, avec pour toile de fond la 2nde guerre mondiale.
C'est un jeu d'équipes, la victoire n'est acquise qu'en coopération (et si possible, coordination) avec ses coéquipiers.

Les joueurs rentrent dans le jeu en incarnant l'une des cinq classes de personnages suivantes, chacune ayant ses capacités de combat spécifiques :
• Le soldat (Soldier) utilise toutes sortes d'armes lourdes (mitrailleuse mobile, lance-roquettes, lance-flammes).
• L'espion/tireur d'élite (Covert Ops) peut voler les uniformes des ennemis tombés au combat et effectuer des missions de reconnaissance secrètes derrière les lignes ennemies. Il peut aussi poser des explosifs télécommandés, repérer des mines (avec ses jumelles), utiliser son fusil de sniper/d'autres armes furtives, lancer des grenades. Un ennemi passant dans son champ de vision apparaît à l'ensemble de ses coéquipiers via la carte.
• Les ingénieurs (Engineer) peuvent enfouir des mines terrestres, construire et réparer des structures de champ de bataille tel que des ponts, des tours de gardes et effectuer des opérations avancées dans le feu du combat pour obtenir des avantages pour leur équipe.
• Les médecins (Medic) soignent leurs coéquipiers tombés.
• Les officiers (Field Ops) disposent de jumelles permettant de marquer les positions ennemies pour une attaque aérienne ou au mortier, distribuent des munitions, détectent les espions.
Néanmoins quelque soit la classe choisie, les joueurs peuvent tous se servir d'armes de base telles que les couteaux, grenades ou mitrailleuses.

Voir aussi / See also (Wolfenstein: Enemy Territory ports & engines) : Enemy Territory: Legacy, ET-XreaL, OpenWolf, Wolfenstein: Enemy Territory,

Description [en]

ETXreaL is a graphics mod for Wolfenstein: Enemy Territory using the enhanced XreaL id Tech 3 GPL engine.
Our goal is to make ET with Doom 3 graphics.

Professional 3D artists don't like to work with the GtkRadiant or doing any kind of oldschool brushwork. They rather want to create their map or big parts in 3D tools like 3D Studio Max.
This is where the new ETXMap/DarkRadiant tool combination helps. It makes it easier to import 3D map objects using 3D Studio Max .ase files.
Basically, ETXreaL is perfect for modders who have id Tech 4 experience.
Mapping for ETXreaL is basically like mapping for Doom 3 including all the old 'lightmap' features. So, to sum up, a pro artist can create a map in less time with the new tools.

Features

Fonctionnalités du moteur XreaL :
☑ accélération GPU,
☑ éclairage adaptatif en vrai 64 bits,
☑ lumière solaire temps réel,
☑ nombreux effets semblables à ceux de Doom3,
☑ préparation des rendus hors écran (FBO),
☑ support OpenAL (son surround 5.1 et 7.1, modélisation d'ambiances sonores, …),
☑ streaming Ogg Vorbis du son et de la musique,
☑ décodage vidéo MPEG-4/DiVX,
☑ VOIP via Speex,
☑ support des réseaux en IPV6, ...


Extrait du fichier README.txt (en version 0.3.0) :

ETXreaL
☑ Modern OpenGL 3.2 renderer with all deprecated OpenGL calls removed
☑ Clever usage of vertex buffer objects (VBO) to speed up rendering of everything
☑ Avoids geometry processing each frame using the CPU (worst bottleneck with the Q3A engine)
☑ Renders up to 500 000 - 1 000 000 polygons at 80 - 200 fps on current hardware (DX10 generation)
☑ Optional GPU occlusion culling (improved Coherent Hierarchy Culling) useful for rendering large city scenes
☑ Doom 3 .MD5mesh/.MD5anim skeletal model and animation support
☑ Unreal Actor X .PSK/.PSA skeletal model and animation support
☑ True 64 bit HDR lighting with adaptive tone mapping
☑ Advanced projective and omni-directional soft shadow mapping methods like EVSM
☑ Real-time sun lights with parallel-split shadow maps
☑ Optional deferred shading
☑ Relief mapping that can be enabled by materials
☑ Optional uniform lighting and shadowing model like in Doom 3 including globe mapping
☑ Supports almost all Quake 3, Enemy Territory and Doom 3 material shader keywords
☑ TGA, PNG, JPG and DDS format support for textures
☑ Usage of frame buffer objects (FBO) to perform offscreen rendering effects
☑ Improved TrueType font support that does not require external tools
☑ Linux 64-bit support
☑ Linux sound backend using SDL
☑ .avi recorder from ioquake3 including sound support
☑ Optimized collision detection routines
☑ Support for Omni-bot
☑ GUID system to generate internal etkeys which are sent as cl_guid

ETXMap
☑ Based on q3map2 by Randy 'ydnar' Reddig including additional fixes by the NetRadiant edition
☑ Supports Doom 3 and Quake 4 .map formats
☑ Built-in mini BSP viewer using -draw

(...)

Installation [fr]

INSTALLATION (testé) :
Xreal et ET-XreaL se trouvent sur la même page Sourceforge (lien "Dev site" ci-dessus).
Les binaires (jeu, éditeur, serveur) ne sont pas fournis, il est nécessaire de passer par une compilation du source.
Les données (fichiers *.pak) ne sont pas fournies, il est nécessaire de télécharger la version de base d'Enemy Territory (lien ci-dessus) puis de l'installer afin de récupérer ses données.

• téléchargez et décompressez son source sur Sourceforge,
• Installez les dépendances nécessaires (en dépôts) via la commande :
# apt-get install libboost-dev libcurl4-openssl-dev libsdl1.2-dev libxxf86dga-dev libxxf86vm-dev libglu1-mesa-dev
• dans le répertoire racine du source lancez successivement les commandes (le binaire de premake4 est fourni) :
$ ./premake4 gmake
$ make
(ou pour aller plus vite si votre processeur dispose de 8 threads : $ make -j8)
• téléchargez et installez enemy-territory afin de récupérer ses données (lien "Enemy Territory de base (récup données)" ci-dessus),
• copiez le contenu complet du répertoire etmain/ de cette version de base dans celui de ET-XreaL (même nom de répertoire).


LANCEMENT DU JEU :
Avant de lancer le jeu :
Pour jouer il est nécessaire de se connecter à des serveurs compatibles avec ET:XreaL (voir le lien "Liste des serveurs dédiés à ET-XreaL" ci-dessus).
Nous vous invitons à vous rendre sur la page correspondante et à noter les adresses IP:port (elles sont affichées en bas de votre navigateur lorsque vous positionnez le curseur de votre souris sur le nom du serveur ou si vous cliquez sur ce nom de serveur) qu'il vous faudra saisir manuellement dans le jeu.

En console dans le répertoire racine du jeu lancez : $ bin/linux-x86/etxreal

Après avoir paramétré le jeu (menu "OPTIONS"), rendez-vous dans le menu "PLAY ONLINE".
Malheureusement les nombreux serveurs de jeux affichés par l'interface correspondent à la version de base (Enemy Territory). Si vous tentez de jouer sur l'un de ces serveurs vous obtiendrez un plantage de ETXreaL avec le message "(...) Sys_Error: R_InitImages: could not load 'gfx/2d/camera/grain.png'".
Pour jouer, en bas de l'interface cliquez sur le bouton "CONNECT TO IP" puis saisissez l'une des adresses de serveurs précédemment noté.

En ce qui nous concerne, ont fonctionné :
83.141.24.117:27960
91.121.92.206.27960

N'ont pas fonctionné :
193.192.58.187:27966
87.195.243.119:28965
173.242.125.120:27960

Test [fr]

Test (0.3.0) :
Le lancement de l'interface est nettement plus long (mais dans un délai raisonnable d'une trentaine de secondes) car le jeu commence par compiler certaines ressources avant de démarrer.
Dommage que cette compilation s'effectue à chaque démarrage et non pas une fois pour toutes.
Une interface nettement améliorée par rapport à la version de base avec un choix de résolutions plus important (dont le 1920x1080 qui se prête mieux à notre écran) et de nombreuses options graphiques supplémentaires disponibles.
Premier réflexe : nous prenons un serveur au hasard et tentons de nous y connecter : ET:XreaL plante avec le message : (...) Sys_Error: R_InitImages: could not load 'gfx/2d/camera/grain.png' (...)".
Après quelques recherches sur internet, nous comprenons qu'il est nécessaire de se connecter à des serveurs spécifiques (liste ci-dessus).
Nous recommençons en saisissant les n° d'IP correspondants et çà fonctionne.
Premier constat : pour l'instant (fin 2011) les serveurs dédiés fonctionnels se comptent sur les doigts de la main
Second constat : contrairement à Enemy Territory, à chaque changement de serveur de jeu il vous faudra redéfinir vos préférences de touches, l'interface ne semblant pas les mémoriser.
Troisième constat : le contenu graphique est le même, seul change le rendu qui s'est nettement amélioré côté fumées/gaz, reflets, textures, ... ce qui est déjà une très belle avancée.
Pour le reste, rien ne change : çà reste le jeu préféré de Louis qui y joue presque tous les jours sous le pseudonyme de "sub general louis" puis "louis" puis "iamcool" puis "minotaure noobs" puis "power noob" (à suivre :).
"Le fil rouge sur le bouton rouge ..."
"... le fil vert sur le bouton vert"
(dixit le serveur : 88.191.122.85:27961 sur la version de base de Enemy Territory :).
Excellent !


Nous avons aimé :
• fini les soucis de sons grâce à OpenAL,
• un graphisme grandement amélioré grâce à la puissance du moteur XreaL,
• une meilleur adaptation aux écrans,
• d'une manière générale, la modernisation de ce jeu vieillissant pour le passer aux standards actuels et lui permettre d'évoluer sereinement.

Nous avons regretté :
• la procédure d'installation est encore un peu longue. Il serait intéressant (plus facile à dire qu'à faire :) de fournir un script de type "Desura" (l'utilisateur télécharge une interface légère qui va ensuite télécharger elle-même les binaires puis les données et installer le tout à l'endroit souhaité),
• les serveurs ne sont (pour l'instant) pas nombreux et doivent être saisis manuellement (il manque une adaptation de l'interface pour n'afficher que ces serveurs, et pas ceux de Enemy Territory),
• la définition des touches doit être reprise à chaque changement de serveur (ce qui n'est pas le cas avec Enemy Territory).