Domination - Le Bottin des Jeux Linux

Domination

Specifications

Title: Domination Type: Linux Game
Genre: Strategy Status:
Category: Strategy ➤ Wargame ➤ On map ➤ Risk Commercial:
Tags: Strategy; Risk; Wargame; Diplomacy; Classic; Local Multi; Co-op; Local Co-op; Online Multi; Casual; Board Game; Family Friendly; Replay Value; Level Editor Demo:
Released: Latest : 1.1.1.7 / Dev : R1684 Package Name:
Date: 2017-12-19 Extern Repo:
License: GPL v3 Deb Repo:
View: Third person Package:
Graphic: 2D Binary: ✓
Mechanics: Turn-Based Source: ✓
Played: Single & Multi PDA: ✓
Quality (record): 5 stars Quality (game): 5 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 10824
Created: 2010-08-20 Updated: 2018-01-14

Summary

[fr]: Une implémentation mono (IA) et multijoueur (plus de 8 en LAN) du jeu RISK, un jeu de stratégie au tour par tour dont l'objectif est la conquête des autres pays ou régions de la carte. Il fonctionne en mode en client/serveur, dispose d'une bande musicale, de nombreuses traductions (dont le Français), d'un éditeur de cartes et d'un nombre important de cartes supplémentaires [en]: A networked, two-dimensional, multiplatform, multiplayer shooting game written in Java, in which players attempt to capture and keep control of bases in order to gain points

Status

Lights on: Why ?: New version / Nouvelle version

Videos

Trailer / Gameplay [en] / [en] / [fr] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t t t g[de] g g g g g g g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3 4]

Commercial : [Support their work (Donate)]

Resources
[Domination (Extra maps)]
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

Social
Devs (Domination Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites
[Wikipedia (Risk) [fr] [en]]
[The Linux Game Tome] [Freecode]

Reviews


News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un clone du jeu RISK, par la Domination Team.
En Java.

Domination est une implémentation mono (IA) et multijoueur (plus de 8 en LAN) du jeu RISK, un jeu de stratégie au tour par tour dont l'objectif est la conquête des autres pays ou régions de la carte.
Il fonctionne en mode en client/serveur, dispose d'une bande musicale, de nombreuses traductions (dont le Français), d'un éditeur de cartes et d'un nombre important de cartes additionnelles (lien ci-dessus).


A propos du jeu RISK:

L'objectif du jeu RISK est de conquérir le monde en attaquant les pays limitrophes avec ses armées.
Au début du jeu les pays sont répartis entre les joueurs. Chaque pays dispose d'une armée représentée par un soldat d'infanterie. Chaque joueur peut ensuite répartir ses armées sur ses pays.
À chaque tour les joueurs peuvent attaquer les pays limitrophes pour éventuellement conquérir un ou plusieurs pays.
À chaque fin de tour, un bonus d'armée est distribué aux joueurs en fonction du nombre de pays qu'ils occupent. Le gagnant est celui qui réussit à conquérir le monde.

Description [en]

A networked, two-dimensional, multiplatform, multiplayer shooting game written in Java, in which players attempt to capture and keep control of bases in order to gain points.

Features

☑ Program can be run as a dedicated server or client
☑ Support for over 8 players
☑ Awesome background music (not composed by us, so fair use policy)
☑ Possibility to create new maps through a tile-based map editor
☑ Options to play up to a score limit and time limit
☑ Ability to set a respawn delay

☑ Multiplayer Chat
☑ Android Player Customization
☑ MapStore Web Interface

Installation [fr]

INSTALLATION :
Rendez le fichier ci-après exécutable (clic droit sous votre gestionnaire de fichier) puis en console, lancez : $ java -jar Domination_install_1.1.1.6.jar

Port : 4444


LANCEMENT DU JEU :

L'installateur fournit un raccourci (non testé), sinon vous pouvez aussi directement cliquer sur le fichier "run.sh" situé dans son répertoire racine.

Test [fr]

Test (1.1.1.6, en solo) de goupildb :

Côté graphisme :
• Le jeu propose sous son interface vectorielle (elle s'agrandit par glisser-déposer) une dizaine de cartes (il y a même une carte du métro Londonien) par défaut, et permet d'en télécharger des dizaines d'autres directement depuis l'interface avec un classement sous forme d'onglets (Featured, Categories (un sous-classement est disponible : Planets, Continents, Countries, Places, Other Games, USA, Mad Stuff), Search, Updates, Top 25 (là encore un sous-classement : Top New, Top Rated, Top Downloaded)).
Ces cartes sont semble-t-il au format bitmap car - pour certaines, l'agrandissement de leurs textes dégrade de manière importante le rendu, avec un effet pixelisé, probablement du fait d'une résolution initiale trop faible. La solution étant dans ce cas de rester dans la résolution graphique pour laquelle elles ont été définies (en clair, ne pas trop agrandir la fenêtre).
Quelques-unes d'entre-elles m'ont semblé avoir un très bon rendu (même avec un agrandissement important de l'interface) : "TEG Map" (livrée par défaut), "World War Map" (idem), "Risk Europe" (à télécharger depuis son interface), SpaceRisk, a_Roma_unica1 (à télécharger sous Catégories>Continents), World Large (idem), keurope (idem, elle est animée), SteamPunkWorld (idem, elle est animée), WORLD_WAR_3 (idem, elle est animée), Alejandro_Magno (idem), Mare Nostrum (idem), les Simpsons (Catégories>Mad Stuff), ... Et il y en a plein d'autres (et des superbes) !

• L'interface aurait besoin d'un petit rafraîchissement. La fenêtre étant vectorielle, l'écran peut s'agrandir mais le dessin de l'interface reste fixe : les textes en Français par exemple sortent du cadre des onglets.

Côté fonctionnalités :
• Le jeu m'a très agréablement surpris par la richesse de ses fonctionnalités et ses performances :
⚬ On peut créer une nouvelle partie, en charger une autre, démarrer un serveur ou rejoindre une partie (sous l'interface je ne vois que 7 places disponibles et non pas 8 ou plus, mais j'ai compris un peu plus tard que ce nombre de slots disponibles dépend du type de cartes, voir plus bas).
⚬ 3 types de parties (Domination, Capitale, Mission), avec pour options ("Cards Options") : Increasing, Fixed, Italian et, à cocher : Placement et/ou Recycle Cards
⚬ le nombre de joueurs maxi varie en fonction des cartes : certaines cartes autorisent moins de joueurs que d'autres (c'est parfait là aussi).
⚬ les joueurs peuvent être Humains et / ou IA avec 3 niveaux de difficulté (IA facile, Average IA, IA difficile), chaque joueur a sa couleur (au choix).
⚬ Une aide en ligne très complète est disponible
⚬ Une fois en jeu, 6 onglets permettent d'afficher différentes informations (Continents, Possessions, Frontières menaçantes, Possessions par cartes, Force des troupes, Empire connecté), et un bouton Stats affiche un graphique de tendance des forces en présence, (une courbe par joueur) avec pas moins de 6 types de graphiques (Pays, Armées, Morts, ...).
⚬ En cliquant sur le bouton "Play Online" (la terre qui tourne sous le menu de départ), on peut jouer en ligne, avec là encore tout un tas de classements, on peut regarder des parties ou s'inscrire, etc ... Incroyable !
⚬ par contre je n'ai pas entendu de son (fonctionnalité supprimée ?)

• Sur la carte "Mare Nostrum" (superbe), j'ai pris la France puis l'angleterre et l'Allemagne, la Sardaigne, les Baléares, avant de me prendre une veste par les Espagnols puis les Italiens, et des pastilles bleues venues de je ne sais où (l'asie je pense) à finit par conquérir tout le reste.
• J'ai recommencé avec la même carte, en concentrant davantage mes forces. J'ai tenu davantage mais là aussi j'ai fini par me faire balayer par un attaquant très mobile et très puissant. Marrante l'animation finale :).

Conclusions :
Ne vous arrêtez pas à l'aspect "old school" (pour ne pas dire vieillotte) de son interface. Si vous y mettez une belle et grande carte, elle se fera oublier au profit de cette dernière. Ce jeu vaut le détour si vous aimez le jeu Risk évidemment, car il est complet, riche en fonctionnalités, il fonctionne bien et dispose de belles cartes. Il est génial ce jeu. Excellent !
Un grand bravo et merci à ses auteurs !