Diablo 1 (1996, with DeviluitionX engine) - Le Bottin des Jeux Linux

Diablo 1 (1996, with DeviluitionX engine)

Specifications

Title: Diablo 1 (1996, with DeviluitionX engine) Type: Linux Game
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Hack & slash ➤ Diablo Commercial: ✓
Tags: RPG; Action; Hack and Slash; Diablo; Adventure; Exploration; Quest; Dark Fantasy; Demons; Pixel Art; Violent; Blood; Fast-Paced; Class-Based; Skill-Based; Moddable Demo:
Released: Latest : 0.5.0 / Dev : A0baa92 Package Name:
Date: 2019-10-13 Extern Repo:
License: Code : Public Domain / Artwork : Commercial Deb Repo:
View: Third person Package:
Graphic: 2D Top-Down Binary:
Mechanics: Point and Click Source: ✓
Played: Single & Multi PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game): 5 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 15567
Created: 2019-03-23 Updated: 2019-11-23

Summary

[fr]: Diablo 1 est jeu d'action RPG (sorti en 1996) solo/multi (en co-op) dans un univers médiéval-fantastique dans lequel le joueur incarne un héro (guerrier, archer ou magicien) qui se rend au village de Tristram pour explorer les catacombes de son monastère (16 niveaux de sous-terrains générés de manière procédurale) peuplé de créatures qu'il affronte, avec pour objectif ultime de retrouver Diablo - le Seigneur de la Terreur, et de le tuer. DeviluitionX lui apporte le support multi-plateforme (à la version 0.3.1 il supporte le son, le multi-joueur et les Mods). [en]: Diablo 1 is a SP / MP (co-op) action-RPG game (released in 1996) in a medieval-fantasy universe in which the player embodies a hero (warrior, archer or magician) who goes to the village of Tristram to explore the catacombs of his monastery (16 levels of procedurally generated dungeons) populated by creatures he faces, with the ultimate goal of finding Diablo - the Lord of Terror, and killing him. DeviluitionX brings him cross-platform support (version 0.3.1 supports sound, multi-player and mods).

Videos

Trailer (Dibalo 1) :


Quelques exemples / Some examples (Showcase) (DeviluitionX) :


Linux joue / Linux plays : libero dark [fr],


L'histoire de ce jeu / The history of this game :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t(o) ts gd gu id hg r lp lp[fr] g(201907) g g g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

Commercial (Windows, for contents extraction) : [GOG]

Resources
• Demo / Abandonware, Windows, for contents extraction :
- Diablo 1 : [Abandonwaregames.net (Diablo 1, StuffIt Archive format)]
- Diablo 1 : [Wayback Internet archive (Diablo 1)]
- StuffIt for Linux (if your deliverable is a ".sit" file (stuffit format)) : [The Linux Game Book (StuffIt)]
(HOW TO USE IT: Uncompress StuffIt, copy "unstuff" binary on your directory and launch "$ ./unstuff diablo.sit, you obtain "Diablo_CD.toast", rename it to "Diablo_CD.iso", then uncompress it with your file manager, and you will find the file "DIABDAT.MPQ", rename it to "diabdat.mpq", and copy it in the same directory as your engine.

Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

Social
Devs (Blizzard North (ex Condor) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [mastodon] [twitter] [Facebook] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
Port by (DeviluitionX Team 1 2 [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Discord] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [mastodon] [twitter] [Facebook] [PeerTube] [YouTube] [Discord]

On other sites
[Wikipedia (Diablo) [fr] [en] [de]]
[Wikipedia (Diablo (series)) [fr] [en] [de]]
[Mod DB]

Reviews
[metacritic]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Changes with v. 0.5.0 (20191010)] [Phoronix (20190322) (SotE)]

Description [fr]

Un hack 'n' slash dans un univers médiéval-fantastique, par Blizzard North (ex Condor), portage Linux par la DeviluitionX Team
En C++.

Diablo est un jeu d'action RPG (sorti en 1996) solo/multi (en co-op) dans un univers médiéval-fantastique dans lequel le joueur incarne un héro (guerrier, archer ou magicien) qui se rend au village de Tristram pour explorer les catacombes de son monastère (16 niveaux de sous-terrains générés de manière procédurale) peuplé de créatures qu'il affronte, avec pour objectif ultime de retrouver Diablo - le Seigneur de la Terreur, et de le tuer. DeviluitionX lui apporte le support multi-plateforme (à la version 0.3.1 il supporte le son, le multi-joueur et les Mods).


Diablo construit pour les systèmes d'exploitation modernes

Comment jouer:

• Copiez le fichier diabdat.mpq à partir du CD ou du dossier d’installation de GoG dans le répertoire du jeu DevilutionX; Assurez-vous que tout est en minuscule.
• Téléchargez DevilutionX, ou compilez-le à partir des sources
• Installez SDL2 (y compris SDL2_mixer et SDL2_ttf) en vous assurant d'obtenir la version 32 bits ou 64 bits appropriée.
• Exécutez ./devilutionx



Diablo (GoG.com):
Ah, voyageur ! Restez donc un peu et écoutez...

Les ténèbres s'éveillent dans les profondeurs de Tristram. Un Mal ancien se répand dans tout le pays, terrorisant la population et la plongeant dans une guerre civile. Vous allez devoir résoudre un mystère dont les pièces maîtresses ne sont autres qu'un roi fou, son fils disparu ainsi qu'un mystérieux évêque. Vous avez voyagé jusqu'à la source même de ce Mal : la ville de Tristram, qui ne compte plus désormais qu'une poignée de survivants, harcelés et terrorisés par le fléau qui s'est abattu sur eux. Bâtie sur les ruines d'un vieux monastère, une cathédrale s'y dresse encore, mais des lueurs sinistres et des bruits à glacer le sang résonnent dans ses salles abandonnées... et c'est là que vous allez devoir vous aventurer.

Lancez-vous si vous l'osez dans une quête qui exigera que vous veniez à bout du Mal suprême...

• Plongez-vous dans un jeu d'action/RPG légendaire qui a influencé tout un genre.
• Écumez les salles de Diablo dans la peau d'un guerrier, d'un sorcier ou d'une archère, chacun ayant des capacités et des aptitudes qui lui sont propres.
• Unissez-vous pour vaincre Diablo - Possibilité de grouper jusqu'à 4 joueurs via Internet ou connexion réseau, ou en liaison directe d’IP à IP.
• Une rejouabilité sans précédent - Plus de 200 monstres différents hantent l'antre de Diablo, un labyrinthe en perpétuelle transformation. Équipez-vous d'objets épiques pour vaincre de terribles boss et leurs serviteurs.
• Une histoire à glacer le sang - Affrontez toute l'horreur d'un monde tombé aux mains du Seigneur de la Terreur.


Wikipedia:

Diablo est un jeu vidéo de type hack 'n' slash développé par Blizzard North. La version PC fonctionnant sous Windows a été publiée en janvier 1997 en Amérique du Nord et en Europe par Blizzard Entertainment et Ubisoft. Une version pour PlayStation, développée par Electronic Arts, et une version Macintosh sont publiées l'année suivante en mars 1998. À la suite du succès de celui-ci, Blizzard Entertainment confie à Synergistic Software le développement d'une extension appelée Diablo: Hellfire qui sort en novembre 1997. De son côté, Blizzard North lance le développement de Diablo II qui sort le 29 juin 2000. Le troisième épisode de la série, appelé Diablo III, a été annoncé le 28 juin 2008, il est sorti le 15 mai 2012.

Diablo se déroule dans un univers médiéval-fantastique dans lequel le joueur explore des donjons peuplés de créatures qu'il doit combattre pour gagner de l'expérience et des trésors, l'objectif du jeu étant de retrouver Diablo et de le tuer. Le jeu est considéré comme ayant réinventé le genre du jeu vidéo de rôle en y introduisant le principe du pointer-et-cliquer et en le rendant plus accessible. Diablo a ainsi fortement influencé l'industrie du jeu vidéo, son système de jeu ayant été repris dans de nombreux titres qualifiés de « clones » ou de « Diablo-like ». Comme les deux précédents titres développés par Blizzard Entertainment que sont Warcraft: Orcs and Humans et Warcraft II: Tides of Darkness, le jeu est extrêmement bien accueilli par les critiques et connaît dès sa sortie un solide succès commercial. En 1997, il décroche ainsi la troisième place des meilleures ventes de jeux vidéo sur PC ; le 29 août 2001, il s'était vendu à plus de 2,5 millions d'exemplaires dans le monde.

Trame

Univers

Diablo prend place dans un monde imaginaire de type médiéval-fantastique. L'histoire se déroule dans un village du royaume de Khanduras appelé Tristram dans lequel se trouve un monastère construit de nombreuses années avant les événements du jeu pour accueillir la prison d'un puissant démon connu sous le nom de Diablo : le seigneur de la terreur.

Celui-ci et ses frères Baal et Mephisto furent jadis bannis des enfers par leurs subordonnés puis exilés dans le monde des hommes. Ils semèrent alors la discorde et la destruction dans les royaumes de l'Orient jusqu'à ce qu'un clan de mages appelés les Horadrims et menés par l'archange Tyraël réussisse à les vaincre. Les Horadrims enfermèrent alors les trois démons dans des « pierres d'âmes » qui furent ensuite cachées dans trois forteresses aujourd'hui oubliées.

Contexte

Un seigneur nordique du nom de Léoric s'est autoproclamé roi de Khanduras et s'est installé dans l'ancien monastère Horadrims dans lequel Diablo avait été enfermé. Peu après l'arrivée du roi dans le monastère, le démon se réveille et s'insinue peu à peu dans les cauchemars du conseiller du roi, jusqu'à réussir à forcer celui-ci à retrouver la « pierre d'âme » et à la briser. Libéré de sa prison, il parvient ensuite à corrompre le roi Léoric mais ne réussit pas à prendre possession de son corps. Diablo persuade néanmoins le roi de se lancer dans des guerres inutiles et profite de son absence pour faire enlever le fils du roi afin de prendre possession de son corps puis transforme peu à peu les cauchemars de celui-ci en créatures démoniaques qui vont envahir les souterrains du monastère. Son contrôle sur le jeune prince étant total, Diablo parvient enfin à reprendre sa forme d'origine.

La guerre déclenchée par Diablo se révéla être un véritable carnage forçant rapidement les troupes du roi à battre en retraite et à rentrer à Tristram. Du fait des tentatives de Diablo pour prendre possession de son corps, Léoric devient fou et, apprenant l'enlèvement de son fils, accuse puis fait exécuter nombre de ses sujets. Un de ses lieutenants, comprenant la folie du roi, va néanmoins lui résister et, au terme de sanglants combats dans les souterrains du monastère, il parvient à tuer Léoric mais lui et ses troupes ne réussiront pas à sortir vivant du labyrinthe. Influencés par Diablo, des villageois tentent alors de pénétrer dans le monastère mais rares sont ceux qui en sont revenus.

Scénario

Le jeu débute peu de temps après dans le village de Tristram dans lequel un aventurier incarné par le joueur est venu enquêter sur les étranges événements survenus dans la région. Celui-ci parvient à descendre au plus profond des souterrains et catacombes du monastère, débouchant ainsi en enfer. Lors de son exploration, il aide régulièrement les habitants de Tristram et réussit à tuer de nombreuses créatures maléfiques comme un démon appelé le Boucher qui tue ses victimes à l'aide d'un hachoir dans une pièce recouverte de cadavres ensanglantés. Il rencontre notamment l'érudit Deckard Cain qui lui révèle être le dernier membre de l'ordre des Horadrims. Au plus profond de l'enfer, le héros affronte enfin Diablo et parvient à le tuer. Pour emprisonner celui-ci, il enfonce alors la « pierre d'âme » dans son propre crâne, espérant être capable de canaliser les pouvoirs du seigneur de la terreur.

Système de jeu

Diablo est un jeu vidéo de type hack 'n' slash, c'est-à-dire un jeu dans lequel le joueur contrôle en temps réel un personnage devant explorer des donjons et des souterrains peuplés de monstres que le joueur doit combattre pour gagner de l'expérience ou différents types de trésors comme des armes ou des sorts.

L'objectif du jeu est de retrouver et de tuer Diablo, le seigneur de la terreur.

Personnages

Au début du jeu, le joueur doit choisir parmi l'un des trois types de personnages disponibles – le guerrier, l'archer et le magicien – qu'il incarnera jusqu'à la fin de sa quête. Le guerrier est un combattant spécialisé dans le corps à corps qui maîtrise un vaste panel d'armes mais dont les capacités en matière de sortilèges sont assez limitées. Il est plus fort et plus résistant que les autres personnages et est capable de réparer les équipements endommagés lors d'un combat. L'archer est un membre de la guilde des « Sœurs de l'œil aveugle » dont les combattantes ont développé des techniques les rendant imbattables au tir à l'arc et leur permettant de détecter les pièges. Le magicien est lui capable d'apprendre et de lancer beaucoup plus de sorts que les autres personnages mais son manque de force fait de lui un piètre combattant.

En combattant les créatures qui peuplent le monde de Diablo, le personnage contrôlé par le joueur gagne de l'expérience qui lui permet de devenir plus puissant. La quantité de points d'expérience dont celui-ci dispose détermine le niveau du personnage. Chaque passage à un niveau supérieur donne au joueur la possibilité de renforcer les caractéristiques de son personnage. Le personnage dispose de quatre caractéristiques principales : la force, qui lui permet d'utiliser des armes et armures plus puissantes et de causer plus de dégâts au corps à corps ; la magie, qui détermine la quantité de mana dont dispose le personnage et qui permet d'apprendre les sorts les plus puissants ; la dextérité, qui détermine la précision des coups portés par le personnage et enfin la vitalité, qui détermine la quantité de point de vie dont celui-ci dispose.

À ces quatre caractéristiques principales s'ajoutent des caractéristiques secondaires comme la classe d'armure que le joueur ne peut renforcer lors du passage à un niveau supérieur mais qui dépendent des caractéristiques principales et de l'équipement du personnage.

Équipement

Lors de son exploration des souterrains ou en consultant certains habitants de Tristram, le joueur est amené à trouver ou à acheter différents types d'armes et d'armures dont il peut équiper son personnage pour améliorer ses caractéristiques de combats. Les armes comme les épées et les haches déterminent par exemple les dégâts que celui-ci peut infliger alors que les armures, les casques et les boucliers influencent sa « classe d'armure » qui détermine le niveau de protection du héros contre les attaques physiques. En plus de leurs caractéristiques de base, certains objets sont dotés de pouvoirs magiques et apportent des bonus supplémentaires, générés aléatoirement en fonction du type d'objet, au personnage qui les porte. Leur description apparaît alors en bleu (ou en doré pour les objets uniques) et ils doivent être identifiés avant que ces bonus ne s'appliquent au héros.

Le joueur peut également trouver ou acheter de nombreux autres types d'objets comme des livres de sorts qui permettent au personnage d'apprendre de nouveaux sortilèges ou des potions lui permettant de se soigner ou de recharger sa jauge de mana.

Interface

L'écran de jeu de Diablo est divisé en deux parties principales. La zone de jeu affiche le personnage et son environnement, les monstres et les objets qu'il peut ramasser. C'est également dans cette zone que s'affiche en surimpression la carte lorsque le joueur active celle-ci. La barre d'interface affiche les informations concernant le personnage avec notamment deux orbes colorés indiquant le niveau de vie et de mana du héros. Celle-ci donne également accès à différentes fenêtres comme l'inventaire qui permet de ranger les objets trouvés dans le jeu et d'en équiper le héros. Au centre de la barre d'interface se trouve la ceinture qui permet d'accéder directement à certains objets placés dans celle-ci comme les potions ou les parchemins.

Pour déplacer son personnage, le joueur doit simplement cliquer (bouton gauche de la souris) à l'endroit voulu et celui-ci s'y déplace automatiquement. Pour attaquer un monstre, il suffit également de cliquer sur celui-ci (chaque clic correspondant à une attaque) et si le monstre n'est pas à portée, le personnage se déplace automatiquement. Maintenir enfoncée la touche majuscule en attaquant permet d'empêcher le personnage de bouger pour attaquer. Pour interagir avec un personnage ou pour ramasser un objet, le joueur doit de la même façon cliquer dessus et le héros se déplace automatiquement pour aller discuter avec un personnage ou ramasser l'objet visé.

Pour utiliser un sort ou une compétence, le joueur peut soit utiliser le livre de sorts dans lequel il doit sélectionner le sort avant de le lancer, soit définir un sort « préparé » en utilisant le livre rapide pour que celui-ci apparaisse à droite de la barre d'interface et puisse être utilisé avec un simple clic droit. Des raccourcis clavier sont également disponibles et permettent par exemple d'accéder rapidement à un objet de la ceinture (touche un à huit du clavier) ou à un sort défini par le joueur (touche F5 à F8).

Modes de jeux

Deux modes de jeu sont disponibles dans Diablo. Le mode solo permet d'explorer les seize niveaux de souterrains situés sous le monastère qui prennent place dans quatre environnements différents comme les mines ou l'enfer. Comme dans les rogue-like, les souterrains mais aussi les monstres et les trésors que le joueur peut y trouver sont générés aléatoirement et sont donc différents d'une partie à l'autre. Lors de sa descente vers l'enfer le joueur est amené à réaliser des quêtes qui peuvent lui être données par certains habitants de Tristram ou qu'il se voit assigner après la lecture de livres dispersés dans les souterrains. Certaines quêtes sont optionnelles et n'influent pas sur l'avancement du joueur dans le jeu mais permettent néanmoins de recevoir des récompenses comme des objets magiques ou de l'expérience qui l'aideront dans la quête principale.

Le mode multijoueur en réseau local (LAN) ou sur Internet (via Battle.net) suit le même déroulement que le mode solo mais ne peut être joué avec un personnage créé pour celui-ci. Il permet à quatre joueurs au maximum d'explorer les labyrinthes du jeu en coopération. Le mode multijoueur ne permet pas de sauvegarder : seules les caractéristiques et l'inventaire du personnage sont conservés d'une partie à l'autre et de nouvelles créatures reviennent peupler les labyrinthes à chaque nouvelle partie. Certaines quêtes sont légèrement différentes de celles du mode solo et d'autres disparaissent complètement. Le mode multijoueur est en plus divisé en trois niveaux de difficulté - normal, cauchemar et enfer - chacun permettant d'obtenir plus d'expérience et des objets plus puissants que le précédent mais étant peuplé de créatures beaucoup plus fortes.

Développement

(...)

Description [en]

"An action-RPG game in a medieval-fantasy universe & a free/libre enhanced engine (100% playable) compatible with its data" -- Le Bottin

Diablo build for modern operating systems

How To Play:

• Copy diabdat.mpq from your CD, or GoG install folder, to the DevilutionX game directory ; Make sure it is all lowercase.
• Download DevilutionX, or build from source
• Install SDL2 (including SDL2_mixer and SDL2_ttf) make sure to get the appropriate 32bit or 64bit version.
• Run ./devilutionx


Diablo (GoG.com):

Traveler, stay awhile and listen...

Darkness stirs beneath Tristram. An ancient evil sweeps across the land, plunging it into civil war and terrorizing the populace. A mad king, his missing son, and a mysterious archbishop are all pieces of the puzzle you need to hack through. You have journeyed to the source of this evil. The town of Tristram - now inhabited only by a handful of survivors, broken and twisted by the madness that has befallen them. A cathedral stands there, built over the ruins of an ancient monastery. Eerie lights and ungodly sounds are heard echoing through its abandoned halls, and that is where you shall venture.

Embark, if you dare, on a quest to destroy The Prime Evil…

• Experience the legendary action/RPG that influenced an entire genre.
• Storm Diablo's halls as either a Warrior, a Sorcerer or a Rogue - each with unique skills and abilities.
• Unite to destroy Diablo - up to 4 players can band together via Internet, or play head-to-head via direct IP.
• Unprecedented replayability - over 200 different monsters inhabit Diablo's ever-changing labyrinth. Equip epic items to conquer fearsome bosses and their minions.
• A spine-chilling story - experience the horror of a world held in the grasp of The Lord of Terror.


Wikipedia:

Diablo is an action role-playing hack and slash video game developed by Blizzard North and released by Blizzard Entertainment on December 31, 1996.

Set in the fictional Kingdom of Khanduras in the mortal realm, Diablo makes the player take control of a lone hero battling to rid the world of Diablo, the Lord of Terror. Beneath the fictional town of Tristram, the player journeys through sixteen randomly generated dungeon levels, ultimately entering Hell itself in order to face Diablo.

An expansion pack entitled Diablo: Hellfire was released in 1997 by Sierra Entertainment. In 1998, Electronic Arts released Diablo for the Sony PlayStation. This version, developed by Climax Studios, featured direct control of the main character's direction, as opposed to point-and-click movement, using the PlayStation controller. A Sega Saturn version was considered by Electronic Arts but never released. The game's level of success led to two sequels: Diablo II in 2000 and Diablo III in 2012. Five years later, to celebrate Diablo's 20th anniversary, "The Darkening of Tristram" quest was added to Diablo III in early 2017.

Gameplay

Diablo is an action role-playing hack and slash video game. The player moves and interacts with the environment primarily by way of a mouse. Other actions, such as casting a spell, are performed in response to keyboard inputs. The player can acquire items, learn spells, defeat enemies, and interact with non-player characters (NPC)s throughout the game.

The dungeon levels are randomly generated, although they follow parameters according to their type; for instance the catacombs tend to have long corridors and closed rooms, while the caves are more non-linear. The players are assigned a random number of quests from several tiers; these quests are optional but help to level up the character and/or reveal more of the backstory. The final two quests, however, are mandatory in order to finish the game.

Classes

Diablo has three character classes: the Warrior, the Rogue, and the Sorcerer. Each class has a different level of assigned attributes along with a unique skill. Each class is capable of using almost all of the same items and spells, in contrast to later titles in the Diablo series which have class-specific items and spells. However, the limitations in the attributes for each class reward play that utilizes them efficiently; for instance the Warrior's low maximum level of Magic prevents him from learning the higher levels of powerful spells like the Sorcerer, instead the Warrior is best suited to melee with a faster weapon swing plus a "critical strike" for bonus damage.

• Warrior: The most physically able of the three classes. The Warrior is a close-quarters fighter and can generally take the most physical punishment. The Warrior's primary character attribute is Strength. The Warrior starts with the skill to repair objects in his possession at the cost of overall durability.
• Rogue: A master of ranged weapons. While not as strong as the Warrior, the rogue is very effective at attacking enemies from a distance with the bow. The Rogue's primary character attribute is Dexterity. The Rogue's unique starting skill is the ability to disarm traps.
• Sorcerer: A spellcaster being the most physically weak of the three classes, but can learn the most spells at the highest levels. The Sorcerer's primary character attribute is Magic. The Sorcerer's unique starting skill is the ability to recharge spell staves at the cost of lowering the maximum number of spell charges that the staff can hold.

In the expansion set, Diablo: Hellfire, the Monk was added. The Monk was meant to be proficient at melee combat with the staff, and is not related to the Monk class in Diablo III. Two other classes, the Bard and Barbarian, were unfinished but remained hidden characters in Diablo: Hellfire, and could be enabled using a hack. Using the in-game sprites of the Rogue and Warrior, respectively, the Bard is capable of dual-wielding weapons while the Barbarian was a two-handed axe specialist.

Items

Many items have attribute minimums to be used effectively. White-colored items are normal items, blue-colored items are magic items and gold-colored items are unique items. Any items that are not white in color must be identified to make use of their magical effects, however, characters can use unidentified items as they would the base item. Items wear down through use and only have a certain amount of durability. When an item's durability is zero, it is destroyed. Players can return to the town and pay a fee to an NPC, Griswold the Blacksmith, to have the items restored, while the Warrior can repair objects in his possession at the cost of overall durability.

Bows are the ranged weapon of the game, best used by rogues. Staves, while capable of physical attacks, are mainly used for the spell charges that they contain, as casting from a staff does not require the player to learn the spell or use mana. A staff's spell can only be cast a certain number of times before it requires a recharge. Swords are typically one-handed (though two-handed varieties also exist), while axes are all two-handed. Maces and clubs add a 50% damage bonus against the undead. Shields, when paired with single-handed weapons, allow attacks to be blocked. There are three classifications of armor: light, medium and heavy. Characters are also allowed to wear a helmet, two rings, and one amulet.

Books contain spell formulas. Spell books cannot be used more than once, but multiple books of the same spell will increase the spell level, up to a maximum of 15. Scrolls allow use of both spells not yet learned, and spells not available in book form. They vanish after one use. Many potions are available for use, including health and mana restoration, and elixirs that increase statistics.

Multiplayer

Multiplayer can be done with up to four players. Multiplayer characters' states are saved periodically. Players can either be aggressive towards, or play co-operatively with, other players. Players can connect by one of the following: direct connection, modem connection, Battle.net connection or IPX network connection. The game lacks the stronger anti-cheating methods of Blizzard's later games and as a result, many characters online have been altered in various ways by common third-party programs known as trainers and/or game editing programs such as Cheat Engine.

Plot

Setting

The setting of Diablo includes the mortal realm which is the world of Man as well as the High Heavens and the Burning Hells. After eons of war between angels and demons, the ascension of man prompted the three Lords of Hell (including Diablo himself) to seek victory through influence, prompting their exile into the mortal realm. There, they sowed chaos, distrust, and hatred among the humans of Sanctuary until a group of magi, called the Horadrim, trapped them in enchanted crystals called "Soulstones". Diablo's soulstone was buried deep in the earth and a monastery was built over the site.

Generations passed and the purpose of the monastery was forgotten. A small town named Tristram sprang up next to the monastery's ruins. When King Leoric rebuilt the monastery as a cathedral, Diablo manipulated its archbishop, Lazarus, to destroy his soulstone prison. Diablo subsequently possessed the king, sending out his knights and priests to battle against peaceful kingdoms, and then possessed the king's son, Prince Albrecht, filling the caves and catacombs beneath the cathedral with creatures formed from the young boy's nightmares.

Tristram became a town of fear and horror, where people were abducted in the night. With no king, no law, and no army left to defend them, many villagers fled.

Story

The game starts when the player's character arrives in Tristram. Several of the remaining townsfolk assist the player such as Deckard Cain the Elder. The labyrinth under the Cathedral descends from the dungeon/church, to the catacombs, followed by the caves, and finally Hell itself, each with a mixture of the undead, animals, and demons. Leoric has been re-animated as the Skeleton King.

Late in the game, the hero must fight Archbishop Lazarus, and eventually Diablo himself. At the end of the game, the hero kills Diablo's mortal form. The hero then takes the Soulstone out of Diablo's forehead after which Diablo transforms into a lifeless Prince Albrecht. The hero then drives the Soulstone into his/her own forehead, and he or she contains the essence of Diablo within himself or herself.

Development

(...)

Installation [fr]

INSTALLATION :

➥ Installation à partir du binaire du jeu :

Pas de binaire disponible.

(✔ v. 0.3.1, sur un système 64-bit) ➥ Installation à partir du source du jeu :

Si vous souhaitez quelque-chose de très récent (versions de développement) et/ou qu'il n'y a pas de binaire disponible pour votre architecture (32/64-bits), la compilation du source est généralement un passage obligé.

Pour jouer à ce jeu vous devez disposer des données originales du jeu.

▸ Installation des dépendances :
• Installez au préalable les paquets suivants : # apt install cmake g++ libsdl2-dev libsdl2-mixer-dev libsdl2-ttf-dev libsodium-dev
• Installez les bibliothèques SDL (voir la fiche "006 - Glossaire & licences courantes" du Bottin).

▸ Téléchargement du source (sur GitHub) :
• Si vous souhaitez une version publiée / stable :
- En HTTP : sur la page de développement du site (lien "Dev site" ci-dessus) vous cliquez sur "xxx release"
- Ou en console : $ git clone -b "Nom_de_la_release" --recursive https://github.com/diasurgical/devilutionX
Nom_de_la_release : à remplacer par le nom d'une release valide indiquée sur la page de développement (sur GitHub, dans la section Release, le nom valide est l'étiquette située à gauche du titre).
• Si vous souhaitez obtenir la version la plus récente (de développement, non stable, potentiellement non fonctionnelle) : $ git clone --recursive https://github.com/diasurgical/devilutionX

▸ Compilation du jeu :
• Dans son répertoire racine lancez successivement :
$ cmake .
(n'oubliez pas le ".")
$ make
(ou, pour accélérer la compilation, "$ make -j8" si vous disposez d'un processeur 8 threads, à adapter pour vous)
↪ vous obtenez le binaire : devilutionx


➥ Installation des données du jeu :

• Créez un répertoire du nom souhaité (peu importe le nom).
• Récupérez le fichier diabdat.mpq (assurez-vous que le nom du fichier soit en caractères minuscules, sinon renommez-le) à partir du CD ou du dossier d’installation de GoG, et copiez-le dans votre nouveau répertoire ci-dessus.
• Copiez dans ce même répertoire le binaire devilutionx
C'est tout.


LANCEMENT DU JEU :

• Si vous avez compilé le jeu à partir de son source, en console dans le répertoire où se trouve le binaire devilutionx et ses données (fichier diabdat.mpq) lancez : $ ./devilutionx

Nota :
• le fichier diablo.ini se trouve dans ~/.local/share/diasurgical/devilution/
• Quelques paramètres du fichier diablo.ini :
- pour passer le jeu en fenêtré, changez le paramètre fullscreen=1 en fullscreen=0
- pour autoriser le changement de taille de fenêtre par glisser-déposer : le paramètre upscale autorise (si upscale=1) ou non (si upscale=0) l'augmentation de la la taille de la fenêtre : donc à mettre sur : upscale=1
- pour améliorer le rendu : scaling quality=1 (au lieu de 0)


TOUCHES :

• Directions et action : souris
• Carte on/off : touche "TAB"

Test [fr]

Test (0.4.0) par goupildb (config. : Debian Sid 64-bit):

(test de fonctionnement)
(Doc d'installation créée à l'occasion de ce test)

L'idée ici n'était pas de tester le jeu Diablo - qui est une référence et dont l'intérêt n'est plus à démontrer, mais de tester le moteur Linux.

☯ Facilité d'installation
✘ • J'avais précédemment testé une première démo de Diablo 1 téléchargée sur LTF Abandonware France (1er lien "Diablo 1", dans la section "Resources" ci-dessus) : elle ne fonctionne pas avec le moteur. Il faut passer par wine pour obtenir un fichier spawn.mpq que je renomme en diabdat.mpq et que je copie dans le répertoire (build/) du moteur. Au lancement du moteur j'obtiens l'animation de démarrage du jeu (logo bleu animé de Blizzard avec du son) pendant une dizaine de secondes, puis il plante en réclamant le fichier gendata\diablo1.smk qu'il ne trouve pas (et qui n'est présent nulle part).

✔• J'avais testé ensuite la 2nde démo de Diablo 1 (téléchargée sur Abandonwaregames.net (2nd lien "Diablo 1", dans la section "Resources" ci-dessus) : elle fonctionne bien. C'est bien plus compliqué car le livrable est dans un format peu utilisé et propriétaire ".sit" (format StuffIt pour Mac). Il est nécessaire de passer par un utilitaire pour le convertir au format ISO utilisable. Heureusement un binaire est fourni (sur Internet Archive, je l'ai aussi copié sur le site du Bottin) et il fonctionne bien. Ensuite c'est plus facile, voir le commentaire "HOW TO USE IT" dans la section "Resource" ci-dessus. Cette démo n'a pour but que de tester le moteur, pas d'y jouer, car le jeu est en vente sur le site GoG : achetez-le svp.

Une fois le fichier diabdat.mpq récupéré (DIABDAT.MPQ à passer en minuscules), le reste est un jeu d'enfant : on compile le moteur (simple, facile) et on le copie dans le même répertoire que ce fichier diabdat.mpq

NOUVEAU (à la version 0.4.0) :
Le fichier diablo.ini permet de verrouiller / déverrouiller certaines options et il améliore sensiblement l'expérience de jeu.
• Plein écran / fenêtré : On lance une première fois le jeu pour qu'il créé son répertoire, puis on édite le fichier : ~/.local/share/diasurgical/devilution/diablo.ini pour remplacer fullscreen=1 en fullscreen=0
• Le paramètre scaling quality=1 (vs scaling quality=0) améliore sensiblement la qualité d'affichage (l’épée apparaît moins pixelisée).
• L'upscale autorise (si upscale=1) ou non (si upscale=0) l'augmentation de la la taille de la fenêtre (par glisser-déposer) : donc à mettre sur : upscale=1

Sur la copie d'écran vous pourrez constater que j'ai beaucoup souffert (mon niveau de santé est au plus bas) pour arriver à montrer un combat (pas facile : il faut que je lance fasse un Alt TAB pour déclencher l'utilitaire de copie d'écran pendant que le squelette ou le gnome me file des coups d'épée :))

☯ Réalisation
• Graphisme & interface : à présent (depuis la version 0.4.0) le jeu fonctionne aussi bien en plein écran qu'en fenêtré, et la taille de la fenêtre peut être changée par simple glisser-déposer (à condition d'éditer le fichier diablo.ini).
• Son : fonctionne bien.
• Fiabilité / Robustesse : pas de souci de ce côté là, tout fonctionne bien (je ne l'ai testé que quelques minutes).
• Support des périphériques : la souris (c'est un jeu de type pointer-et-cliquer temps réel)

Côté ☺ :
• Le moteur fonctionne bien.
• Le jeu fonctionne aussi bien en plein écran qu'en fenêtré, et la taille de la fenêtre peut être changée par simple glisser-déposer (à condition d'éditer le fichier diablo.ini).
• Le gameplay est excellent.

Côté ☹ :
• L'étape suivante pourrait être de lui ajouter des filtres graphiques (de type MAME : Scale2x, Scale3x, Eagle... ) pour encore améliorer le graphisme.

☯ Conclusion :
C'est déjà fantastique que le jeu fonctionne bien (graphisme et son) sous Linux, même si graphiquement il reste encore quelques améliorations possibles (je pense aux filtres graphiques de type MAME, et à la possibilité de le mettre en mode fenêtré). De plus à présent il fonctionne parfaitement en fenêtré comme en plein écran : génial !
Un grand bravo et merci à ses auteurs !