Daisy Dangerous - Le Bottin des Jeux Linux

Daisy Dangerous

Specifications

Title: Daisy Dangerous Type: Linux Game
Genre: Adventure & Action Status:
Category: Adventure & Action ➤ Shooter ➤ WW I & II ➤ Misc. Commercial:
Tags: Action Platformer; Shooter; Puzzle; Arcade; Female Protagonist; Godot engine; Sci-fi; Funny; Pixel Art; Interactive tutorial; Weather; Cute; Difficult; Linear; Keyboard; Controller Demo:
Released: Latest : - / Dev : 0a1db90 Package Name:
Date: 2018-04-08 Extern Repo:
License: Code : MIT / Artwork : CC-BY-NC 2.0 Deb Repo:
View: Third person Package:
Graphic: 2D Side-scrolling Binary:
Mechanics: Real Time Source: ✓
Played: Single PDA:
Quality (record): 5 stars Quality (game): 4 stars
Contrib.: Goupil & Louis ID: 15430
Created: 2018-07-02 Updated: 2018-08-05

Summary

[fr]: Un action-plateformer libre et multi-plateforme dans lequel sa protagoniste armée d'une mitraillette et de charges explosives en quantité limitée, tente de débarrasser la Terre des machines aliens qui l'ont envahie. Pour cela elle devra se frayer un chemin au travers de machines automatisées jusqu'à leur boss pour le détruire. Un jeu très soigné (décors animé, reflets dans l'eau, ...), au gameplay drôle (Daisy prend parfois l'apparence d'une banane) et difficile (tirs ennemis, nombreux robots, plateformes à attraper, munitions limitées) mais très prenant. 14 niveaux (on en redemande). Excellent ! [en]: A free/libre, cross-platform action-platformer in which her protagonist armed with a submachine gun and explosive charges in limited quantities, tries to rid the Earth of the alien machines that invaded it. For that she will have to fight through these automated machines up to their boss to destroy it. A very neat game (animated decorations, water reflections, ...), with a funny (Daisy sometimes takes the appearance of a banana) and difficult gameplay (enemy fire, many robots, platforms to catch, limited ammunition) but very addictive. 14 levels (we want more). Excellent!

Videos

Trailer / Gameplay [en] :

Links

Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t ts gd id r lp g g g g g g g g g[fr] g[de] g[ru] g[pl] g[cz] g[sp] g[pt] g[it] g[tr] g] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2]

Commercial : [Itch.io] - Free

Resources
• (empty)
Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

Social
Devs (Securas [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

On other sites


Reviews
[metacritic]

News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)

Description [fr]

Un action-plateformer où la protagoniste tente de débarrasser la Terre des machines aliens qui l'ont envahie, par Securas.

Daisy Dangerous est un action-plateformer libre et multi-plateforme dans lequel sa protagoniste armée d'une mitraillette et de charges explosives en quantité limitée, tente de débarrasser la Terre des machines aliens qui l'ont envahie. Pour cela elle devra se frayer un chemin au travers de machines automatisées jusqu'à leur boss pour le détruire. Un jeu très soigné (décors animé, reflets dans l'eau, ...), au gameplay drôle (Daisy prend parfois l'apparence d'une banane) et difficile (tirs ennemis, nombreux robots, plateformes à attraper, munitions limitées) mais très prenant. 14 niveaux (on en redemande). Excellent !

Daisy est dans une quête pour débarrasser la terre des machines aliens sensitives qui l'ont envahie. Guidez-la à travers les multiples pièges disposés sur son chemin pour atteindre leur boss, le vaincre et mettre fin à l'invasion.

Daisy Dangerous est un jeu d'action en plateforme créé pour la Meta Game Jam

Cette démo a été créée en utilisant le moteur Godot Engine et l'auteur tient à remercier le soutien de la communauté Godot Engine Facebook. Merci les gars d'être toujours là pour aider !

Licences: Le code est MIT Assets (son et graphiques) sont CC-BY-NC 2.0

Contrôles

• AWSD / touches fléchées / D-Pad / stick analogique gauche : se déplacer à gauche ou à droite, s'accroupir ou monter les escaliers
• J / X / ENTRER / XBox X : Feu
• Bas + Feu : Déposer une bombe
• Espace / K / Xbox A : Sauter

Description [en]

Daisy is in a quest to rid the land of the invading alien sentient machines. Guide her across the multiple traps laid out along the way to reach the machine overlord, defeat it and end the invasion.

Daisy Dangerous is an action platformer made for the Meta Game Jam

This demo was created using Godot Engine and the author would like to thank the support of the Godot Engine Facebook community. Thanks guys for always being there to help!

Licences: Code is MIT Assets (sound and graphics) are CC-BY-NC 2.0

Controls

• AWSD/Arrow Keys/D-Pad/Left Analog Stick: move left or right, duck or climb stairs
• J/X/Enter/XBox X: Fire
• Down + Fire: Drop a bomb
• Space/K/Xbox A: Jump

Installation [fr]

INSTALLATION :

➥ Installation à partir du binaire du jeu :

Un binaire statique (64-bits) est disponible, il suffit de le décompresser dans le répertoire de votre choix.
Non testé (ma distribution est en 32-bits).

➥ Installation d'un jeu Godot à partir de son source :

• Après avoir décompressé votre jeu, identifiez s'il s'agit d'un source Godot 2.x (il y a un fichier "engine.cfg" à la racine du source), ou Godot >2.x (il y a un fichier "project.godot").
• Installez le moteur Godot engine (32-bits / 64-bits) : [GitHub (Sources & Binaries, stable versions)] ou [TuxFamily (Binaries)]
• Installez le plugin Export Templates de la même version que votre moteur Godot : c'est un fichier au format ".tpz" (exemple : Godot_v2.1.4-stable_export_templates.tpz) contenant les "templates" d'export de votre jeu sur la plateforme souhaitée (Win, Mac, Linux, Android).
- Pour Godot 2.x téléchargez manuellement le plugin correspondant à votre version de moteur ([Export Templates (sorted by versions)]) puis chargez-le sans le décompresser, via l'interface du moteur Godot en cliquant sur le bouton "Paramètres" (en haut à droite de l'interface), puis "Installer les modèles d'exportation", sélectionnez votre fichier de templates et cliquez sur "Ouvrir".
- Pour Godot >2.x, le téléchargement s'effectue directement depuis l'interface. Chargez le pack de Templates d'export via le menu Éditeur, puis "Gérer les modèles d'exportation" (le template se trouve dans /~/.local/share/godot/templates).

• Chargez votre jeu sous le moteur Godot engine en cliquant sur le bouton "Importer", puis "Parcourir", sélectionnez le répertoire du jeu, cliquez dessus, puis sélectionnez le fichier "engine.cfg" ou "project.godot", cliquez sur "Ouvrir", puis "Importer".
• Si vous souhaitez tester le jeu avant de créer l'exécutable, en haut au centre de l'interface cliquez sur "▸", pour arrêter le jeu il suffit de cliquer sur "■".
• Créez votre binaire en sélectionnant "Exporter" (sur Godot > 2.x il se trouve dans le menu Projet, sur Godot 2.x il se trouve en haut à gauche de l'interface), puis "Linux X11", si vous avez une architecture 32-bits décochez "64 Bits" puis cliquez sur "Exporter", sélectionnez un répertoire extérieur au source en cours (au besoin créez en un autre via le bouton "Créer un dossier"), dans la zone "Fichier :" entrez un titre au jeu, puis cliquez sur "OK" (➥ Godot créé le binaire). Fermez la fenêtre en cliquant sur "Annuler", puis quittez Godot en cliquant sur "Scène" (en haut à gauche de l'interface) puis "Quitter".
• Si nécessaire, à l'aide de votre gestionnaire de fichier rendez votre binaire exécutable (clic droit sur ce binaire).

Nota : il arrive qu'à la création du binaire Linux les données ne soient pas toutes recopiées dans le nouveau répertoire du jeu. Si vous constatez ce problème au lancement du jeu, il vous suffira de recopier dans ce répertoire les données livrées avec son source (les répertoires de données sont généralement facilement identifiables), ou à l'inverse, recopiez le binaire produit dans le répertoire source du jeu.


LANCEMENT DU JEU :

• Cliquez simplement sur le binaire correspondant (le binaire doit avoir été rendu exécutable pour que cela fonctionne)

Test [fr]

Test (0a1db90) par goupildb :

☯ Facilité d'installation

Un binaire statique est disponible, mais non testé car pas en 32-bits.

L'installation à partir du moteur Godot nécessite quelques étapes supplémentaires, mais reste assez simple.
On peux ensuite produire un binaire statique pour la plateforme et l'architecture souhaitée.

☯ Réalisation
• Graphisme & interface : Superbe, très mignon. La partie est sauvegardée automatiquement à partir du dernier point de sauvegarde. Le jeu bénéficie de quelques animations du décors (mouettes qui s'envolent lorsque l'on s'approche d'elles, eau avec reflets animés, ...). L'interface est simplifiée (pas de menu option / configuration, pas de sauvegarde manuelle), mais on n'en ressent pas le besoin.
Très malin aussi : sur le 1er tableau l'aide en ligne sur les touches apparaît en surimpression.
• Son : malheureusement il ne fonctionne pas sur ma Debian 32-bits. J'ai tenté de copier le binaire sur le source (au cas où le problème viendrait de Godot, qui ne copierait pas toutes les ressources dans le binaire produit) mais ça ne change rien. Pas de son alors que les fichiers sonores fonctionnent (testés sur un lecteur externe). Raison pour laquelle j'ai enlevé une étoile au jeu.
• Fiabilité / Robustesse : pas de souci de ce côté là, le jeu fonctionne bien (en dehors du son).
• Support des périphériques : clavier et joystick. Néanmoins j'ai fini par revenir au clavier car il est plus précis et induit moins d'erreurs lors des déplacements et sauts.

☯ Gameplay
Le gameplay est assez difficile. J'ai mis du temps (ce n'est qu'en visualisant une vidéo que j'y suis parvenu) à trouver comment passer le 1er canon (il faut passer entre 2 tirs automatiques lorsque l'on s'en rapproche). La suite n'est pas plus facile, il faut souvent attendre le moment propice entre des tirs et des passages alternés de robots car on ne dispose pas assez de munitions pour éliminer tous les obstacles.
En regardant une vidéo je vois qu'il y a aussi des munitions cachées !!!
C'est difficile mais prenant, comme les jeux à l'ancienne (ce qui a fait baisser le rendement du Bottin). Très bien.

☯ Longévité
Dépend de votre adresse :). J'imagine 1h ou 2 si vous êtes assez doué et savez garder votre calme, 20 minutes si en plus vous avez regardé la vidéo ci-dessus qui vous spoil le jeu :))

Côté ☺ :
• Une excellente réalisation (graphisme, et interface)
• le support du joystick et du clavier (avec les touches de direction, pas seulement les WASD).
• Le graphisme est très mignon et un certain nombre d'éléments du décors sont animés.
• Le gameplay est difficile mais excellent.

Côté ☹ :
• Le son ne fonctionne pas sur ma Debian 32-bits :(

☯ Conclusion :
Un action-platformer comme j'aimerai en voir plus souvent : un graphisme adorable et soigné avec un gameplay très prenant. Dommage que le son ne fonctionne pas.
Un grand bravo et merci à Securas !